Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Premier bilan pour le radar piéton

Dans Pratique / Sécurité

Premier bilan pour le radar piéton

La Grande Motte est la première ville de France à avoir accueilli le radar piéton, qui vise à inciter les automobilistes à ralentir à l'approche d'un passage clouté. Le premier bilan tiré de cette expérience est positif selon les autorités. Mais il en coûtera tout de même 30 000 € l'unité pour les communes.

L'expérience dure depuis déjà plusieurs mois et les autorités se félicitent déjà des résultats. L'an dernier, la mairie de la Grande Motte a installé le premier radar piéton. Contrairement à ce que son nom laisse entendre, il s'agit surtout de réprimer... les automobilistes. Les caméras analysent en effet les mouvements des véhicules à l'approche d'un passage clouté.

Si un piéton souhaite s'engager et que le véhicule passe trop vite et refuse la priorité, un agent verbalisateur, qui détermine après-coup s'il y a lieu à verbaliser l'automobiliste. Ce n'est donc pas un flash direct qui commande l'envoie d'une amende comme un radar automatique pour la vitesse, mais plutôt un enregistreur qui demande par la suite l'analyse d'un policier.

Crédit illustration : Le Parisien.
Crédit illustration : Le Parisien.

Nos confrères de Médias du Sud ont interrogé certains passants et responsables de ce système pour tirer un premier bilan. Positif, semble-t-il, puisque le policier interrogé annonce une baisse des "infractions potentielles", divisées par trois. Pour le moment, ce radar test ne délivre pas de contraventions et n'a qu'un aspect pédagogique. Mais seulement pour l'instant...

Si certains saluent l'action d'un tel outil électronique, on se demande également si l'on ne pourrait pas, à l'inverse, tenter d'éduquer les piétons au comportement dangereux (qui traversent le nez rivé sur l'écran de smartphone, par exemple). 

Quoi qu'il en soit, ce genre de radar est voué à se multiplier en France. Mais il en coûtera tout de même 30 000 € l'unité, soit le prix de dix radars pédagogiques.

 

Mots clés :

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Si certains saluent l'action d'un tel outil électronique, on se demande également si l'on ne pourrait pas, à l'inverse, tenter d'éduquer les piétons au comportement dangereux (qui traversent le nez rivé sur l'écran de smartphone, par exemple). "

Oh bah oui, c'est la faute du piéton, encore et toujours... :pfff: Certes, certains traversent n'importe où et n'importe comment et ça ne ferait pas de mal de les rappeler à l'ordre... mais mettez les pieds 3 sec dans une grande ville, vous vous rendrez compte à quel point la priorité piéton est respectée. On en arrive à mettre des feux uniquement pour protéger un passage piéton, c'est dire. :voyons:

Par

Une bonne initiative, à condition que les agents n’aient pas un quota à betement à respecter comme c’est le cas pour le stationnement.

On a un sérieux problème d’éducation et de respect du piéton en France, enfin du moins à Paris.

Je ne parle pas des piétons qui traversent au rouge casque sur la tête et yeux rivés sur le telephone mais tous les matins je vois des dizaines d’automobilistes ne se préoccupant nullement des piétons voulant traverser, parfois même avec un bébé dans les bras...

Un peu les mêmes crétins qui bouchent les intersectiona parceque leur feu était vert alors que c’était saturé devant...je me fais souvent klaxonner quand j’attends au feu vert que ca se désengorge pour ne pas bloquer les rues parrallèlles...

Par

pauvre france déglinguée anxiogène et médiiocre

Par

Très bien ce genre de chose! piéton, on manque de se faire écraser tous les jours..

Par

En réponse à Kilston

"Si certains saluent l'action d'un tel outil électronique, on se demande également si l'on ne pourrait pas, à l'inverse, tenter d'éduquer les piétons au comportement dangereux (qui traversent le nez rivé sur l'écran de smartphone, par exemple). "

Oh bah oui, c'est la faute du piéton, encore et toujours... :pfff: Certes, certains traversent n'importe où et n'importe comment et ça ne ferait pas de mal de les rappeler à l'ordre... mais mettez les pieds 3 sec dans une grande ville, vous vous rendrez compte à quel point la priorité piéton est respectée. On en arrive à mettre des feux uniquement pour protéger un passage piéton, c'est dire. :voyons:

A titre purement et simplement personnel, je trouve le système appliqué dans l'industrie et la logistique bien plus intelligent que cette loi des piétons prioritaires. Dans ces secteurs, quand on est à pied, on a aucune priorité, point barre.

Les véhicules motorisés ont la priorité, et on doit faire attention (que ce soit sur les sites de raffinerie, pour l'avoir vécu personnellement, ou dans les entrepôts de marchandise). C'est bien plus logique : c'est plus facile pour un piéton d'attendre et de faire attention que pour un véhicule de 1500 kg de s'arrêter, même si ce dernier respecte à la lettre les vitesses et autres limites. D'autant plus que les arrêts des véhicules en ville (à cause des priorités à droite, des ralentisseurs et autres contraintes) causent un surplus de pollution et de bruit non négligeable.

Par

Et toujorus pas de chronometre pour indiqué le temps avant le passage au vert pour les pietons ?

Ah non c'est vrai ça ne rapporte pas de fric je suis bête :areuh:, ça ne sert qu'a aider les gens sans arrière penser, ça ne stresse personne et n'emmerde personne... bref impossible pour nos politicard d'utiliser ce concept américain

Encore une connerie hors de prix pour voler les conducteurs qui respectent à 99% les piétons, je roule tous les jours en ville, c'est flagrant. C'est peut être un des seuls trucs ou les français sont assez disciplinés

Par

Sauf que sera relativement inapplicable à grande échelle, si il faut mettre à chaque fois un opérateur qui doit visionner tous les enregistrements pour valider les infractions.

Et même avec la validation humaine, on n'est pas à l'abri de produire des faux positifs...

Par

...a 135 € la prune, t'as vite fait d'amortir le salaire du gars qui appuiera sur le bouton OUI ou NON.....job par ailleurs a terme très élément délocalisable : 3 prunes envoyées et t'as payé un salaire Bulgare....

Par

En réponse à cactus-fr

Sauf que sera relativement inapplicable à grande échelle, si il faut mettre à chaque fois un opérateur qui doit visionner tous les enregistrements pour valider les infractions.

Et même avec la validation humaine, on n'est pas à l'abri de produire des faux positifs...

exactement et ça finira par être automatisé...

Mais bon ici certains se félicitent de ce genre de recul.

Quand ils seront sanctionnés parce qu'un piéton se tient pres d'un passage sans intention de traverser, ils changeront d'avis je pense

Par

En réponse à HiOfficer

Une bonne initiative, à condition que les agents n’aient pas un quota à betement à respecter comme c’est le cas pour le stationnement.

On a un sérieux problème d’éducation et de respect du piéton en France, enfin du moins à Paris.

Je ne parle pas des piétons qui traversent au rouge casque sur la tête et yeux rivés sur le telephone mais tous les matins je vois des dizaines d’automobilistes ne se préoccupant nullement des piétons voulant traverser, parfois même avec un bébé dans les bras...

Un peu les mêmes crétins qui bouchent les intersectiona parceque leur feu était vert alors que c’était saturé devant...je me fais souvent klaxonner quand j’attends au feu vert que ca se désengorge pour ne pas bloquer les rues parrallèlles...

+1 et il n'y a pas qu'à Paris.

en revanche, y a un truc qui m'emmerde avec certains piétons, ce sont ceux qui attendent devant un passage piéton, mais qui, en fait, ne veulent pas traverser pour autant... du genre un con qui regarde les voitures passer en se positionnant devant le passage piéton.

résultat des courses, je ne sais jamais trop si je dois m'arrêter ou non. car parfois, les piétons attendent également qu'il n'y ait plus de voiture (à tort).

en fait, le mieux serait probablement de mettre des feux avec boutons actionnables par les piétons s'ils veulent passer.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire