Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Présentation du voyage

Dans Moto / Loisirs

Présentation du voyage

Samedi 25 janvier 2014, c'est de Thiers, dans le Puy de Dôme, qu'Eric Dumas s'élancera avec son premier passager direction le Lac Baïkal, en Sibérie, à bord de sa fidèle BMW R12 attelée de 1939. Après une "petite" boucle direction la frontière chinoise, il faudra reprendre la route pour le chemin inverse. Au total, ce sont environ 24 000 kilomètres qui viendront s'ajouter au compteur du flat twin bavarois.


Les engins motorisés, quelle que soit leur époque, ont été faits pour se déplacer. Les différentes "croisières" Citroën ou encore le journaliste voyageur Robert Sexé l'ont démontré bien avant la deuxième guerre mondiale. Et si aujourd'hui, certains hésitent à faire ne serait-ce qu'une centaine de kilomètres à bord de leur machine fraîchement restaurée (choix que je respecte, même si je préfère les "motos qui roulent", quitte à faire quelques entorses à l'origine), d'autres ne se posent pas de questions et vivent leur passion des voyages avec des engins d'un autre temps.


Présentation du voyage


C'est le cas d'Eric Dumas qui, depuis de nombreuses années, sillonne les routes de la planète avec son side-car BMW de 1939. Pour 2014, le cap est mis sur le Lac Baïkal. Ce périple, qu'il effectuera avec trois passagers différents (qui se relayeront dans le side-car), durera un peu plus de trois mois puisque le retour est prévu pour la fin mai 2014. Présentation du voyage...


Le départ se fera donc ce samedi 25 février de Tiers (capitale de la coutellerie comme chacun sait...) dans le Puy de Dôme. Accompagné de François Thomas, Eric prendra la direction de l'Italie via Lyon et Chambery. Avec une vitesse de croisière de 50 kilomètres heure, les autoroutes sont bien évidement bannies.


Présentation du voyage


La traversée de l'Italie se fera par Milan, Venise puis Prieste juste avant d'entrée en Slovenie. Ensuite, passage par Zagreb, Belgrade, la Roumanie par Bucarest et remontée plein nord direction la Moldavie par Chisinau; entrée en Ukraine par Odessa, sortie à Taganrod, direction Volgograd en Russie.


De là, ils remonteront plein nord par Samara puis Ufa avant d'emprunter la route qui longe le Kasakstan par Omsk, Novosibirsk, Krasnojarsk et enfin arrivée à Irkoutsk le 16 mars. Pour des questions de visas, le calendrier prévisionnel devra impérativement être respecté.


La première partie de l'aventure se termine ici; François reprend l'avion pour la France tandis que Sabine, la fille d'Eric, fraîchement arrivée à Irkoutsk également par les airs, prend place dans le side-car. Ensemble, ils effectueront une boucle qui pasera par Oulaan-Bator, descente jusqu'à la frontiere chinoise plein sud à Erenhot puis demi-tour et entrée à Oulaan-Bator; fin de la deuxième partie du voyage. Sabine reprend l'avion et c'est maintenant Bruno qui s'instale dans le panier.


D'Oulaan-Bator, les deux compères partiront plein est direction la Russie par Arkhangai, Zavakhan, Uvs, Oulaamgom, avant de passer la frontière à Borshoo. Cap sur Novosibirsk où Bruno reprend l'avion. La troisième phase est à son terme.


Eric effectuera le retour en France seul pour une arrivée prévue fin mai en France. Au total, près de 24 000 kilomètres auront été parcourus.


Une petite vidéo du parcours vous permettra de mieux visualiser le périple:


http://www.youtube.com/watch?v=71e6PQ0XOmc&feature=youtu.be


On tourne la page pour faire connaissance avec les acteurs de cette aventure...


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Je vous souhaite à tous les quatre une bonne expédition. c'est sur, le parcours ne sera pas toujours facile, mais votre courage, votre prudence, votre volonté d'arriver au but surmontera cette épreuve, je n'en doute pas un seul instant. Régalez vous bien, et sachez que de nombreux motards voudraient bien en faire autant. alors bonne route, et adessias

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire