Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

, mis à jour

Modèle incontournable de la catégorie des compactes, la Focus de quatrième génération débarque cet été en Europe. Découverte de cette nouvele compacte essentielle pour le constructeur à l'ovale dans un segment ultra concurrentiel.

Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée

Vidéo tournée en direct de la présentation le mardi 10 avril 2018 à 18h30, vous en visionnez un replay.

Les premières photos en direct de la présentation

Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée
Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée
Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée

 

En France, le marché des compactes est dominé par la Peugeot 308 (66 000 exemplaires), suivie ensuite par la Renault Mégane (51 000 ex) et la Volkswagen Golf (32 000 ex). Plus loin dans le classement, on trouve la Ford Focus qui s’est écoulée à près de 10 000 exemplaires. En Europe, la situation est tout autre avec une supériorité de la Volkswagen Golf devant la Skoda Octavia, l’Opel Astra et la Ford Focus qui occupe la 4 place devant les deux berlines tricolores. Même si la Fiesta est le modèle le plus vendu, la Focus occupe une place essentielle pour Ford. Cette quatrième génération est donc primordiale.

 

Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée

Le premier changement porte sur le style. Même si on retrouve de nombreux points de ressemblance avec la dernière Fiesta, la nouvelle Focus partage également des similitudes avec la génération actuelle, notamment au niveau de la face avant et sa large calandre.

La nouvelle signature visuelle ressemble beaucoup à celle de chez Volvo.
La nouvelle signature visuelle ressemble beaucoup à celle de chez Volvo.
Ici, la calandre spécifique de la finition Vignale
Ici, la calandre spécifique de la finition Vignale

Elle adopte toutefois une nouvelle signature lumineuse qui n'est pas sans rappeller le marteau de Thor de chez Volvo. Les formes de cette Focus sont toutefois moins tendues avec des courbes plus marquées. Cette tendance est particulièrement flagrante de profil où on découvre une partie arrière ramassée et arrondie, zone également en rupture avec l’actuelle beaucoup plus taillée à la serpe. De 3/4 avant, la compacte de Ford affiche tout de même des lignes proches de la nouvelle Hyundai i30.

La planche de bord de la nouvelle Focus est très proche de celle de la Fiesta.
La planche de bord de la nouvelle Focus est très proche de celle de la Fiesta.

Dans l’habitacle, la nouvelle Focus reprend l’intégralité ou presque du dessin de la planche de bord de la Fiesta. Elle est ainsi surplombée d’un écran multimédia tactile pouvant atteindre 8 pouces et animée par système Sync 3. Les boutons se font rares, si ce n’est ceux commandant la radio mais également la climatisation. Les plus observateurs auront remarqué la disparition du levier de vitesses pour la boite automatique remplacé par une molette. L’ergonomie risque d’en être pénalisée. L'autre déception provient de la qualité des plastiques que nous avont trouvé décevante avec beaucoup de matériaux durs, notamment sur les parties basses de la planche de bord.

Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée

Cette nouvelle Focus sera plus grande que la précédente. Elle affichera une longueur de 4,38 m (+ 18 mm) soit au coeur de la catégorie. Ford a toutefois privilégié le confort des occupants avec l'accroissement de l'empattement de 5,3 centimètres, ce qui devrait permettre aux passagers de profiter d’une meilleure habitabilité, notamment aux places arrière où Ford annonce un espace aux genoux en progression de 50 mm, tout comme la largeur aux épaules qui gagne 60 mm. En tous les cas, aucun problème d'espace aux jambes, c'est une certitude. 

Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée
Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée

Le coffre profite également de l’augmentation des dimensions. Plus haut, sa capacité augmente et varie désormais de 388 à 1 352 litres. Dommage que son plancher ne soit pas plat quand on rabat la banquette.

Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée
Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée

 La nouvelle Focus SW mesure 28 cm de plus que la berline, ce qui devrait lui permettre d'avoir un volume de chargement important

La Focus cuvée 2018 sera disponible bien évidemment en berline et en break (SW).cette dernière carroserie mesurera 4,66 m soit 10 cm de plus que l'actuelle. Le volume de chargement en configuration 5 places de 608 litres c'est 118 litres de mieux que la précédente génération. La nouvelle Focus sera aussi déclinée et c’est une première en une version baroudeuse, dénomme Active qui se matérialisera par des protections de carrosseries et une garde au sol surélevée de 30 mm comme c’est déjà le cas sur les Fiesta et Ka +.

Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée
Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée
Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée

 

L'affichage tête haute débarque chez Ford

L’autre axe d’évolution de la quatrième Focus porte sur l’équipement qui s’enrichit. Ainsi, la nouvelle compacte bénéficiera de nombreux raffinements dernier cri que ce soit en termes de confort : affichage tête haute – une grande première pour un modèle de chez Ford -, la recharge de téléphone par induction, le système audio Bang & Olufsen que de sécurité : régulateur de vitesse adaptatif, reconnaissance des panneaux de signalisation, le système de précollision ou l’aide au maintien dans la voie. Des aides à la conduite qui sont regroupées dans un dispositif dénommé Copilot 360.

Dans le détail, la gamme se composera de 4 niveaux aux appellations bien connues désormais chez Ford.

L’entrée de gamme (Trend) proposera de série la climatisation manuelle, les 4 vitres électriques, le système multimédia avec écran 4,2 pouces, la banquette arrière rabattable, la sellerie tissue, l’allumage automatique des phares, les roues 16 pouces, les rétroviseurs extérieurs chauffants électriques, l’aide au maintien dans la voie, le contrôle de la pression, le freinage postcollision et le limiteur de vitesse.

Le niveau Titanium, qui devrait être le plus vendu, hérite pour sa part de l’aide au stationnement avant et arrière, de la climatisation automatique bi-zone, du frein de parking électrique, du système multimédia Sync3 avec écran 8 pouces et navigation, les jantes alliage 16 pouces, l'accès et le démarrage sans clé et le wifi à bord.

Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée
Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée
Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée

Nouvelle Focus en finition ST-Line

La finition ST-Line se distingue pour sa part par un kit carrosserie spécifique, des jantes 17 pouces, des suspensions sport et une double sortie d’échappement.

Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée
Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée
Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée

Nouvelle Focus en finition Vignale

Enfin, le haut de gamme Vignale est équipé de série de l’affichage tête haute, de l'assistance au stationnement, de la sellerie cuir, des projecteurs Full LED et du kit carrosserie spécifique à la Vignale.

Apparition d'une bôite automatique à 8 rapports et de suspensions adaptatives

Développée à partir de la nouvelle plateforme C2, la nouvelle Focus sera animée par une large palette de motorisations, pouvant être associées pour la première fois à une boîte automatique à 8 rapports. En diesel, 3 puissances : le 1.5 95 ou 120 ch et le 2.0 150 ch. En essence, on retrouve les 1.0 Ecoboost en 85, 100 et 125 ch et le 1.5 Ecoboost en 150 et 182 ch.

En termes de comportement, cette quatrième génération de Focus sera pourvue d'une suspension adaptative avec trois modes de conduite (Normal, Sport et Eco).

Présentation vidéo - Ford Focus (2018) : dans la mêlée

Les tarifs de la nouvelle Focus berline oscilleront entre 19 550 (finition Trend) et 32 450 € (finition Vignale). Comptez entre 20 550 et 33 400 € pour la version SW (break). Les prix de la version Active ne sont pas encore connus pour l’instant. Les premiers essais seront à découvrir fin juin sur Caradisiac. La commercialisation interviendra dans la foulée.

Portfolio (34 photos)

En savoir plus sur : Ford Focus 4

Commentaires (121)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Elle a l'air très spacieuse et bien fini mais comme à l'accoutumé les journalistes vont bien trouver quelques choses à redire par ci par la :bah::bah::bah:

Par

en espérant une offre boîte auto / moteur , générale ...

Par

On est donc en 2018, et voici encore un constructeur infoutu de proposer une auto ( et majeure pour le coup ) avec un plancher plat quand on abaisse la banquette arrière.

Et pas qu'un peu pour le coup....un véritable escabeau !

Bref, nullissime....

Par

En réponse à roc et gravillon

On est donc en 2018, et voici encore un constructeur infoutu de proposer une auto ( et majeure pour le coup ) avec un plancher plat quand on abaisse la banquette arrière.

Et pas qu'un peu pour le coup....un véritable escabeau !

Bref, nullissime....

Que penses tu de la visibilité arrière vu de l'extérieur dans un angle de 35° :voyons:

je compte sur ta réponse de spécialiste :wink:

Par

A voir en vrai mais cela a l'air pas mal ce Focus :bien:

Par

Élégante, finement dessinée : wahou, la 1ere Ford que je trouve pleinement reussie - en terme de design- depuis...au moins ça !

Et qualités habituelles de la marque obligent, elle devrait réussir une belle carrière.

Rien à voir avec les insipides Hyundai / Kia...

Par

En réponse à zemik

Que penses tu de la visibilité arrière vu de l'extérieur dans un angle de 35° :voyons:

je compte sur ta réponse de spécialiste :wink:

Sa dernière phrase le caractérise :bien:

Par

c'est moi ou le look fait tres Mazda ?

Par

Un mélange pas très réussi de Fiat Tipo, de Série 1 et d'I30.

C'est vraiment très fade.

Par

En réponse à GlobalGuillaume

c'est moi ou le look fait tres Mazda ?

C'est toi :coucou:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire