Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
Conseils
Article proposé par  

Prêter sa voiture : quelles assurances et conditions ?

Dans Conseils / Assurance Auto

Prêter sa voiture tout en étant assuré ? Sous quelles conditions ? Prenez connaissance des règles à respecter avant de laisser votre véhicule aux mains d’un proche.

Prêter sa voiture : quelles assurances et conditions ?

Prêter sa voiture avec la clause « Prêt du volant »

Cette règle concerne une majeure partie des contrats d’assurance auto. Elle permet à l’assuré de prêter sa voiture à un membre de sa famille détenant un permis de conduire valide. Le prêt doit quant à lui rester ponctuel et dans la sphère privée.

Bon à savoir :

  • L’autorisation ne concerne pas les jeunes conducteurs
  • Seuls les membres de la famille peuvent emprunter le volant

Le cas de l’accident lors du prêt de la voiture

Si le conducteur occasionnel est responsable d’un accident, la garantie responsabilité civile couvre les dommages physiques et matériels causés à un tiers.

Bon à savoir :

  • En cas de sinistre, une majoration de franchise s’applique
  • En cas de responsabilité, le bonus-malus fera l’objet d’une augmentation

Prêter sa voiture de façon régulière

Si la voiture est régulièrement empruntée par un proche, vous avez la possibilité d’inscrire son nom sur l’assurance en tant que « conducteur secondaire ». Il sera alors assuré de la même façon, sans franchise.

Bon à savoir :

  • La prime d’assurance peut être majorée en cas de jeune conducteur

La condition de conduite exclusive 

Prenez garde aux contrats auto qui comportent une clause d’exclusivité. La restriction de conduite exclusive autorise uniquement l’assuré à utiliser sa voiture. En contrepartie, vous bénéficiez d’une prime d’assurance auto.

Si vous prêtez votre véhicule malgré cette clause, même à un proche, vous risquez de perdre vos garanties et de payer des franchises. Néanmoins, la règle peut être adaptée si l’on souhaite prêter le volant à certains proches. Parlez-en au préalable à votre assureur.

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire