Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

PSA se prépare à faire un retour aux Etats-Unis

Dans Futurs modèles / Autres actu futurs modèles

Le retour de PSA aux Etats-Unis est déjà en marche depuis quelques mois mais d'une façon très timide : un service d'autopartage à l'aéroport de Los Angeles. Carlos Tavares a annoncé au salon de Francfort que les futurs véhicules seraient développés dès le départ avec la possibilité d'introduction sur le marché américain. Quelle marque aura la primeur ? PSA garde le secret.

PSA se prépare à faire un retour aux Etats-Unis

De la location de voitures en particuliers à l'aéroport, voilà à quoi se résume pour le moment la présence de PSA aux Etats-Unis, mais cela changera dans l'avenir. Carlos Tavares a profité du salon de Francfort pour apporter des précisions intéressantes sur l'avenir de PSA au delà de l'Atlantique.

Le patron du groupe français a expliqué que les prochains véhicules du groupe seront pensés dès le départ pour répondre aux normes spécifiques du marché américain, notamment en termes de sécurité et de traitement de la pollution, afin de répondre rapidement à une introduction sur cet immense marché.

Quant à la marque concernée par l'arrivée au pays de l'oncle Sam, PSA garde le mystère. Il semble toutefois tout indiqué que DS soit la marque la plus pertinente pour le marché américain par son positionnement premium. A moins, évidemment, que Carlos Tavares ne décide de réintroduire Peugeot aux Etats-Unis...

Quoi qu'il en soit, PSA réaffirme ce qui avait déjà été expliqué il y a quelques mois : le retour aux Etats-Unis est un plan de 10 ans qui demandera d'importants efforts. En espérant que le come-back ne soit pas vain et éphémère.

Mots clés :

Commentaires (93)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Va falloir revoir à la hausse les cylindrées pour ce marché, proposer au moins des 4 cylindres 2,5L, voir rebadger des models américains pour commencer et se faire connaître, car les voitures françaises sont trop petites pour le marché américain, la même raison qui a poussé bmw à ne pas commercialiser le série 2 tourer

Par

Flop flop flop......... Qui c'est qui va payer les pots cassés?

Par

Il ont pas de 4x4 et des pickup. ...

Par

En réponse à Ledieselcapue

Va falloir revoir à la hausse les cylindrées pour ce marché, proposer au moins des 4 cylindres 2,5L, voir rebadger des models américains pour commencer et se faire connaître, car les voitures françaises sont trop petites pour le marché américain, la même raison qui a poussé bmw à ne pas commercialiser le série 2 tourer

Pourtant on trouve bien des Mini, Série 1, Polo, Golf ou autre petite japonaise au US.

Après si c'est DS qui est introduit au US, j'imagine que ce sera avec un DS7 ou équivalent, avec un 2.0L essence voir hybride de 170-200 cv, et non pas la DS3 1.2 purtech...

Mais comme Carlos fait les choses dans le bon sens depuis un certain temps je ne me fait pas trop de soucis sur le choix et comment sera-t-il conduit pour éviter un fiasco.

Par

PSA devrait normalement réussir vu le temps qu'ils ont pris pour se lancer , vu les écueils qu'ils ont pu observer chez la concurrence lors de leur arrivées et lors de leur développement commercial (embaucher quelques personnes issues de Hyundai ou de Toyota ne serait pas du luxe) et vu les produits qu'ils ont actuellement entre leur mains qui sont plutôt aboutis.

Ils ne devraient donc pas se planter mais s'ils se plantent alors ils seront bien ridicules.

Puis quand on se lance dans une belle opportunité d'affaire, il ne faut pas y aller chichement sinon c'est pas la peine d'entrer.

Les autres deja présent ont deja les crocs affûtés , il faut donc avoir les crocs , prêt à tout manger.

Par

Si DS fait le même tabac aux Etats-Unis qu'en CHINE, PSA ferait mieux de s'abstenir.

Par

Juste un conseil : faites gaffe avec les moteurs diesels, les ricain rigolent pas avec ça contrairement aux européens qui ne veulent pas plomber un de leurs groupes

Alors prudence

Par

je suis d'accord avec ce que j'ai vu + haut; imaginez PSA partir à la conquête des Ricains armés deméga super moteur puretech 1.2 à 3 pattes ou du thp1600 4 cylindre avec de spetites bagnoles à l'europeenne çà va pas le faire sauf à rechercher des ventes symboliques dans quelques rares grosses villes americaine triées sur le volet....

Par

Qui va acheter une peugeot la bas au prix d'un gros SUV américain ou encore d'un muscle car ? Renault ou psa a déjà essayé par le passé et se sont cassé les dents je voit pas en quoi sa changerait aujourd'hui mis a part rebadger des modèles US ou sortir une gamme similaire ce que renault a déjà essayé avec AMC sans succès car la marque à coulé.

Le groupe Renault lui aujourd'hui encore avec ses marques Nissan infinity ou encore Mistsubishi arrive a vendre sur place.

Par

Le marché américain est assez spécial. Il faut de la cylindré et surtout avoir un plus gros modèle que les autres déjà présent. On ne fait pas plus "m'as-tu vu" que la-bas. L'important n'est pas de savoir qui de Peugeot ou de DS sera le premier à mettre, ou remettre, les pieds la-bas mais de savoir quels propositions vont-ils amenés avec eux, ou encore quel cible sera leur priorité.

Attendons de voir ce que nous réserve PSA pour ce marché assez juteux.

Pour finir, si on résume les États-Unis, on pourrait très bien leur accordé cette petite expression : Plus c'est gros, plus ça passe !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire