Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
 
S'inscrire

Quand James Bond aide Médecins sans frontières

Publié dans Loisirs > Cinéma

par

L'un des dix exemplaires de l'Aston Martin DB10 spécialement fabriqués pour Spectre, le dernier volet des aventures de James Bond, a été vendu hier aux enchères. Les 3,14 millions d'euros récoltés bénéficieront à Médecins sans Frontières.

Quand James Bond aide Médecins sans frontières

Pour Spectre, vingt-quatrième volet des aventures de James Bond, Aston Martin aura fabriqué dix exemplaires de la DB10. Huit voitures ont été utilisés sur le tournage, durant lequel certaines ont été fort malmenées, une reste la propriété du constructeur, et il était annoncé depuis plusieurs mois que la dernière serait vendue aux enchères à des fins caritatives.

C'est chose faite depuis hier, à Londres chez Christie's, où l'auto a atteint la somme de 2 785 000 £ (pour une estimation variant de 1,4 à 2,1 million de livres), soit 3,14 millions d'euros. Et la bonne nouvelle, c'est que cette somme bénéficiera à l'ONG Médecins sans frontières, active dans tous les points chauds de la planète (et qui accepte tous vos dons sans somme minimale...).

L'heureux propriétaire de la DB10, dont l'identité n'est pas connue, n'aura pas le droit de conduire celle-ci sur la route faute d'homologation. Il s'agit toutefois d'un modèle important, car outre son statut de "star de cinéma", elle annonce les orientations de style des futurs modèles de la marque. Pour mémoire, c'est une V8 Vantage qui aura servi de base technique (châssis et moteur).

La vente se poursuit jusqu'au 23 février, avec divers objets (montres, téléphone, gadgets...) et vêtements visibles dans le film. Pour emporter un morceau de la légende, c'est ici.

Portfolio (7 photos)

Inscription à la newsletter
Aston Martin

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Donc on résume : 3,14 millions d'Euro pour ce qui n'est qu'une base de V8 Vantage à 120 000€ , le tout pour ne pas pouvoir rouler avec sur route ouverte ... Voila un investissement judicieux .... :buzz:

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Donc on résume : 3,14 millions d'Euro pour ce qui n'est qu'une base de V8 Vantage à 120 000€ , le tout pour ne pas pouvoir rouler avec sur route ouverte ... Voila un investissement judicieux .... :buzz:

:bah:Il s'agit d'une vente de charite, donc c'est un peu le principe... Et pour une Aston produite a 10 exemplaires, dont 8 sont en mauvais etat, c'est un bon placement a qui sait attendre (et en a les moyens!)

Par

Je parie que le gars en avait rien à cirer de savoir que son fric irait à MSF, il a du acheter l'engin pour le revendre plus tard X% plus cher.

Par

La première photo de l'arrière fait curieusement très très fortement pensé à un croisement entre l'arrière de la 911 991 phase 2 et de la Jaguar F-Type coupé

j'espère que le modèle de série aura un arrière plus spécifique, mais pitié pas un truc moche :biggrin:

Par

Elle est bien plus jolie que la DB11

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Donc on résume : 3,14 millions d'Euro pour ce qui n'est qu'une base de V8 Vantage à 120 000€ , le tout pour ne pas pouvoir rouler avec sur route ouverte ... Voila un investissement judicieux .... :buzz:

Tout autant que d'acheter un Picasso que tu ne peux qu'accrocher au mur... On achète pas une Aston ou un tableau comme on achète un lave-vaisselle ou une twingo...:bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire