Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Quand l'Europe se penche sur les motards

Dans Moto / Pratique

Quand l'Europe se penche sur les motards

Alors que la France peine à reconnaître les conducteurs de deux roues motorisés comme des usagers de la route à part entière, l'European Transport Safety Council s'est saisi du dossier au niveau européen. Une grande étude a ainsi été menée en 2006 pour évaluer les conditions de circulation des motocyclistes sur les routes des 25 pays que l'Union Européenne comprenait alors. Le rapport résultant de cette étude, paru le 18 décembre dernier, fait état pour l'année 2006 de 6 200 motards tués lors d'accidents de la route à travers les 25 pays considérés. Selon ce rapport toujours, le risque pour un motard de mourir lors d'un accident de la circulation est, en moyenne, 18 fois plus élevé que pour un automobiliste.


Si ce chiffre est assez effrayant, la disparité entre les pays de l'Union ne l'est pas moins. En effet, alors qu'en Norvège, pays considéré comme le plus sûr pour les motards, ce risque n'est « que » 6 fois plus élevé, il l'est 50 fois plus en Slovénie, pays considéré comme le plus dangereux.


Pas de statistique précise pour la France, mais alors que l'étude met en lumière quatre groupes de pays, du plus sûr au plus dangereux, on apprend que la France se situe dans le 3ème groupe, au même titre que l'Espagne, l'Irlande ou la Pologne.


Quand l'Europe se penche sur les motards


On apprend également dans ce rapport que si la tendance générale au sein de l'Union est à la baisse du nombre de motocyclistes tués sur les routes, seuls cinq pays – dont la France – y contribuent, pendant que le nombre de morts continue d'augmenter dans 13 pays.


Parmi les recommandations de l'European Transport Safety Council, renforcer la formation et la sensibilisation des usagers de la route (auto et moto) aux particularités des deux roues, prendre en compte ces spécificités dans le tracé et la maintenance des routes, accélérer la recherche sur l'adaptation du système ABS et des airbags aux deux roues, et installer des radars capables de contrôler la vitesse des motards.


Source : European Transport Safety Council


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

il faut donc commencer a mettre des radars en Slovénie ?

Par Anonyme

Nos dirigeants ne retiendront que la dernière ligne!! Le plus facile à appliquer et le seul rentable.............

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire