Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Quand les compagnies pétrolières veulent sauver le diesel

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Quand les compagnies pétrolières veulent sauver le diesel

En deux ans, le moteur diesel a perdu une énorme partie de sa crédibilité. Un nombre non négligeable de grandes villes a décidé de lui faire la guerre dans le cadre de la lutte contre les maladies cardiovasculaires. Les groupes pétroliers présents en Europe ont décidé de riposter par la voix de leur association FuelsEurope.

FuelsEurope est un nom qui ne vous dit peut-être rien, mais l'association, qui existe depuis la fin des années 80, était auparavant connue sous le nom d'Europia. Il s'agit d'une division de l'association des pétroliers présents en Europe (un peu plus d'une quarantaine) qui représente leurs droits auprès des instances européennes. 

Aujourd'hui, FuelsEurope nous annonce une étude menée parallèlement par deux cabinets britanniques (le résumé de l'étude est à trouver par ici) pour connaître l'impact des futurs moteurs diesels sur la pollution de l'air. Selon l'étude, il apparaît qu'un diesel de norme Euro 6d (post 2020) serait plutôt du genre performant et réduirait significativement les émissions de particules fines (jusqu'aux PM 2,5) et d'oxydes d'azote dans les grandes villes.

Mieux encore : l'étude annonce que les véhicules diesels seront capables d'être aussi propres en laboratoires qu'en conditions réelles d'ici 2030. Une affirmation qui pourrait évidemment relancer l'intérêt du diesel, moins émetteur de CO2 que son homologue au sans-plomb, mais qui amène évidemment plusieurs questions.

La première est que cette étude se base sur des véhicules neufs. Or, l'ensemble des études faites ne prend jamais en compte l'usure d'un moteur au fil du temps et la dégradation des performances des systèmes de dépollution. Encrassage spécifique lié au carburant (gazole), utilisation trop fréquente sur de courts trajets, un véhicule diesel vieux de trois à cinq ans n'a évidemment pas les mêmes rejets qu'une auto neuve. Les résultats de laboratoires ne pourront donc que s'éloigner au fur et à mesure des kilomètres. Un problème que n'a pas la voiture électrique ou à hydrogène, dont les variations d'émissions polluantes sont nulles.

A l'inverse, le passage massif vers la voiture électrique pose un problème qu'aucun politique n'a pour l'instant abordé : la forte diminution des rentrées d'argent pour l'Etat qui ponctionne environ 70 % de taxes sur un litre de carburant. On imagine évidemment qu'une baisse non négligeable des ventes de voitures à moteur thermique entraînera inévitablement, à long terme, une chute de cet impôt qui vaut de l'or pour l'Etat : la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) rapporte chaque année plus de 14 milliards d'euros au gouvernement, se classant ainsi quatrième des impôts rapportant le plus à l'Etat. Si tout le monde se met vite à l'électrique, comme le souhaitent les pouvoirs publics, il faudra alors aller ponctionner ailleurs, comme sur votre compteur électrique...

Mots clés :

Commentaires (63)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les diesels seront bientôt tellement propres qu'ils vont laver l'air !! :coolfuck:

Par

Blague à part ça restera encore de nombreuses années les seuls véhicules capables de parcourir plus de 1000 km avec un plein ...

Par

le diesel propre d'ici ... 2030! allez next, le diesel pour mr tout le monde c'est terminé, d'ici 2030 j'imagine même pas les progres de l'hybridation et de l'electrique

Par

Donc des lobbyistes pétroliers qui soit disant n'existent pas dans les rêves de certains... qui font une énième étude bidon pour sauver leurs culs...

Le pétrole qui rapporte 14MM€ à l'état mais qui coute 60MM€ par an aux Français (c bien de le rappeler) = 74MM€, et bien plus si on compte les nuisances à la charge du con-tribuable et les subventions au fossile... avec toujours un puits à la roue bidon ne prenant en compte que le CO2 et des normes d'homologation disons indulgentes...

Par

En réponse à gxahafair

Blague à part ça restera encore de nombreuses années les seuls véhicules capables de parcourir plus de 1000 km avec un plein ...

Qu'est ce qu'on en a à battre de faire 1000km avec un plein? et si tu pues du fion pendant 1000km?

Par

et pendant ce temps là le bonus merdus toujours en faveur du Diesel...

Par

quand tu devras t'arrêter 45 min toutes les 100 bornes d'autoroute pour recharger ta chiotte Energizer, je serai déjà sur la plage :bien:

Par

En réponse à gxahafair

quand tu devras t'arrêter 45 min toutes les 100 bornes d'autoroute pour recharger ta chiotte Energizer, je serai déjà sur la plage :bien:

Je crois que tu as 10 ans de retard, mais quand tu devras laisser ton gazout en périphérie des villes je serai déjà en centre ville pendant que tu chercheras une place dans un parking géant racket pour ta betailliere avant de prendre le bus ou le métro... et rien ne dit que tu auras encore le droit d’accéder à la plage avec ton mazout qui pue du fion...:bien:

Par

45 minutes + 2 heures de queue ...

Par

ca permet de voir qui et avec qui...

donc constructeur + petrolier sont ensemble... ok. ca c'est fait !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire