Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Que des véhicules électriques aux Pays-Bas en 2025

Dans Moto / Pratique

Que des véhicules électriques aux Pays-Bas en 2025

Les Pays-Bas auraient-ils fondu un fusible ? Le fait est pourtant là : en 2025, la commercialisation des véhicules à moteur essence ou diesel sera effective. Seul l'engin électrique aura droit de cité. Pour beaucoup d'experts, c'est une utopie. Et pourtant…


Entre pics de pollution, circulation alternée, stigmatisation sociale et discours politique clivant, ce n'est rien de dire que de rouler avec un engin à moteur thermique demande aujourd'hui un certain courage. Lorsque l'on a en plus un diesel, on n'est pas loin du héros, même si, dans la grande majorité des cas, c'est parce que l'on ne peut pas faire autrement que l'on se déplace ainsi. Question de moyens. Demain, les gueux seront-ils bannis de la circulation ? Possible. Prenez le cas des Pays-Bas : dans neuf ans, on n'y roulera qu'avec des automobiles électriques. Sinon, on sera piéton.


C'est une annonce dont rêvent beaucoup de verts : un drapeau rouge pour les voitures afin qu'elles s'arrêtent et se taisent définitivement. Mais pour le pays qui aime la couleur orange, ce sera une réalité en 2025. À cette échéance en effet, entrera en vigueur l'interdiction de la commercialisation de véhicules diesel ou essence. Ce n'est pas qu'une vue d'esprit. Portée par le parti travailliste PvdA, cette proposition de loi a déjà été adoptée par la chambre basse du Parlement néerlandais.


Les 17 millions d'habitants du pays devront donc rouler autrement. C'est l'électrique qui sera la norme. Actuellement, on compte 12 000 points de charge sur le territoire des Pays-Bas. Les autorités vont devoir s'activer et elles ont leur plan en tête : l'achat d'un véhicule électrique ne sera imposé qu'à 4 % pour atteindre l'objectif de 200 000 nouveaux véhicules électriques neufs en 2020 et 1 000 000 en 2025. Une initiative à surveiller car elle est du genre à faire tache d'huile…


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Les routiers vont être contents.... Sans blague...

Par Anonyme

Ca veut dire ferroutage obligatoire pour eux.

Par Anonyme

Il ne faudrait pas tout mélanger: c'est une interdiction de rouler ou une interdiction de commercialiser? Si c'est purement commercial, les routiers n'ont rien à voir et pour les véhicules thermiques, les gens les achèteront dans un autre pays de l'Union Européenne... A part pour tuer les concessionnaires hollandais je ne vois pas à quoi celà sert...

Par Anonyme

 Alors, les Hollandais mettront 3 jours pour venir louer leur kayak à Vallon Pont d'Arc, ils devront s'arrêter en Belgique, à Nancy, à Dijon etc, pour recharger leur camping-car:bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire