Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Québec : vers la mort de la moto sportive

Dans Moto / Pratique

Québec : vers la mort de la moto sportive

Cela sonne un peu dramatique comme titre, mais c'est une triste vérité que les motards et les professionnels de Québec sont en train de vivre. Tout comme nous autres usagers deux-roues Français, les Québécois font face à une motophobie grandissante et l'éradication de toutes formes de deux-roues poussant au crime comme les sportives. Le moyen mis en place est tout simple mais apparemment efficace puisque les ventes de la catégorie dans la région non de cesse de chuter. Il s'agit du prix des plaques d'immatriculation.


Ces nouvelles tarifications sont une vraie plaie pour les professionnels qui voient leurs chiffres d'affaires chuter d'années en années. Lina Roy, propriétaire d'Alex Berthiaume et fils, à Montréal explique : « Ils ont mis le clou dans le cercueil et ils l'ont bien enfoncé. Ils ont fait ce qu'ils avaient à faire pour éliminer le plus possible les motos sportives et ils réussissent bien.»


Pour vous donner une idée, une sportive coûte à son propriétaire par saison : 1410 dollars canadiens (environ 1050 euros), alors que pour une routière « classique » on entre dans du 627 dollars (460 euros). Un choix qui prime par le porte-monnaie.


Le directeur des ventes d'Harley-Davidson et BMW, Todd Soubliere précise : « On a des plaintes à ce sujet tous les jours. Je ne prends même plus les motos sport en échange parce que je sais que ce n'est plus vendable à cause du prix des plaques. La revente est presque impossible ».


Quelque soit le pays, un jeune reste un jeune et les motos sportives sont le nirvana auquel il faut accéder. Le côté roadster et custom sont beaucoup moins glamour et les ventes chutent car il faut pouvoir suivre financièrement et Stéphane Goulet de Goulet Motos Sports, estime que la génération papy-boom ne tiendra pas longtemps encore sur le marché du deux-roues.


A contrario, la Société de l'assurance-automobile du Québec (SAAQ) étale ses chiffres : 136 559 immatriculations sur 2010 (pas terminé) contre 137 796, en 2009. Le porte-parole explique que la variation se fait surtout le choix de la catégorie achetée.



Source


Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

J'ai pas vu le prix des plaques pour comparaison avec nous ??? Quoi qu'il en soit, j'espère qu'il y aura plein de mecs à rouler avec de fausses plaques ou sans, c'est du pousse au "crime" dont l'état est le seul responsable, comme chez nous avec les limitations et radars de partout et le non respect de la libre circulation sur le territoire.

Par Anonyme

Commes chez nous, quoi faire d'une sportive à part rouler en deuxième sans faire tourner le moteur trop vite.

Par Anonyme

J'ai rien compris, tous les ans les Québéquois doivent acheter une plaque d'immatriculation? Un bout de tôle?

Par Anonyme

Oui nous devons renouveler notre immatriculation chaque année. Alors j'ai vendu mon R6 2006 mes R1 et toute mes motos sportives....Le gouvernement du Québec est rédicule...bande de con cette s.a.a.q.

Par Anonyme

idem que 2010-07-26@23:45 je comprends pas vraiment. L'auteur nous pond l'article genre tout le monde connait la législation au Quebec. Une petite présentation du sujet aurait pas été inutile...

Par Anonyme

Cette motophobie est ridicule:comme si c'était les motards qui assassinaient les autres usagers de la route. Ce ne serait pas le contraire, des fois?  Mais voilà,toutes ces lois liberticides contre les motards sont votées par de simples pantouflards de caisseux qui sont jaloux de se faire pourrir par des motos qui sont en plus bien plus mobiles. Par contre,les tanks qui font deux tonnes et demi,qui sont aussi large qu'un semi- remorque et qui peuvent pointer à 300KM/H sont autorisés!Aberrant! Et je ne vous parle même pas de tous ces bahuts d'une M.M.A de 3,5 tonnes pouvant atteindre 210KM/H...

Par Anonyme

Bonjour a tous .Ici au Quebec. Nous devons prendre une assurance responsabilité pour nos motos et autrui ainsi que pour le vol et le vandalisme qui est renouvelable a chaque année . même chose pour la plaque que nous devons repayer a chaque année pour les plaque le cout et fixe en fonction du type de véhicules en non en fonction de nos entécédent routier personelle. le cout de la plaque comprend l'immatriculation de la moto une pléiade de taxes diverse et une assurance pour nous même (ma propre personne) car ici lors d'un accident avec blessé c'est le nofault (sans responsabilité) qui prévau donc l'état prend en charge les frais relié a l'hospitalisation et autres dommage corporel . comme l'état considère que les motocycliste cout plus chère que ce qu'il rapporte ils nous charge en concéquance. Sauf qu'ici le débat et que si l'état considère que c'est le nofault qui tiens rigeur pourquoi alors charge t'il plus chère au motocycliste que au autres usagé de la route. c'est ce que nous appelons la catégorisations injustifié comme si ont pouvait chargé plus au motocycliste mais surtout pas plus au multirécidiviste des accident du volant .BEN

Par Anonyme

Mon cher Benoît (tu permets que je t'appelle Benoît?), si on jette un oeil sur les statistiques d'accidents (mais est-ce bien nécessaire?), on s'aperçoit que les motards arrivent largement en tête, tant au niveau de leur fréquence que de leur gravité.  Donc, objectivement, les motards coûtent plus cher à l'Etat!  Que l'Etat répercute ces coûts sur les motards me semble tout-à-fait logique et compréhensible!  On pourrait bien sûr considérer que les non-motards devraient assumer tous ces coûts à la place des motards, mais serait-ce juste?  En revanche, ce qui me semble curieux, c'est l'obligation de souscrire une assurance contre le vol et le vandalisme:voyons: Quoi qu'il en soit, les espaces de liberté disparaissent tous les uns après les autres, moi je revends ma moto, j'en ai marre de jouer à cache-cache avec les flics, se faire plaisir est devenu un luxe inaccessible, je prendrai mon pied autrement, il y a tant à faire et à découvrir:)

Par Anonyme

Burnein, t'es vraiment un âne!  Tout le monde sait qu'au Québec, t'as pas intérêt à faire un pêt de travers, mais apparemment l'info n'est pas remontée jusqu'à ton cervelet embrumé:ptdr:

Par Anonyme

j'espere que nos dirigeants ne feront pas la meme chose en france !!! remarquer qu'ils sont tellement  peu intelligents et avides d'argent facile qu'ils sont capables d'y pensés  !!!!     :colere: une pensee pour les motards et motardes au quebec   :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire