Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Radar "furtif" embarqué : les premiers résultats et c'est l'hécatombe

Dans Moto / Pratique

Radar "furtif" embarqué : les premiers résultats et c'est l'hécatombe

Peu importe le lieu, la région ou encore le moment de la journée, le résultat est le même partout : la nouvelle génération de radars embarqués dans des voitures banalisées fonctionne bien, même vraiment beaucoup.


À l'heure actuelle, il y a vingt départements qui sont dotés de ce type de véhicules et c'est déjà 300 000 infractions constatées. Et même si nous sommes loin des 19 millions de flashs des radars automatiques, la proportion d'infractions constatée pour si peu de véhicules utilisés est assez alarmante.


Par exemple dans les Alpes-Maritimes, le nouveau radar mobile furtif a flashé plus de 7 000 usagers de la route. Il faut savoir que ces voitures sont capables de relever des infractions dans les deux sens de circulation. D'ailleurs sur la Côte d'Azur, c'est essentiellement les deux-roues qui sont épinglés puisque ce sont les seuls à pouvoir facilement se sortir du flot de circulation. Pourtant en zone limitée à 50 km/h il faut avoir dépassé les 80 km/h pour déclencher le radar.


Dans les Yvelines, même constat, 244 automobilistes et motards ont été pris en infraction en une seule matinée par la nouvelle voiture de la gendarmerie autour de Guyancourt sur la D91!


À Périgueux, en Dordogne, les forces de l'ordre ont testé une sortie nocturne de la voiture banalisée. Et même si la circulation est plus légère la nuit, c'est tout de même 13 personnes qui ont été prises dans les filets du radar embarqué.


Idem du côté de Pau. Seulement une dizaine de jours après l'arrivée du véhicule, les premiers révélés sont alarmants et bien au-dessus des prévisions de base. En seulement 2 jours, la Peugeot 308 a fait un relevé de 37 infractions (dont 21 nocturnes) sur les axes à 50 km/h et 29 sur des portions à 70 km/h. « Cela confirme la nécessité de poursuivre la lutte contre les comportements inappropriés et dangereux de certains automobilistes", note ainsi le commandant Philippe Capdevielle.


Pour rappel, le relevé se fait par système à infrarouge et indétectable puisqu'il n'y a aucun dispositif visible par l'usager de la route. Et même si nous rentrons dans un pur système de « piège » pour l'usager, les résultats soulèvent encore le point du sérieux des usagers sur la route.


Commentaires (10)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Cela confirme surtout le haut niveau de prélèvement fiscal sur l'automobiliste, plus que jamais vache à lait. Quand il y a autant de PV pour excès de vitesse, pour aussi peu de tués à cause de la vitesse, c'est qu'on n'est plus dans la sanction de comportements dangereux, on est dans de la ponction fiscale. Quand on a autant de contrevenants par rapport à une loi, c'est que la loi est mal faite. La loi est censé punir les graves comportements déviants, par monsieur tout le monde, tous les jours. Une telle situation est ubuesque ! Rappelons aussi que ces nouveaux radars piégeux n'ont absolument pas fait reculer la mortalité routière, contrairement à la propagande gouvernementale, ce serait même plutôt le contraire !

Par Anonyme

Dans une zone à 50 km/h, le radar embarqué ne se déclenche pas à 80 km/h, mais à 61 km/h ! C'est lié à l'erreur maximale tolérée sur ces radars (10 % au-dessus de de 100, 10 km/h en dessous). Mais attention, ce n'est pas une tolérance, c'est juste liée à l'erreur possible du radar. Autrement dit, un radar peut parfaitement surcompter de 10 km/h. Il sera jugé apte au service. Et dans ce cas, vous aurez un PV pour avoir roulé réellement à 51 km/h !!!!!

Par Anonyme

61 km/h ça veut donc dire que tu roules 11 km/heure trop vite, t'as qu'à respecter le code de la route et c'est tout, sinon tu paies et c'est normal, tant pis pour toi mec!

Par Anonyme

Même si le système s'apparente à un piège, il faut reconnaitre que ca a le mérite de fonctionner et de mettre à jours certains type d'infractions. Honnetement si ce type de radar est mis en place avec un seuil de déclenchement relativement haut (80 pour 50 comme dit plus haut par ex), je pense que ca pourrait être un outil efficace qui permettrai de générer un sentiment de "peur du gendarme" et donc de faire ralentir les gens sans pour autant ponctionner tout le monde à tout va pour des excès de vitesse de 5Km/h. Après, je suis bien conscient que je rêve ...

Par Anonyme

C'est l'Union Soviétique ce truc, tous fliqués, dénoncés, dépouillés, déportés, déglingués quoi...

Par Anonyme

 Ce système est contre productif Pour la simple raison qu'il n'y a pas de flash, ni d'arrestation après l'infraction. Donc aucun changement de la part du conducteur. Le conducteur étant par exemple a 80 au lieu de 50, se fait flasher par le système " standard ", va lever le pied direct car il aura compris ce que cela va générer derrière. Avec ce système la, le conducteur se fait flasher, mais va continuer sa route sans aucun changement de comportement jusqu'a son point d'arriver Or il est bien dit que les radars sont la pour changer les comportements ! S'ils ne font pas ça, ils ne servent a rien, en dehors de remplir les caisses de l'état, mais ne sauveront jamais des vies

Par Anonyme

La pompe à fric est réamorcée, boostée, peaufinée... les amendes augmentées... pas possible d'y échapper!!!

Par Anonyme

sur la d91, la voiture est dans une zone qui passe de 50 à 70 quelques metres plus loin, une vraie pompe à fric pour ceux qui sont en train d'accélerer pour atteindre 70, j'en sais quelque chose j'ai été pris à 61 (retenu 51), oui je suis un grand malade, un vrai délinquant routier... ils feraient mieux de controler dans le grand virage avant cette ligne droite, la ou est le vrai danger...

Par Anonyme

 +1 Ralebol. On oublie qu'il y a 4 à 5 fois de mort par accident en dehors de la route que sur la route, chaque année. Ça s'appelle les accidents de la vie courante, 18000 morts environ chaque année. Que fait l'État ? Rien. Car fiscalement ça ne rapporte rien !

Par Anonyme

Combien d'accidents domestiques par an? Faut-il interdire les savonnettes sous la douche? Faut-il interdire les barbecs? Les couteaux de cuisine? Les tondeuses à gazon? Non, bien sûr, interdire n'est pas la solution, ce qu'il faut c'est réglementer, sensibiliser, contrôler, réprimer, racketter, confisquer, matraquer, menotter, et surtout il faut voter, voter pour le changement dans la continuité, en bref on change rien, on reprend les mêmes tronches de rat et on continue le même cirque!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire