Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Radar : ils n'ont jamais autant flashé

Dans Moto / Pratique

Radar : ils n'ont jamais autant flashé

Bonne nouvelle pour les tiroirs caisses de l'état. Le syndrome du flash de radar est en pleine expansion cette année. +14,3% d'enregistrements en plus entre Janvier et Août 2012 (13,81 millions de messages d'infractions) par rapport à la même période en 2011 (12,09 millions).


C'est cet été que le record a été battu, le 21 juillet plus exactement avec plus 100 000 relevés. Dans le top trois, on retrouve 2 sur l'A10 (Saint-Avertin et Janvry) avec respectivement 135 188 infractions et 94 903 infractions et celui de l'A7 avec 91 385 infractions. Les raisons de cette explosion des flashs de radars ont plus que la raison des chassés-croisés des vacances scolaires. La disparition de certains panneaux de signalisation des radars fixes, avec le remplacement plus ou moins assidu par des radars pédagogiques se sont révélés être un massacre pour le permis à point des usagers.


Entre la méconnaissance des lieux, l'inattention sur les limitations de vitesse (on peut passer parfois de 110 à 130 km/h et vice versa 15 fois en une seule portion de route) et surtout le fait que beaucoup d'usagers n'ont pas encore intégré que la présence d'un radar pédagogique signale aussi la présence d'une boite grise. Enfin, quand il y en a un !


On peut aussi ajouter à ça, l'arrivée des radars de tronçons qui provoque une véritable hécatombe car son fonctionnement reste un mystère encore pour beaucoup. Bref, les 2150 radars français n'ont pas été au chômage cette année. Les boites grises précédées d'un radar pédagogique flashent en moyenne 15% en plus que les autres (source Antai).


Curieusement, la sécurité routière montre fièrement ces derniers mois, les chiffres en baissent de la mortalité sur la route. A contrario, les radars flashent encore plus que d'habitude. Dans leur jargon primitif cela voudrait dire que les usagers rouleraient plus vite que les années précédentes mais qu'il y a moins d'accidents, donc le facteur vitesse ne seraient qu'une excuse pour piéger les usagers ?


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire