Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Radars : la disparition des boites grises en Angleterre et la grogne des policiers

Dans Moto / Pratique

Radars : la disparition des boites grises en Angleterre et la grogne des policiers

Alors que la guerre des radars sévit partout en Europe et particulièrement en France, l'Angleterre a décidé il y a quelque temps de retirer les radars de ses routes, faute de budget mais aussi la constatation de l'efficacité limitée à long terme des boites grises sur la mortalité. Mais aujourd'hui, les représentants de la sécurité routière comme la police tirent la sonnette d'alarme sur cette façon de fonctionner.


Dans la région d'Oxfordshire, ce ne sont pas moins de 72 radars qui ont été mis hors service à cause du manque de budget pour les entretenir. Cela a commencé quand David Cameron, secrétaire d'Etat aux Transports a lancé en mai dernier à Londres, la «fin de la guerre contre les conducteurs» et ainsi faire une économie de 45 millions d'euros de budget sur la sécurité routière. Il ne s'agit pas de retirer tous les radars des routes anglaises, mais de ne plus allouer de sommes aux collectivités locales pour entretenir ces radars. Les dernières qui voudront les conserver devront se débrouiller seules avec leurs enveloppes budgétaire de l'année.


Plusieurs comtés ont déjà fait leur choix en coupant le fonctionnement des radars et d'autres sont prêts à suivre le même chemin. Mick Giannasi, président de l'association des chefs de police s'alarme : «Nous savons qu'il faut faire des économies, nous admettons que la sécurité routière n'est pas exclue de ce mouvement, mais ces coupes budgétaires menacent la pérennité du système […] nous avons lourdement investi dans des infrastructures mais il y a un risque de voir tout cela diminuer. […] Si rien n'est mis en place, la vitesse sur les routes va augmenter et le nombre de victimes avec». (A titre informatif, le Royaume uni a enregistré le taux le plus bas avec 2222 décès).


En réponse le ministère des Transports «espère que la sécurité routière reste une priorité pour les collectivités locales, et que leurs dépenses reflètent cette orientation» et que « le gouvernement a cessé de verser des fonds aux collectivités pour les radars parce que nous pensons qu'il n'est pas de notre rôle d'ordonner aux collectivités de les utiliser comme solution par défaut pour réduire la mortalité sur les routes ».


Source


Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

voila une tres bonne idee que nos dirigeants ne mettrons jamais en pratique sur le territoire français !!!   :nanana: PAS DE RADARS :PAS DE POMPES A FRIC   :q

Par Anonyme

avant de parlez tu as lu ce qu'il a ecrit au moins ,le naze c'est pas lui c'est toi ,comme quoi d'accord avec r1 full l'etat ne supprimeras pas les radars sa leur rapporte trop ,a moins que la maintenance quand il seront plus vieux ne leur coute plus cher que cela leur rapporte j'espere

Par Anonyme

13:13 PLUS DE RADARS = MOINS DE MORTS

Par Anonyme

18:35 L'état est obligé de mettre des radars, sinon les gens roulent comme des fous!  Le seul moyen de faire ralentir les gens, c'est de toucher à leur porte-monnaie, eh oui:bah:

Par Anonyme

il ne faut pas croire qu en multipliant les radars si perfectionnes soit ils,que le nombre de mort baisseras !! on a tous les yeux sur le compteur plutot que sur la route, l'etat pense au fric qu'il peut engranger et pas au nombre de vies gagnees !!!!!   :q

Par Anonyme

r1 full, tu te trompes : les chiffres du nombre de tués sur les routes sont en constante diminution, année après année, et ce malgré l'augmentation du nombre de véhicules!  Les radars ont donc un rôle dissuasif, et préventif car ils sont placés aux endroits les plus accidentogènes.  De toute façon, j'estime qu'il faut sanctionner les comportements à risque, et ce pour le bien-être et la sécurité de tous!  Dans une société, il y a des règles respecter, tout simplement...

Par Anonyme

tu as raison 16h44,nous sommes dans une societe ou il y a des regles a respecter c'est normal,sinon se serait l'arnarchie !!! Ce que je n'aime pas,c'est que  l'opinion et les medias sont manipules,le nombre de tues sur les routes augmente ou diminue selon l'implantation de nouvelles pompes a frics !!! On ne sait pas qui croire,le gouvernement fait bien les choses,ils sont maitre dans l'art de la manipulation !!!!!!!!!!

Par Anonyme

quand on favorise la route plutot que le rail pour les marchandises on augmente obligatoirement le traffic routier et toutes ses consequences. Si vraiment "on" veut que le conducteur leve le pied , pourquoi faire des voitures qui roulent a 200 a l'heure et pourquoi le chauffeur routier doit -  il livrer sa marchandise a temps( sinon il se fait virer ) dont en plus, le camion reviendra a vide ou a mi chargement  tout en polluant un max.....etc etc.... IL y a des gens qui ont tout compris , mais ce ne sont pas les automobilistes.Cherchez a qui cela profite et rapporte !

Par Anonyme

S'il n'y avait pas de radars, il y aurait peut-être plus de morts (ça reste à prouver...), et après??  De toute façon, il y a beaucoup trop de bagnoles sur les routes, tout le contraire des publicités où le mec est tout seul dans un paysage de rêve, sur une route désertique, au volant d'une bagnole fabuleuse, Miss Monde fait du stop (non c'est pas toi r1full), le mec lui propose de l'emmener, ça tombe bien il va au même endroit, ben moi je serais flic, le mec je l'arrête, je lui confisque sa caisse et je lui pique sa meuf, faut pas pousser hein....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire