Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Radars : le défaut de plaque n'évite pas l'ardoise

Dans Moto / Pratique

Radars : le défaut de plaque n'évite pas l'ardoise

Il est des usagers de la route que d'aucuns considéreraient comme joueurs et d'autres des dangers ambulants à extraire de la circulation. Deux camps qui s'accorderont sur le fait qu'à force d'insister outrageusement devant le même radar, on finit tout de même par se faire attraper. Même sans plaque, on peut finir par payer une belle ardoise. Une morale Corse.


Car c'est en Haute-Corse que se déroule cette affaire commencée en novembre 2014 pour se terminer devant les forces de l'ordre en octobre 2015. L'histoire d'un fondu du scooter qui ouvrait grand les gaz au moment de se présenter devant le radar du Lido de la Marana.


Pas moins de 140 fois il a fait crépiter le flash de l'appareil. Une assiduité qui a ému jusqu'en Bretagne, là où se trouve le Centre automatisé de constatation des infractions routières. A Rennes, on n'a pas apprécié et on a mis les enquêteurs sur l'affaire. Et ce d'autant plus que le contrevenant circulait sans plaque d'immatriculation.


Un anonymat qui n'a pas duré. Les forces de l'ordre l'ont pris sur le fait et l'ont intercepté. L'homme au scooter vient d'apprendre sa sentence prononcée par le tribunal de police de Bastia, qui l'a condamné à une amende de 31.300 euros.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire