Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Radars : on arrête le déploiement en 2013

Dans Moto / Pratique

 Radars :  on arrête le déploiement en 2013

Depuis 2003, la mise en place de nouveaux radars automatiques est devenue coutume chaque année. Et bien il aura fallu 10 ans et un nouveau gouvernement pour changer la donne. En effet, en 2013, il n'y aura pas d'installation de nouvelle cabine sur la route. Mais ne vous emballez pas trop vite, d'autres machines verront quand même le jour.


Ce changement vient du projet de loi de Finances de 2013. Il prévoit dans un temps le remplacement des plus anciennes cabines avec des derniers modèles et l'arrivée des radars mobiles-mobile et des radars de chantiers.


Frédéric Péchenard, délégué à la sécurité et à la circulation routière explique dans son projet de l'année prochaine : "À compter de l'année 2013, le volume global du parc sera maintenu autour de 4 200 équipements, la priorité étant donné au remplacement des systèmes les plus anciens par des équipements plus performants". Un petit espoir pour les automobilistes ?


Mais cet arrêt de déploiement ne veut pas dire pour autant une baisse des dépenses au contraire. On passera de 176 millions d'euros de budget cette année à 211 millions en 2013 (20% d'augmentation). Plusieurs facteurs à ça. Le remplacement des anciennes machines coûtera plus cher que l'installation de nouvelles. L'explosion de la facture vient du Centre national de traitement (CNT) à Rennes. Une augmentation de 45% du budget est réclamée car le CNT ne traite plus uniquement les clichés des radars automatiques mais aussi maintenant les contraventions dressées via le procès-verbal électronique (Pve). Une enveloppe qui passe de 64,7 millions d'euros à 94,2 millions d'euros.


Concernant les radars mobiles mobiles, on pourra en dénombrer déjà 50 nouveaux d'ici la fin de l'année et 12 radars de chantiers sur la même période.


Sur les 4 250 instruments présents sur le territoire, on peut noter :


  • 2 165 cabines classiques.
  • 886 radars embarqués
  • 225 radars dits discriminants
  • 85 radars mobiles-mobiles
  • 22 radars chantiers
  • 105 radars tronçons
  • 700 radars feux rouges
  • 62 radars passages à niveau.

Mais il ne faut pas s'inquiéter des nouvelles dépenses que vont engendrer ses nouvelles dispositions, comme signalé dans notre dernier papier, les recettes de radars sont en hausse depuis le début de l'année. On peut noter un budget prévu pour 2013 de 400 millions d'euros contre 352 millions cette année hors amendes forfaitaires. Si on cumule également les amendes issues des diverses infractions routières, les usagers de la route offrent 1,398 milliard d'euros au gouvernement et dans les 1,417 milliard pour l'année prochaine.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire