Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Renault fait signer ses premiers CDI

Dans Economie / Politique / Social

Renault fait signer ses premiers CDI

Chose promise, chose due ! Renault avait annoncé il y a quelques jours de nouvelles embauches sur le territoire national en contrat de travail à durée indéterminée. Un besoin se chiffrant à 1 000 effectifs, un cap symbolique tandis que les comptes du losange confirment une santé retrouvée. Les premiers recrutements sont lancés puisque le constructeur tricolore recrute près de 400 CDI pour ses usines françaises.

Au passage, on croirait à un duel avec le compatriote Peugeot-Citroën. Les communiqués entre les deux groupes n’ont de cesse de se croiser. Lorsque ce ne sont pas les résultats positifs, c’est la confirmation que l’un produit plus de voitures en France que l’autre, ceci sans oublier les primes pour bons résultats. Les troupes de Carlos Tavares se sont montrés à la pointe de ce combat, mais le peloton de Carlos Ghosn montre qu’il n’est pas en reste.

De fait, dans le cadre des 1 000 embauches en CDI planifiées cette année par Renault, une première campagne de 399 recrutements va être lancée pour répondre aux besoins de sept sites de production français. Les sites concernés sont ceux de Batilly, Cléon, Douai, Flins, Grand-Couronne, Le Mans et Maubeuge. Le constructeur recherche des opérateurs, des conducteurs d’installations, des retoucheurs, des électromécaniciens, des techniciens de gestion de production, de maintenance ou de qualité fournisseurs, ainsi que des managers de fabrication.

Les postes s’adressent aussi bien à des jeunes diplômés qu’à des profils expérimentés, avec des diplômes allant du niveau CAP au Bac+5. Les candidats peuvent d’ores et déjà postuler auprès du constructeur. Il s’agit là d’une première salve pour un recrutement qui se poursuivra pour encore une centaine de postes dans d’autres sites industriels et pour 500 cols blancs à des fonctions support.

On rappellera qu’en sus des 1 000 CDI promis pour cette année, Renault enrôlera 1 000 apprentis. L’accord de compétitivité signé en 2013 prévoyait quant à lui seulement 760 CDI. Le losange dépasse donc toutes les espérances.  

Commentaires (41)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Des GLA 180 CDI ?

Par

Ils vont pas embaucher Roc ! Il va se sentir encore léser et va cracher son venin sur Renault !

Par

En réponse à rich33

Ils vont pas embaucher Roc ! Il va se sentir encore léser et va cracher son venin sur Renault !

Ils viendraient me capturer et me forcer à signer sous la torture un contrat pour bosser dans cette boite de dingo ?

Par

En réponse à roc et gravillon

Des GLA oui !

Hum :pfff:

Tu causes qu'elle langue là :chut:

Par

En réponse à Mini_mel

Des GLA 180 CDI ?

:ange: Lol minimel tu es consciente que tu as fait de l'humour! :bien:

Par

Mon dieu mais quelle info passionnante .....

Et on aura droit aussi à une info pour les 601 contrats restant ?

Non sans blague, que dans le communiqué des résultats annuels on en parle....ok.

Mais là....

Par

On peut l' avoir en format poster, je l' aKKrocherai au-dessus de mon lit avec les rubans bleu blanc rouge..!!

Par

En réponse à rich33

Ils vont pas embaucher Roc ! Il va se sentir encore léser et va cracher son venin sur Renault !

Vu comment il cause il a du faire un stage chez Dacia Sud :lol:

Par

En réponse à Mini_mel

Des GLA 180 CDI ?

@mini On va vers un gros rapprochement, ça va déchirer la KonKurrence..!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire