Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Renault propose 3000 recrutements d'ici trois ans, les syndicats qualifient la proposition "d'insuffisante"

Dans Economie / Politique / Social

Renault propose 3000 recrutements d'ici trois ans, les syndicats qualifient la proposition "d'insuffisante"

A l'occasion d'une nouvelle réunion de négociation dans le cadre des accords de compétitivité pour la France, Renault a proposé aux syndicats un plan d'embauche de 3000 personnes en CDI d'ici trois ans, dont la moitié pour les usines françaises. Un objectif déjà qualifié d'insuffisant par les syndicats.

Renault vient de confirmer avoir proposé un nouveau plan aux salariés du groupe avec une prévision d'embauche de 3000 personnes en CDI d'ici trois en France, avec au moins la moitié pour les usines situées dans l'Hexagone. Ce plan vise à conserver la compétitivité des sites de production français, mais il ne satisfait pas du tout les organisations salariales, CFE-CGC et CFDT en tête.

 

Ces dernières expliquent en effet qu'il aurait fallu 4500 embauches pour maintenir une activité constante et un travail suffisamment répartis entre les employés. Les syndicats critiquent en effet le volume trop faible proposé par Renault qui ne suffirait pas à remplacer les nombreux départs en retraite et les démissions à venir dans les prochaines années.

 

De plus, le taux important d'intérimaires dans certaines usines (qui tourne autour des 50 %) ne serait pas diminué par ces 3000 embauches. Les syndicats estiment que Renault joue trop "petit bras" avec ce plan et regrettent "que l'embauche ne soit pas un levier de la réduction du nombre d'intérimaires". Globalement, le reproche envers Renault est qu'il sera très probablement demandé aux salariés, dans les années à venir, d'en faire plus puisque les effectifs seront moins importants, malgré ces 3000 embauches, jugées insuffisantes...

 

Seul le syndicat FO reconnaît que, malgré un nombre estimé encore une fois un peu "faible", le losange fait des efforts avec des embauches qui sont loin d'être négligeables.

Mots clés :

Commentaires (61)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

De toute façon ils ne sont jamais content.

Qu'ils aillent bosser chez PSA, ils suppriment là-bas, les syndicats ont un vrai boulot à faire.

Par

Mieux vaut 3000 emplois que zéro. Je peux vraiment plus blairer les syndicats...

Par

Pas mieux qu'au dessus. Ils ont toujours à redire. Toujours à voir le coté négatif et occulter le coté positif.

Par

Bah après, est-ce que ces 3000emplois sont le maximum que peut se permettre Renault ?

J'ai tendance à voir les syndicats comme des pleureuses (après tout on aurait pu embaucher ces 3000personnes en espagne et en turquie), mais sans la visibilité réelle sur la situation (notamment cette histoire d'intérimaires), c'est difficile de jeter la pierre.

Par

Rhalala comme ils sont méchants, pas ronrons ces syndicats !

Pov' Renault et pov' Carlos qui, dans sa grande bonté miséricordieuse, voulait créer tous ces emplois afin d'aider providentiellement les honnêtes travailleurs français. :ouin:

Mais voilà, ces affreux jojo ils viennent rien que pour râler et embêter tout le monde.

Déjà qu'ils viennent brûler des voitures et sa-cca-ger des hôpitaux dans les manifs...! Ah les saligauds tiens ! :colere:

Faudrait qu'ils arrêtent de défendre les salariés : çà sert à rien et après on est tellement trop pas compétitifs face à l'envahisseur ~insérez pays en voie de développement random~.

Et du coup après, Carlos pas le choix, il doit produire ses tutures à l'étranger. :ohill: Pensez bien que çà lui fend le cœur. :cry: De grosses larmes coulent sur ses 15 milliards de revenus annuels. :ouin:

Faudrait s'en débarrasser, de ce cancrelat gauchiste dégénéré ! :evil:

Laissons les entreprises gérer elles-mêmes le bien-être et la protection de leurs salariés. Elles le font déjà si bien ! :bien: Et nul doute que l'appât du gain et du profit ne saurait les détourner de cette bienveillante finalité. Oh non non non alors !

Le capitalisme, c'est tout de même fantastique. :lover:

...

Je vous embrasse bien fort mes trésors. :fleur:

Par

"15 milliards" : pardon c'était l'émotion...! Lire plutôt "15 millions".

Mais...de vous à moi...il les mériterait amplement ! Quel grand homme ! :love:

Par

Vivement que tout soit robotisé et que tout le monde soit au chômage....

Mon exemple dans mon industrie, en début de carrière, nous étions des milliers d'employés, de nos jours il en reste presque que plus personne en France et même en Chine ou dans pays de l'est nos usines tournent avec quelques employés....:bah:

Préparez vous a des jours pas si heureux.....:tourne::tourne:

Par

Avant les presidentielles, ce n'est pas forcement le plus malin pour une entreprise ayant comme actionnaire l'Etat de negocier un plan d'embauche. Ceci dit par les temps qui courrent, et les incertitudes du marche automobile il vaut mieux 3000 emplois chez nous qu'ailleurs... Le toujours plus ca ne marche pas, alors qu'il n'y a plus aucune barriere a l'importation

Par

"Faudrait qu'ils arrêtent de défendre les salariés": es-ce que les salaries cherchent vraiment a etre defendus par eux (8% de representation). Et surtout, ils pourraient penser a defender et aider nos 5 millions de chomeurs...

Par

Pfff jamais contents ces syndicats!

3000 CDI c'est très bien, c'est déjà ça :jap:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire