Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Renault touché par la vague de cyberattaques internationales

Dans Economie / Politique / Autre actu économie / politique

, mis à jour

Renault touché par la vague de cyberattaques internationales

Le Losange fait partie des entreprises visées par une attaque informatique de grande ampleur. Parmi les conséquences, l'arrêt de la production dans plusieurs usines, dont les sites de Sandouville et Douai.

Dimanche 14/05 - 23 h - La production de l'usine de Douai sera à l'arrêt lundi. Ce site assemble les véhicules haut de gamme de la marque, notamment les Espace. David Dubois, le secrétaire général CGT à Douai, a déclaré à l'AFP : "On a reçu des messages de la direction, on ne travaille pas demain (lundi)". Dominique Duquenne, délégué du personnel (syndicat Sud) a indiqué : "Il y a des robots et des ordinateurs déprogrammés. Tout le personnel est stupéfait. Ils sont en train de tout remettre en place et logiquement mardi il ne devrait plus y avoir de soucis".

Samedi 13/05 - 12h00 - Renault a précisé que des sites de production français avaient été mis à l'arrêt. Cela "fait partie des mesures de protection qui ont été prises pour éviter la propagation du virus". Les usines concernées n'ont pas été spécifiées, mais selon une source syndicale, Sandouville (qui assemble le Trafic) est concerné.

Samedi 13/05 - 10 h - Depuis vendredi, une centaine de pays sont touchés par une vague d'attaques informatiques de grande ampleur (au moins 45 000 attaques ont été comptabilisées). Parmi les victimes, il y a des hôpitaux britanniques ou le géant espagnol des télécommunications Telefonica. Dans un premier temps, aucune structure française ne semblait concernée.

Mais Renault a indiqué samedi matin qu'il a été touché. La marque est en train d'analyser la situation. Le Losange a ainsi déclaré à l'AFP : "Une action est en place depuis hier (vendredi) soir. On fait le nécessaire pour contrer cette attaque". Selon un porte-parole de l'usine de Novo Mesto en Slovénie, la production sur ce site où sont assemblées les Twingo est à l'arrêt depuis la nuit de vendredi à samedi, le système informatique ayant en partie été touché.

Selon les premières informations disponibles, les pirates informatiques se sont servis d'un virus de type "ramsonware". Le virus crypte les données de l'ordinateur et demande le versement d'une rançon pour obtenir une clé de décryptage. Le message précise que si le paiement n'est pas effectué dans les sept jours, les fichiers infectés seront effacés.

Ce matin, le Royaume-Uni a indiqué ne pas savoir qui se cache derrière ces attaques. Selon le New York Times, les hackers ont exploité une faille découverte et développée par la NSA, l'agence nationale de sécurité américaine.

Mots clés :

Commentaires (57)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Encore un coup des russes :biggrin:

Par

Rhâaah la maladie du siècle, c'est pas l'informatique comme disent les vieux cons mais les programmes malveillants.

En tout cas bonne chance Rino.

Par

Une bonne publicité pour les solutions UNIX, et parmi elles, Linux. Parce qu'une fois de plus ce sont les machines basées sur Windows qui sont touchées. Après avoir payé la rançon µ$, ils vont devoir payer d'autres voyous.

Contrôler en interne le code source devient de plus en plus stratégique pour toutes les activités.

.

Par

Merci à la NSA d'avoir attendu de s'être volé la backdoor pour en prévenir Microsoft de son existence

Par

A quand une cyber attaque sur les paradis fiscaux, histoire de rançonner ceux qui font du fric en dormant plutôt que d'em......ceux qui le font en bossant.

Par

En réponse à Ciol2810

Merci à la NSA d'avoir attendu de s'être volé la backdoor pour en prévenir Microsoft de son existence

Oui enfin la NSA (et d'autres agences américaines) travaillent en étroites collaboration avec les acteurs/constructeurs de l'informatique, essentiellement américains, afin de justement créer ces backdoors et ces failles.

Tu sais, si ils le veulent, les américains peuvent bloquer la planète entière car TOUS et je dis bien TOUS les appareils et logiciels contiennent un accès connu par les services américains.

C'est pour cela que l'ANSSI, l'agence française de sécurité des systèmes d'information, ne valide que quelques modèles américains de pare-feu ou de logiciels.

Par

Mais bon, c'est bien connu, les méchants c'est les russes.

Par

En réponse à GY201

Une bonne publicité pour les solutions UNIX, et parmi elles, Linux. Parce qu'une fois de plus ce sont les machines basées sur Windows qui sont touchées. Après avoir payé la rançon µ$, ils vont devoir payer d'autres voyous.

Contrôler en interne le code source devient de plus en plus stratégique pour toutes les activités.

.

Si windows est particulièrement touché (dans ce cas précis ça reste à démontrer) c'est parce que c'est le plus répandu.

Inutile de lancer une attaque internationale pour infecter 3 pc...

Le jour ou Linux ou Mac domineront le marché ils se feront tout autant attaquer.

Et concernant cette attaque pour le moment seul Renault à communiqué. Ça m'étonnerait que ce soit à la fois les seuls industriels Français ni le seul constructeur auto toute nationalité confondue.

Et au passage bravo à la NSA.

Dans le genre pourriture mondiale ceux là ils ont le pompon.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Si windows est particulièrement touché (dans ce cas précis ça reste à démontrer) c'est parce que c'est le plus répandu.

Inutile de lancer une attaque internationale pour infecter 3 pc...

Le jour ou Linux ou Mac domineront le marché ils se feront tout autant attaquer.

Et concernant cette attaque pour le moment seul Renault à communiqué. Ça m'étonnerait que ce soit à la fois les seuls industriels Français ni le seul constructeur auto toute nationalité confondue.

Et au passage bravo à la NSA.

Dans le genre pourriture mondiale ceux là ils ont le pompon.

Renault sont loin d’être les seuls touchés, mais sur Cara c'est eux qui vont faire le plus de clics.

Sinon un peu plus d'infos sur le virus en question par la

https://www.nextinpact.com/news/104276-wannacrypt-microsoft-publie-exceptionnellement-patch-pourwindows-xp-server-2003-et-8.htm

Par

En réponse à douxreveur

Commentaire supprimé.

On le sait que c'est toi, avec ta haine inexplicable de Renault, qui est derrière tout ça. La preuve, sur les écrans d'ordinateurs s'affichait :

"Donnez moi...

1OOOOOOOOOOOo0O euros...

Sinon j'efface tout...

Lol..."

La police est sur tes traces, tu sais. Mais bon, tu pourras toujours leur dire que c'était pas toi mais Gignac31 :tourne:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire