Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Rencontre avec Fabrice Miguet

Dans Moto / Sport

Rencontre avec Fabrice Miguet

Le monde de la moto s'intéresse peu aux courses sur route et beaucoup de personnes associent les pilotes de ces courses à des « fous » qui ne réfléchissent pas et qui ne mesurent pas le danger. Faux, ces pilotes réfléchissent, mesurent complètement le danger mais sont simplement amateur d'adrénaline. Ces pilotes savent bien qu'ils n'ont pas le droit à l'erreur et roulent donc toujours avec une marge. Pour en savoir plus, j'ai décidé d'aller à la rencontre du seul pilote français qui a participé au Tourist Trophy cette année pour éclaircir cette image négative. Les fins connaisseurs auront reconnu notre « Mig » national, Fabrice Miguet, de son vrai nom, né le 29 juillet 1969 à Argentan dans l'Orne.


Rencontre avec Fabrice Miguet


L'homme est facile d'accès mais possède un emploi du temps chargé. Pourtant il ne participe qu'à quelques course dans l'année, mais entre essais et affaires, il n'a pas une seconde. Contacté par téléphone, je lui explique le projet en ajoutant que je l'avais déjà rencontré, rapidement, à St Lô dans la manche lors d'une Puce moto. Lui ne s'en souvenait guère mais peu importe, je lui propose donc qu'on se voit s'il a un moment à me consacrer. Aucun problème, Fabrice est partant mais ne sera pas disponible pour le moment. Il part une semaine en essais et sera donc absent de la région. On repousse l'échéance et trouvons un accord un lundi en fin de matinée. Je vais donc pouvoir rencontrer le français le plus rapide sur le Tourist Trophy.


Rencontre avec Fabrice Miguet


Me voilà parti en milieu de matinée en direction d'Argentan, puisqu'il habite à quelques kilomètres de la ville ornaise. Arrivé dans son village je trouve très vite notre lieu de rendez-vous. Au détour d'une allée, je reconnais « Mig » à genoux en train de bricoler une moto. Cette moto n'est autre que celle avec laquelle il a parcouru les routes anglaises, une 1000 GSX-R de 2006. On commence donc à discuter de lui, sa machine et du reste autour d'une table et d'un café. Fabrice nous parle de sa vie, du TT et de sa passion pour la moto durant plus d'une heure.


Durant cette rencontre, Fabrice Miguet m'a raconté sa carrière année après année. Après ce récit d'histoire, vous pourrez également apprendre ce qu'est le Tourist Trophy, une course d'ambiance familiale ou l'on ajoutant un zeste de compétition.


Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Faut pas être inconsient pour faire le TT, mais il faut quand même être sacrement couillus !

Par Anonyme

J'ai eu affaire avec Mig plusieurs fois et je peux vous dire que ce mec est un vrai gars bien. j'ai beaucoup de respect poru lui et franchement je lui souhaite bonne chance pour le prochain TT, pour Macao et toutes les autres courses.

Par Anonyme

Respect total : faut vraiment assurer sur ce type de circuit, en plus avec la poignée ds le coin   ;-) Trop fort !!!!!!!!!!!

Par Anonyme

mig seul francais au TT??? Et les sidecaristes francais on en parle pas??? ca roule à 180km/h de moyenne quand même...

Par Anonyme

respect total pour un pilote extraordinaire ,je le connais en tant que pilote et  amis bravo mig continus , moi je me regal des reportages sur toi

Par Anonyme

Y'a des Belges qui font mieux que ça, mais personne n'a l'air au courant.  Faudrait remettre vos montres à l'heure, les gars

Par Anonyme

nous avons fait le tour du circuit avec mig , c'est un vrai motard super et sympa. tt 2009 super  j-louis

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire