Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

DS et la présidence - Vidéo en direct de Rétromobile 2018

Dans Salons / Retromobile

, , mis à jour

DS et la présidence - Vidéo en direct de Rétromobile 2018

Si le nom DS est souvent assimilé à une période de l'histoire automobile française où il y eut un grand nombre d'innovations, ce fut aussi bien souvent la marque des présidents. Rétromobile revient justement sur ces modèles destinés aux chefs d'Etat. Une tradition perpétuée aujourd'hui avec le DS 7 Crossback.

Rétromobile comporte cette année un espace dédié à DS, sous la forme Citroën mais aussi en tant que marque. Rappelons que DS, qui était intégré à Citroën depuis les débuts, est devenu constructeur à part entière en 2014. Mais ce qui ne change pas, c'est le lien qui unit DS avec le palais de l'Elysée. 

Vidéo tournée en live sur Rétromobile le 7 février 2018.

L'occasion pour le plus grand salon français de l'automobile de collection de revenir sur ce passé mêlant politique et carrosserie. Cela a commencé au milieu des années cinquante avec une Citroën Traction 15-Six limousine, qui marqua le mariage entre Citroën et le Président. Mais la vraie arrivée de DS au sommet de l'Etat se fit en 1962 avec la DS 19. La même auto qui transportait le Général de Gaulle lors de l'attentat du Petit Clamart, le 22 août.

DS 21
DS 21

Porté par le président de Citroën de l'époque et dessinée par l'Italien Flaminio Bertoni, la DS poursuivi sa carrière aux côtés des chefs d'Etat successifs. En 1968, l'immense DS 21 de plus de 6,5 mètres qui, malgré ses 2,2 tonnes, était capable d'atteindre les 130 km/h. Le design est très spécial avec cet arrière tronqué pour obtenir un espace à la tête généreux à l'arrière (rappelons que De Gaulle était très, très grand). Le Général ne s'en servira finalement que très peu.

S'en suivent plusieurs années où les présidents français choisissent la Citroën SM, avant que la DS ne fasse un grand retour avec François Hollande à bord d'une DS 5. Emmanuel Macron, lui, est le premier chef d'Etat français à rouler à bord d'une voiture de la marque DS, la DS 7 Crossback.

 Quelques modèles présents sur le stand DS

 

DS et la présidence - Vidéo en direct de Rétromobile 2018
DS et la présidence - Vidéo en direct de Rétromobile 2018

 

DS et la présidence - Vidéo en direct de Rétromobile 2018
DS et la présidence - Vidéo en direct de Rétromobile 2018
DS et la présidence - Vidéo en direct de Rétromobile 2018

 

Rétromobile 2018

Caradisiac est partenaire de Rétromobile 2018, avec de nombreux reportages.

Informations pratiques :

Du 7 au 11 février 2018, Parc des expositions de la Porte de Versailles

Pavillons 1, 2 et 3 

Tarif : 20 € par personne sur place

Tarif en pré-vente sur internet : 18€ par personne

Gratuit pour les moins de 12 ans

Horaires 

Mercredi 7 février 2018 : 10h-22h

Jeudi 8 février 2018 : 10h-19h

Vendredi 9 février 2018 : 10h-22h

Samedi 10 février 2018 : 10h-19h

Dimanche 11 février 2018 : 10h-19h

 

Portfolio (4 photos)

En savoir plus sur : Citroen Ds

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Toujours sympa la DS, il suffit de regarder les côtes...

Pour ce qui est de la limousine présidentielle, on a déjà vu plus gracieux, la DS Concorde de Chapron était autrement plus réussie :

http://club.caradisiac.com/whealer/chevroen-121931/photo/citroen-concorde-chapron-6585335.html

Par

Allo Citroen!

C'est ça une DS!!!!

Par

... avec sur 4 pattes suranné hérité de la Traction... :ptdr:

Par

le* DS 7 Crossback

Par

Toujours belle en photo, dans la réalité ce qui frappe aujourd'hui c'est l'étroitesse de l'habitacle.

Par

C’est toujours un plaisir enfin pour moi d’en regarder une, j’adore cette voiture et son confort hors norme, le père d’un ami avait une Ds 23 injection et a, chaque coup d’accélérateur je m’enfonçais dans le dossier de la voiture c’était impressionnant.

Par

Après on regardera la DS5 ou la C3... Pauvre Citroen.

Par

Et quand tu vois DS auj' c'est la décadence ! Aucune nouveauté à part le vulgaire DS7 et ces chromes partout.

Par

En réponse à jmr51000

C’est toujours un plaisir enfin pour moi d’en regarder une, j’adore cette voiture et son confort hors norme, le père d’un ami avait une Ds 23 injection et a, chaque coup d’accélérateur je m’enfonçais dans le dossier de la voiture c’était impressionnant.

C'est beau, l'idéalisation des souvenirs de bambins.

La DS avait des tas de qualités, mais certainement pas celle d'être un monstre de puissance.

Quant au confort... Quand je pense aux 4 DS que mon père a eues dans les années 60, le premier souvenir qui me revient, c'est le nombre incalculable de fois où j'ai été malade dedans.

La DS, c'était juste un Traction re-carrossee et truffée d'hydraulique.

La vraie voiture moderne, c'est la CX avec son moteur implanté transversalement et son faux châssis qui ont apporté une bien plus grande précision des trains roulants (donc un très net progrès en termes de trains roulants) et un gain de place intérieure important.

Par

Pour les amoureux de la DS

un livre à dévoré. 60 ans de DS de Michel Lafon

Quand j etais petit , il me reste de bons souvenirs tous les 7 dans l' ID 19 break bleue , sièges jaunes de mes parents.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire