Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Rétromobile 2018 : l'histoire McLaren

Dans Salons / Retromobile

Rétromobile 2018 : l'histoire McLaren

McLaren, c'est avant tout un créateur. Bruce McLaren débuta sa carrière avec une apparition remarquée dès le plus jeune âge en compétition, avant de se lancer dans la conception de voitures, et une marque qui perdure aujourd'hui avec la même recherche de la performance.

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, l'histoire de McLaren ne trouve pas ses racines au Royaume-Uni, mais en Nouvelle-Zélande, terre natale du fondateur Bruce McLaren. L'homme se lance assez tôt dans la compétition automobile après avoir abandonné son autre passion, le rugby, à la suite d'une grosse blessure. Un choix judicieux puisque l'homme est habile derrière un volant, allant même jusqu'à décrocher sa première victoire à seulement 22 ans en Formule 1, à la fin des années cinqu

Quelque temps plus tard, Bruce McLaren décide de concevoir son bolide de course. La première McLaren de course est née : la M2B, propulsée par un bloc 3.0 litres. L'engin sera justement l'une des stars du salon Rétromobile.

La fin des années soixante est synonyme de succès en série pour Bruce McLaren qui remporte même les 24 heures du Mans en 1966 sur une Ford GT40. Le Néo-zélandais, dominateur en CanAm (championnat de prototypes aux Etats-Unis) avec sa propre écurie, connu malheureusement un destin tragique, comme plusieurs pilotes d'antan. Lors d'essais, toujours en CanAm, sur un prototype en 1970, le talentueux pilote se tue sur une embardée de son engin. 

Sa marque lui survivra avec brio. Il faudra cependant attendre le début des années 90 pour voir éclore le projet de McLaren Automotive, le constructeur officiel de voitures de série.

Rétromobile 2018 

Caradisiac sera partenaire de Rétromobile 2018, avec de nombreux reportages à venir. 

Informations pratiques :

Du 7 au 11 février 2018, Parc des expositions de la Porte de Versailles

Pavillons 1, 2 et 3

Tarif : 20 € par personne sur place

Tarif en pré-vente sur internet : 18€ par personne

Gratuit pour les moins de 12 ans

Horaires 

Mercredi 7 février 2018 : 10h-22h

Jeudi 8 février 2018 : 10h-19h

Vendredi 9 février 2018 : 10h-22h

Samedi 10 février 2018 : 10h-19h

Dimanche 11 février 2018 : 10h-19h

 

Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

:biggrin: y avait trop de portos dans les compete à cette époque ... ils foutaient des béquets partout

Par

Dans les années 80, la marque McLaren tenta de ressurgir, en collaboration avec ASC, en sortant des versions tunées de Ford Mustang/Mercury Capri. Sans préparation moteur, ce ne fut pas un succès fulgurant. Mais le look eighties et la rareté en ont fait de vrais collectors aujourd'hui :

http://club.caradisiac.com/whealer/speedstest-75434/photo/mercury-capri-mclaren-5015118.html

Par

Des plateaux repas Mdr !

Par

j'espere que la F1 Mclaren Renault va connaître le succes en 2018, genre renouer avec des podiums et 1 ou 2 victoires

Par

En réponse à parlons-en

:biggrin: y avait trop de portos dans les compete à cette époque ... ils foutaient des béquets partout

Que viennent faire les portugais ici?

Par

En réponse à duriezro

Que viennent faire les portugais ici?

Du tuning ;)

Par

Pratique pour faire sécher la combinaison avec les 2 ailerons à 2m de haut. :cyp:

Par

En réponse à halffinger

Pratique pour faire sécher la combinaison avec les 2 ailerons à 2m de haut. :cyp:

Avec le bouilleur juste en dessous, ça sèche direct. :biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire