Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Réveillon : les voitures brûlent toujours au premier de l'an

Réveillon : les voitures brûlent toujours au premier de l'an

Il n’y a pas si longtemps, c’était un marronnier aux airs de brandon de discorde. Une triste tradition inaugurée au début de ce siècle par la ville de Strasbourg : lors du passage d’une année à l’autre, les voitures étaient prises nuitamment de combustion spontanée. Le réveillon est passé et le sujet brûlant n’a pas fait de flamme. Pourtant, le phénomène existe toujours et il s’est même aggravé. Mais en période préélectorale, le rideau de fumée s’impose.

Comptabiliser le nombre de véhicules incendiés était devenu ces dernières années le sport national de nos dirigeants au sortir de la nuit agitée du premier de l’an. Après une année 2016 marquée par des innocents mitraillés dans les rues de la capitale et sauvagement écrasés sur la Promenade des Anglais, on pourrait cyniquement penser que ce qui était insupportable auparavant est devenu un moindre mal.

Car les voitures brûlent toujours au premier de l’an. Mais le nouveau ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux nous rassure en exposant un « phénomène contenu par rapport à 2016 ». Un mensonge d’État. Il y a eu en effet cette fois 650 mises à feu directes, au lieu 602 l'an passé. Ce qui nous fait une hausse de 8 %. On ne peut pas vraiment parle de « phénomène contenu », sauf à supposer qu’il en sera désormais de même pour les prochains bilans de la Sécurité routière. D’ailleurs que recouvre cette expression ? Comme celle-ci : « mise à feu direct ». Un enfumage ?

Pour sûr. Lorsque la calamité est apparue, la comptabilité ne souffrait d’aucun discriminant. Pour ne pas perdre la face, on a donc sectorisé le comptage en excluant, pour ainsi dire, les dégâts collatéraux, soit les véhicules stationnés près de la voiture visée par l’incendie volontaire. C’est la « mise à feu directe ».

Si on enlève ce filtre, ça nous donne 945 véhicules calcinés. Soit une augmentation de 17,5 % par rapport à l'année dernière. Il faut remonter à 2014 pour trouver un bilan plus mauvais, avec 1 067 voitures brûlées. Cependant, accordons à nos dirigeants cet accessit : sur les cinq dernières années, le nombre de véhicules brûlés a diminué de 20 %.

Mots clés :

Commentaires (89)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Combien en Seine St-Denis ? La majorité ?

Par

Ah tiens, rien qu'en lisant le titre de l'article, on savait direct qu'il serait signé Lecondé...

Par

Ceux de ma génération ne faisaient pas ça et du coup j'ai bcp de mal à comprendre la motivation de ceux qui foutent le feu aux bagnoles...

Quelqu'un a une explication où je continue à me dire que ce sont justes des goss débiles?

Par

Toujours le même problème sur vos articles Lecondé, arrêtez d'essayer de faire des figures de style et de la belle prose si c'est pour donner un tel résultat.

Une introduction se doit d'être claire, précise et d'expliquer brièvement de quoi on va parler.

Là, on dirait un élève de 5ème qui se dit qu'il faut qu'il démarre fort son devoir de français pour espérer avoir la moyenne...

Par

" Cependant, accordons à nos dirigeants cet accessit : sur les cinq dernières années, le nombre de véhicules brûlés a diminué de 20 %. "

.... ce qui signifiait donc qu'il était bien plus élevé du temps de Talonnettes....alors pourquoi ne pas l'écrire...période où l'on ne brûlait d'ailleurs pas que des véhicules à date fixe.

Souvenez vous

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89meutes_de_2005_dans_les_banlieues_fran%C3%A7aises

Par

comme pour le chomdu on compte que une catégorie...

la catégorie A...

là c'est la voiture du départ de feu ... les 3 autres caisses ou le feu s'est propagé..

bien sur les "socialistes" oublient de les compter...

évidemment chaque année çà augmente!!!

normal c'est l'impunité totale...

et puis désormais dans les cités...

les pompiers attendent les flics pour intervenir...

alors c'est pas pret de baisser...

de 1 ou 2 caisses...

c'est la motié du parking qui crame en une demi heure...

bon si vous voulez que çà change...

bin voter mieux en 2O17....

Par

En réponse à parlons-en

Ceux de ma génération ne faisaient pas ça et du coup j'ai bcp de mal à comprendre la motivation de ceux qui foutent le feu aux bagnoles...

Quelqu'un a une explication où je continue à me dire que ce sont justes des goss débiles?

Il y a bien sûr de ça....ajoute les escroqueries à l'assurance....

Par

" bon si vous voulez que çà change...

bin voter mieux en 2O17...."

Oui on sait de quoi tu veux causer....si tu crois une seule seconde que la venue au pouvoir de la blonde qu'emprunte 6 millions à son père après l'avoir viré du parti ira arranger les choses :

Prévois direct une flambée de violence XXL dans les banlieues dans ton agenda à partir de juin.... ce sera sans doute un peu idem avec le sinistre Fillon au passage .... juste un poil plus tard.

Par

En réponse à roc et gravillon

" Cependant, accordons à nos dirigeants cet accessit : sur les cinq dernières années, le nombre de véhicules brûlés a diminué de 20 %. "

.... ce qui signifiait donc qu'il était bien plus élevé du temps de Talonnettes....alors pourquoi ne pas l'écrire...période où l'on ne brûlait d'ailleurs pas que des véhicules à date fixe.

Souvenez vous

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89meutes_de_2005_dans_les_banlieues_fran%C3%A7aises

à l'époque pas que la racaille à bruler les voitures...

mais aussi des membres de certains mouvement politique....

là hollande a acheté la paix sociale...

la racaille brule moins...

elle préfére voler ou agresser...

bruler c'est improductif....

vaut mieux piquer... démonter et revendre sur le bon coin!!

Par

En réponse à parlons-en

Ceux de ma génération ne faisaient pas ça et du coup j'ai bcp de mal à comprendre la motivation de ceux qui foutent le feu aux bagnoles...

Quelqu'un a une explication où je continue à me dire que ce sont justes des goss débiles?

la racaille en échange de la paix sociale a des locaux...

des assos ..

des sous..

terrains de sport..lieux de culte etc...

aussi ils crament pas les voitures au hazard..

c'est les caisses qui ont servi à des braquages....

c'est aussi des caisses de pov gars honnéttes qui bossent...

là le but les décourager d'aller gratter...

et les mettre dans la précarité..pour qu'ils rentrent dans leur byzness...

j'ai vécu en cité...

je sais comment celà se passe...

je sais qui crame et pourquoi...

à l'arrivée les braves types partent...

aprés les souchiens.. aujourd'hui c'est le tour des immigrés honnéttes et travailleurs...

les zones de non droit...plus de droit républicain... mais

ya un droit.. et il faut le respecter. ..le droit de la racaille...

sinon plaie et bosses.... voiture cramée voir plus... 5O morts à marseille chaque année!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire