Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

6. Ricci Raccing HVA : Le nouveau challenge d’Ilario Ricci

Le paddock de St Jean d'Angély : un choix difficile

Nous entrons chez Ricci Racing, Ilario nous reçoit et nous présente Nicolas qui va nous servir de guide. Nicolas que nous remercions au passage pour son accueil.


Pour amortir ses motos de GP, Ilario est allé faire ses courses chez Kayaba, une fourche usine de toute beauté est maintenue par des tés Gruppi, elle est secondée d'un amortisseur de même provenance. Des jantes Excel là aussi, des étriers de frein Braking, une adaptation avec des éléments de qualité. Le bras oscillant est plus long que la moto standard et les biellettes d'amortisseurs différentes pour une meilleure progressivité.


Le cadre des motos d'usine reprend le schéma de l'origine avec des cotes différentes comme le bras-oscillant c'est invisible à l'œil nu. Le moteur est entièrement revu et corrigé, culasse, cylindre, piston, etc, la carburation est confiée à Keihin et Microtek fourni le CDI. On y ajoute un arrière de cadre porteur en carbone. Le tour est joué, il reste le plus difficile, faire monter les motos sur les podiums !


Mickael Leib débarqué en France chez Bud Racing l'an dernier n'a pas encore pu s'exprimer au guidon de cette moto, sa chute de début de saison l'a obligé à retarder son retour et à faire l'impasse sur le GP de France. Pour un bon classement cette année c'est trop tard mais le jeune Américain nous avait démontré de bonnes dispositions en fin de saison, à suivre.


Portfolio (38 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire