Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Road Book n°1: Grasse --> Haut Verdon

Dans Moto / Loisirs

Road Book n°1: Grasse --> Haut Verdon

Voilà une superbe balade à faire comme un pèlerinage pour tout motard. Son gros avantage est qu'il cumule des routes à arsouiller comme des routes à balader. Mais dans tous les cas, le paysage reste grandiose. Pauses photos à prévoir.


Il est conseillé de ne pas faire la route en hiver, la durée du jour ne permet pas de profiter de tous les coins splendide.


En équipement, préférez un visière claire avec lunette de soleil a un visière fumée, pour éviter de vous faire piéger par la nuit.


A partir de Mai, on peut garder un T-shirt sous le cuir si on est pas trop frileux à l'aller aux heures matinales, on se débarrassera de la petite laine qu'on remettra en fin de journée, il y a grosse amplitude de température en plein soleil et le soir dans les fond de vallée. De même, le tour de cou est vivement conseillé le soir.


Durée : La journée entière, Partir vers 9h de Grasse pour éviter de rouler a la nuit tombante au retour, 12 bonnes heures avec 1 à 2 bonnes heures de repas, plus des pauses photos.



Longueur : Environ 380km depuis Grasse.


Grasse -> Dignes via Riez : Env. 175km


Boucle du col de Fanget : Environ 80km.


Retour Dignes -> Grasse : env. 125km.



Road Book n°1: Grasse --> Haut Verdon


Départ de Grasse, direction Castellane Via RN85.


Faire le plein a Grasse même, on a pas de pompe à essence avant le plateau du logis du pin (50km environ).


La route a faire, on part de la ville des parfum pour escalader le premier col (du pilon, 780m) après la maison d'arrêt. Les routes sont larges et plates à souhait.


Arrivé sur le plateau, on traverse Saint Vallier à pas de loup, on continue pour escalader le Pas de la Faye et ses grandes lignes droite à Flanc de montagne, ou la vue s'étend jusqu'à Cannes, pour continuer vers Escragnolles et le col de Valferriere.


Les routes sont toujours splendides, mais faire attention aux parties ombragées, surtout après le col de la Faye ou la route peut être humide. A Escragnolles, on est a 1169m d'altitude, et les virolos s'enchaînent sans y penser.


Arrivé sur le plateau du Logis du Pin, les températures perdent globalement 5°, on passe du coté « Alpin ».


On redescend coté Castellane, la citadelle nous avertit qu'on est arrivé.


Arrêt possible à l'entrée de Castellane près d'un petit pont. Il est conseillé de s'arrêter ici pour un pause pratique ou technique, les demoiselles préféreront un bar dans le centre de Castellane. Les terrasses sont souvent bondées de motards.


La traversée de Castellane se fait sans soucis à pas de loup toujours. Des pompes à essence sont disponibles en sortie de Castellane en direction D952 (la vie est bien faite !).


Se renseigner, celle-ci est parfois fermée le dimanche après-midi. On peut cependant attendre un peu, plusieurs pompes vous dépanneront jusqu'a l'arrivée dans Riez. Une pompe située après le second rond point une fois arrivé sur le lac accepte les CB (sur la D952).



Castellane à RIEZ


On Prend la direction « Moustier sainte Marie » sur la D952 qui nous amène vers le lac de Saint Croix. Attention, la route très bonne au début se détériore assez vite a proximité et dans les gorges du verdon. A l'arrivée on surplombe le lac et sa couleur bleutée magnifique. Des aires de stationnement sont prévues coté falaise pour admirer le paysage.


Puis on redescend sur Moustier ou l'arrêt est possible, mais encore une fois, il y a peu de place, donc déconseillé pour la tranquillité. Préférez continuer, on arrive a Riez dans 15 minutes. On continues sur la D952. On peut également pique-niquer sur le bord du lac, les pieds dans l'eau.


Arrivée a RIEZ. Manger, boire, se reposer.



RIEZ à Dignes les Bains


On repart en direction de Dignes sur la D953. Traverser le village de Puimoisson, jusqu'à la Bégude blanche où on prend la D907. On traverse Estroublon et Mezel, les routes sont bonnes mais on croise souvent des voitures, parfois des gendarmes en entrée de village. Les voitures vous préviendront de leur présence, remerciez-les !


La proximité des champs risque aussi de vous faire rencontrer des tracteurs.


Apres Mezel, on rejoint la RN85, on prend à Droite direction Dignes. On retrouve cette route ou les grand virages se succèdent jusqu'a la descente sur Dignes.



Boucle du Col de Fanget


La boucle suivante optionnelle est d'environ 70 80km, pour la beauté du paysage. La première partie jusqu'a Seyne est très roulante, le retour par la route du col est lente et étroite et on admire le paysage en 1ere/2eme voir 3ieme pour la descente.


On part donc de Dignes via la D900 direction Seyne/la Javie/Barcelonnette.


Traversée du col du Labouret. Une fois descendu, on prend à droite à l'intersection en direction de Seyne.


On peut prendre à Gauche (D900a) pour retourner vers Dignes pour les plus pressés.


On continue la D900 très roulante via le col de Maure (1346m) puis arrivée a Seyne.


Il y a une pompe a Essence en plein centre du village, et une 5~6 km après la sortie en cas de fermeture. Demander au Bar si elle est fermée, on vous l'ouvrira probablement. Ils prennent les CB.


A Seyne, après un petit café, on prend la D7 direction le col de Fanget. La direction est à prendre directement dans le vieux village, mais on peut la récupérer une fois sortis du village si on est allé chercher de l'essence. C'est le dernier plein logiquement, et le train de sénateur que vous allez adopter jusqu'à Dignes préservera le kérosène.


La D7 est étroite, et on doit circuler de manière disciplinée. La route est lente et des voitures viennent fréquemment en sens inverse.


On passe au Col du Fanget (1459m) puis on descend le long de la clue de la Grave, toujours prudemment, le paysage et la route ne prêtent pas a l'arsouille. Faites attention aux gravillons également.


A l'intersection, prendre à droite direction dignes sur la D900a.


La route devient plus roulante, on continue le long de la rivière Bès, jusqu'a Dignes.



Retour via RN85 ou D6202.


Arrivé a Dignes, le repos est de mise après tout ces kilomètres, et il faut penser au retour, il y en aura pour presque 2 heures en roulage « semi automatique », conduite qui vient naturellement. Ne pas rouler trop lentement ou ne pas hésiter à s'arrêter, la lumière qui décroît rapidement dans les montagnes demande de l'attention.


On reprend la RN85 a la nuit tombante, la route n'est pas piégeuse, mais la luminosité qui baisse fait aussi chuter les température. Même en été, penser à prendre un petit quelque chose entre le cuir et le T-shirt. Le tour de cou est a protéger aussi.


N'hésitez pas à faire des sous groupe de roulage a ce niveau, il est quasiment impossible de se perdre, on continue jusqu'a Grasse.


Arrivé à Barrème, un deuxième itinéraire est possible par la N6202 (Ex RN202) qui pars ver Nice. La route est bonne mais plus longue, un peu moins jolie et roulante que la RN85, peut être donc moins appropriée pour un retour tardif.


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Ma foi, voilà un road book bien sympa qui donne envie.

Par Anonyme

En photo c'etait la balade de ducatidream.winnerbb.com

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire