Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Sacrilège : Ferrari passe à l'électrique et aux SUV

Dans Futurs modèles / Technologie

Les puristes redoutaient cette annonce depuis longtemps. Maintenant c’est officiel : Ferrari va construire un SUV et se lancer dans la fabrication d’une voiture électrique. Le début de la fin ?

Sacrilège : Ferrari passe à l'électrique et aux SUV

Si pour vous, Ferrari est synonyme de V12 débordant de chevaux, d’exclusivité et de lignes acérés, eh bien vos rêves sont en train de se transformer en cauchemars. Déjà, le constructeur italien avait cédé à l’hybride et à la suralimentation, mais ce n’était rien par rapport à ce qui vient d'être annoncé. Alors que Sergio Marchionne avait déjà indiqué, il y a plusieurs mois, vouloir augmenter la production du cheval cabré à près de 9 000 exemplaires par an en 2019 afin de réduire les listes d’attentes qui "fatiguent" les potentiels clients, aujourd’hui, il enfonce le clou au salon de Detroit avec deux déclarations historiques.

La première concerne l’arrivée prochaine d’un SUV dans la gamme. « Il arrivera fin 2019, début 2020 » a précisé le dirigeant du groupe FCA (Fiat-Chrysler), auquel appartient Ferrari. « Il ressemblera à ce à quoi un véhicule Ferrari doit ressembler. (...) Il doit se conduire comme une Ferrari ». La marque de Maranello va donc arriver sur le segment à la mode des SUV, qui est également extrêmement lucratif. Cette déclaration n’est pas réellement une surprise car Porsche, Jaguar, Maserati possèdent déjà des SUV dans leur gamme. Lamborghini vient de présenter son Urus et il en sera de même de Rolls Royce dans les mois à venir. Pas de raison que Ferrari se prive d’une manne financière aussi importante, même si cela se fait au grand regret des puristes.

La seconde apparaît également comme logique. Elle porte sur l’électrique. Comme beaucoup de constructeurs, Ferrari regarde avec attention ce qui se passe chez Tesla et la réussite de la marque californienne fait des envieux, dont Marchionne. Le PDG du groupe FCA (Fiat Chrysler) a affirmé que « si une super-voiture électrique est un jour construite, Ferrari le fera en premier ». Il en a profité pour tacler Elon Musk, patron de Tesla : « Je ne veux pas minimiser ce qu'Elon Musk a fait, mais je pense que c'est faisable par tous ». Ce projet devrait figurer dans le plan stratégique 2018-2022 de Ferrari attendu au cours du premier semestre, et pourrait inclure également la généralisation des projets de sportives hybrides.

Voici donc un nouvel exemple qui prouve qu’il ne faut jamais dire jamais dans l’automobile. Pas de doute, Ferrari rentre dans une nouvelle ère.

Mots clés :

Commentaires (139)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bon bah il reste plus que Mclaren quoi.

Par

C'était pas LaFerrari l'hybride qui ne proposait pas de mode 100% électrique "parce que Ferrari ne fait pas d'électrique" ?

Bref, l'électrique auto, pourquoi pas ? Le SUV... u_u

Par

« Je ne veux pas minimiser ce qu'Elon Musk a fait, mais je pense que c'est faisable par tous »

Mais quel blaireau ce Marchionne....

Par

En réponse à Gungar

Bon bah il reste plus que Mclaren quoi.

Ou Aston-Martin...

Mais bon, il fallait s'y attendre.

Ceci dit, SUV et sportivité ne sont pas incompatibles comme semble le montrer le dernier essai en date du Stelvio Quadrifoglio sur AutoScout 24 (ainsi que d'autres essais parus avant celui-là). Donc pas de raison que Ferrari n'arrive pas à maintenir le caractère sportif, voire ultra-sportif, qui caractérise tous ses modèles.

Quelque part, c'est Maserati qui va se retrouver un peu coincé "between a rock and a hard place", et pourtant le Levante est un modèle qui ne manque pas d'arguments, à commencer par son exclusivité. Mais cela ne suffira peut-être pas si les cousines viennent lui faire concurrence.

Par

Je le redoutais et cela arrive ; c'est regrettable. Je pensais que Ferrari était attaché avec classe et élégance au véritable style automobile mais il faut bien vivre. Dans notre société, l'argent et la vulgarité sont les rois ; une preuve de plus. J'ai quand même du mal à croire que les Ferrari deviendront ces hideuses Porsche et consœurs...

Par

Excellent je vois déjà la tronche de nos fan des italiennes ici qui disait y’a peu Ferrari restera une marque de puriste ba non.

Par

En réponse à Gungar

Bon bah il reste plus que Mclaren quoi.

Koenigsegg et Aston Martin?

Par

Déjà Ferrari n'est pas synonyme de V12, pour ma part les modèles faisant le plus rêver étant équipés de V8...

Etant un hyper fan de cette marque, savoir qu'ils vont se lancer dans l'électrique ne me choque pas, quand je vois ce que des nouveaux venus sont capables de faire en sortant une rimac ou une ep9, alors ferrari... Le tout avec une petite sonorité de module de course à la sebulba ce serait top.

Concernant le SUV par contre.. ben voilà quoi.. mais bon à la rigueur je préfère voir Justin bieber et cie en suv qu'en 458 speciale, ça me rendra moins jaloux.

Par

Comme si il était besoin d'aller se prostituer à cela quand il n'est question que de trouver 9 000 clients chaque année...

Et même 20 000..... ça resterait toujours moins de 10% du volume Porsche....

Hybridation oui....mais SUV et électrique..... pourquoi faire ?

Par

Qu’est-ce que l’on en a foutre de l’avis des "puristes" ???! Ce sont les directeurs de la marque ? :ange:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire