Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Salon de Francfort 2017 : Dacia Duster 2: découvrez tous ses secrets

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Après avoir révélé fin août le design de la seconde génération de Duster, Caradisiac vous invite à découvrir tous les secrets et innovations de ce nouveau SUV Dacia, qui vient tout juste d’être dévoilé au salon de Francfort.

Salon de Francfort 2017 : Dacia Duster 2: découvrez tous ses secrets

Robustesse, capacités 4x4, aspects pratiques, fiabilité et prix, voici les 5 arguments-clés du Duster de première génération. Des points forts qui ont su séduire la clientèle. Il s’est ainsi écoulé plus de 2 millions de Duster dans le monde entier sous les blasons soit Renault soit Dacia en fonction des pays. La France n’a pas échappé à cette Dustermania puisqu’il s’y est vendu plus de 250 000 exemplaires en près de 7 ans et demi. Même en fin de vie, il réussit à être le second SUV préféré dans l’Hexagone sur les six premiers mois de l’année, derrière le Peugeot 3008 mais devant les Nissan Qashqai, Renault Kadjar, etc. Si, en 7 ans d'existence, le succès ne s’est jamais démenti, c’est aujourd’hui l’heure du renouvellement.

 

Salon de Francfort 2017 : Dacia Duster 2: découvrez tous ses secrets
Salon de Francfort 2017 : Dacia Duster 2: découvrez tous ses secrets
Salon de Francfort 2017 : Dacia Duster 2: découvrez tous ses secrets

Comme nous l’avons vu il y a quinze jours, le style évolue peu mais aucune pièce ne provient de la génération actuelle. Toutefois, l’impression de robustesse est renforcée, cela tombe bien, c’est l’un des facteurs-clés de l’achat. Le nouveau Duster semble plus large, mieux assis sur ses appuis alors que les dimensions sont inchangées.

Un habitacle complètement repensé

Changement radical pour la planche de bord : nouveau design, qualité en progrès et surtout bond en avant de l'équipement
Changement radical pour la planche de bord : nouveau design, qualité en progrès et surtout bond en avant de l'équipement

Si l'extérieur demeure dans la droite ligne du précédent, à l’intérieur, c’est une véritable révolution. Finie la planche de bord au plastique dur et peu valorisant, place à un tableau beaucoup plus qualitatif. Cette montée en gamme se traduit tout d'abord par le dessin. On observe ainsi une planche de bord massive à deux niveaux très horizontale caractéristique du monde des SUV. Certains détails font tout de même le lien avec d’autres modèles de la marque comme les aérateurs arrondis par exemple ou le volant. La climatisation qui devient automatique adopte des commandes circulaires particulièrement soignées. L’instrumentation intégralement nouvelle gagne en clarté et en lisibilité. Difficile de juger de la qualité des matériaux sur ces premiers modèles mais Dacia affirme l’avoir améliorée. Enfin, vous aurez remarqué le nouvel écran multimédia sur certaines de nos photos. Il ne sera pas disponible au lancement où on devra se contenter de l’excellent MediaNav mais il débarquera plus tard. Il mesurera 8 pouces et fonctionnera selon une nouvelle technologie. Quel que soit le système, son positionnement a été remonté afin d’optimiser son ergonomie.

Salon de Francfort 2017 : Dacia Duster 2: découvrez tous ses secrets

L’habitabilité et le volume de chargement (pas de volume officiel pour l’instant) devraient rester toujours aussi intéressants. De plus, Dacia a mis l’accent sur le confort avec de nouveaux sièges assurant un meilleur maintien, intégrant un réglage des lombaires et des accoudoirs repensés.

Un équipement très loin d’être low cost

Salon de Francfort 2017 : Dacia Duster 2: découvrez tous ses secrets

Le domaine qui nous a le plus impressionnés est sans aucun doute possible l’équipement. Pour tout le monde, Dacia est une marque low-cost, ce qui signifie qu’il ne faut pas être trop exigeant en la matière. Eh bien, vous allez être surpris car le nouveau Duster fait jeu égal avec certains concurrents généralistes. Ainsi, il va pouvoir recevoir :

  • Des airbags rideaux
  • Une détection des véhicules en angle mort
  • L’allumage automatique des phares
  • La climatisation automatique
  • L’accès et le démarrage sans clé. il va ainsi reprendre la carte mains-libres bien connue chez Renault mais celle-ci sera simplifiée puisqu’elle ne disposera pas de capteurs sur les poignées.
  • Le contrôle de la vitesse en descente
  • Un système de caméra multiview. 4 caméras seront réparties autour de la caisse (une de chaque côté, devant et derrière) et le conducteur sélectionnera la vue qui l’intéresse. Un dispositif qui pourrait s’avérer très pratique pour la pratique 4x4 ou en ville pour le stationnement.

En reprenant ces équipements déjà présents dans le groupe mais en simplifiant leur fonctionnement, Dacia reste fidèle à sa ligne de conduite de n’utiliser que des technologies fiabilisées. Vincent Fournier, le directeur du programme Duster, nous a bien précisé que ces équipements inédits ne seront pas imposés aux clients. En clair, si certains seront de série (airbags rideaux, allumage automatique), d’autres figureront en option. Une chose est sûre, les prix du Duster devraient rester stables et donc toujours accessibles.

Statu quo du côté des motorisations

Conçu à partir de la même plateforme que précédemment, le second Duster n’inaugurera pas de nouveaux moteurs. En essence, les SCE 115 et TCE 125 ch seront toujours là. Il en va de même des dCi 90 et 110 ch en diesel, lequel devrait être couplé à la boîte EDC. L'offre GPL restera toujours au catalogue, tout comme la possibilité de choisir entre des versions deux ou quatre roues motrices.

Salon de Francfort 2017 : Dacia Duster 2: découvrez tous ses secrets

Pas besoin de vous faire un dessin, la nouvelle cuvée du Duster risque bien de faire mal, très mal, puisqu'il conserve les qualités de l'actuel en corrigeant ses rares points faibles. Il y a donc fort à parier que le succès sera au rendez-vous, même si on ne connaît pas encore les tarifs. Les premiers essais interviendront à la fin octobre/début novembre pour une commercialisation prévue début 2018.

Portfolio (16 photos)

En savoir plus sur : Dacia Duster 2

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Renault bashing par des Taudiwagen fans jaloux dans 3 . 2 . 1. :peur:

Par

Il est pas mal du tout dit donc! Il fait plus grand que l'ancien mais ne change pas radicalement. Il a presque un profil de Range rover Freelander avec les feux arrière du jeep Renegade. La face avant est presque la même mais en plus affirmé. Il passe presque du lowcoast au semi-premium.

Par

Feux arrières de Jeep / Fiat et bas de tableau de bord pompé sur Seat (partie sous les diffuseurs d'air)... J'aime cet intérieur. Belle face avant modernisée, ligne globale qui se rapproche d'un généraliste... Mise à part ces feux arrières donc il est trés bien.

Par

L'intérieur simpliste est vraiment pas mal ! :good:

Par

une vraie petite terreur dans son segment! mais à force de s'améliorer, de peaufiner ses finitions, les prix ne seront plus forcement low cost

Par

ET ces moteurs ils sont Euro6n (homologué avant le 1° Septembre dernier) ou Euro6c

Si Euro6c : alors filtre à particules essence et SCR sur le moteur diesel

Par

En réponse à ceyal

ET ces moteurs ils sont Euro6n (homologué avant le 1° Septembre dernier) ou Euro6c

Si Euro6c : alors filtre à particules essence et SCR sur le moteur diesel

çà n'a pas beaucoup d'importance car tous- les constructeurs- trafiquent avec les normes...

Par

Pour moi, c'est un des SUV les plus authentiques, les plus réussis. Si les prix ne s'emballent pas trop, c'est "chronique d'un carton assuré! Bien joué Renault !

Par

Que de changement, d'un revers de main il balaie les imperfections tel un tableau de bord d'un autre siècle, donc le voici au 21ème et la carrosserie n'est pas en reste avec de subtiles retouches lui donnant un coup de jeune bienvenu. Il peut que plaire par un tarif resté sympa et raccord avec sa bonne bouille. Les autres sont avertis d'un concurrent revenu dans de meilleures dispositions, son succès ne devrait pas perdre son allant.

Par

Mon dieu Gignac n'a pas encore fait son spitch du genre

Rino c'est du low cost et ça le restera...

Pourquoi acheter cette voiture rino rebadger et de mauvaise qualité

Déja -78.87 % chez les mandataires...

Impossible à revendre.... Rino rebadger ( Oui oui il se répète souvent et on ne sait pas pourquoi)

Il vaut mieux acheter une Peugeot plus fiable

Les ventes sont déjà en chute libre (oui oui il nous sort aussi des chiffres imaginaires)

Etc etc etc

Pour ma part je trouve que Dacia a fait un sérieux effort, je trouve cette voiture déjà réussi sur photo.

Seul bémol, j'aurai vraiment essayé d'intégré le 1.6 dci 130 et pas forcément le 160

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire