Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Salon de Genève 2016 - Ferrari GTC4 Lusso : familiale à quatre roues directrices

Dans Voitures d'exception / Luxe

La Ferrari des familles, la FF, reçoit en ce jour officiellement son restylage et change par la même occasion de nom. Une façon pour Ferrari de marquer le coup du changement puisque la FF devient GTC4 Lusso.

Salon de Genève 2016 - Ferrari GTC4 Lusso : familiale à quatre roues directrices

Le restylage attendu de la FF vient tout juste d'être officialisé par Ferrari qui nous donne pour le coup un nouveau nom : GTC4 Lusso. Cette appellation nous ramène à quelques autos connues de l'histoire du cheval cabré comme la 330 GTC (2+2 des années 60) ou encore la 250 GT Lusso. 

Salon de Genève 2016 - Ferrari GTC4 Lusso : familiale à quatre roues directrices

Si la 488 GTB est une vraie révolution par rapport à la 458, ici, la GTC4 Lusso est plus une évolution de la FF, sauf sur un point majeur que nous allons aborder un peu plus loin. Esthétiquement, déjà, les changements son mineurs avec surtout des feux avant légèrement redessinnés, tandis que l'arrière semble emprunter un peu de son design à la F12, ce qui n'est d'ailleurs pas une si mauvaise nouvelle. 

Salon de Genève 2016 - Ferrari GTC4 Lusso : familiale à quatre roues directrices

Vous le saviez peut-être déjà, mais la FF était une quatre place, quatre roues motrices, une auto à part chez Ferrari qui a largement fait parler d'elle pour être un peu la 'familiale' maison. Cette GTC4 Lusso propose toujours quatre roues motrices, mais la grosse nouveauté est maintenant le système "4RM-S', le "S" désignant ici la direction. Eh oui, il s'agit maintenant d'une quatre roues directrices ! Ceux qui prévoient ou ont déjà acheté une Renault équipée du châssis 4Control pourront donc maintenant dire qu'ils ont quelque chose en commun avec une Ferrari. Le réglage de ce dispositif inauguré chez Ferrari par la F12 TDF se fait par le fameux manettino sur le volant.

 

Sous le capot, il s'agit toujours du V12 6.3 qui passe tout de même de 660 à 690 ch à 8000 tr/mn. Le 0 à 100 est expédié en 3,4 secondes et la vitesse max est annoncée à 335 km/h. L'auto sera présente au salon de Genève et le tarif y sera très certainement dévoilé.

 

Portfolio (6 photos)

Ferrari

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (64)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'était pas le 15 la présentation ? :hum:

Par

juste magnifique !

Par

"Si la 488 GTB est une vraie révolution par rapport à la 458, ici, la GTC4 Lusso est plus une évolution de la FF Esthétiquement, déjà, les changements son mineurs avec surtout des feux avant légèrement redessinnés, tandis que l'arrière semble emprunter un peu de son design à la F12, ce qui n'est d'ailleurs pas une si mauvaise nouvelle."

Esthétiquement que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur il y a bien plus de changement entre une FF et celle-ci qu'entre une 458 et une 488!! :ddr:

Par

"Le réglage de ce dispositif totalement inédit sur une Ferrari"

il est déjà présent sur la TDF

Par

Personnellement je trouve que c'est un sacré restylage, il y a clairement de l'évolution. L'intérieur est pétrie de modernité, d'élégance et de sportivité !

Par

Compte-tours jusqu'à 10000, ça barde !

Par

je n'aime pas trop la partie arrière...

Par

Excellent. Après les Porschistes, les Ferraristes vont donc pouvoir goûter au plaisir de rouler en Renault. Et ce n'est pas prêt de s'arrêter, vu l'intérêt du 4RD en comportement routier, que ce soit en ville, sur route, autoroute, dans toutes les phases de conduite, contrairement au Quattro qui ne sert qu'à l'accélération par faible adhérence ou très forte puissance.

Par

En réponse à Andrea33

je n'aime pas trop la partie arrière...

Justement je trouve que ses traits rappellent celui des Ferrari des années 80 (plus "rectilignes" et aussi sûrement les feux qui font ça) et je trouve que c'est une prise de risque énorme ! Ça colle totalement à l'esprit ! Tout est ahurissant sur ce monstre, surtout l'intérieur !

Par

En réponse à identifiant

Excellent. Après les Porschistes, les Ferraristes vont donc pouvoir goûter au plaisir de rouler en Renault. Et ce n'est pas prêt de s'arrêter, vu l'intérêt du 4RD en comportement routier, que ce soit en ville, sur route, autoroute, dans toutes les phases de conduite, contrairement au Quattro qui ne sert qu'à l'accélération par faible adhérence ou très forte puissance.

Ce n'est pas Renault qui a en premier industrialisé les quatre roues directrices, mais les japonais, notamment Honda avec sa Prélude de 1987.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Direction_(automobile)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Honda_Prelude

Renault n'a fait qu'actualiser le système.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire