Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Salon de Genève 2016 : l'heure du bilan

Dans Salons / Salon de Genève

Salon de Genève 2016 : l'heure du bilan

Le salon de Genève a fermé ses portes hier et l'organisation a communiqué sur le bilan de cette 86e édition plutôt positive. Avec un peu plus de 680 000 visiteurs, le salon de Genève reste inférieur à Francfort et Paris mais la fréquentation est en hausse.

Malgré l'absence d'un constructeur majeur comme Mini et la relative petite taille des stands, le salon de Genève continue d'attirer les foules. La 86e édition a fermé hier ses portes et les organisateurs ont pu faire un bilan complet de ce salon de Genève 2016 haut en couleurs. Les nouveautés automobiles ont été nombreuses et parfois particulièrement hors du commun, c'est probablement ce qui a attiré les 687 000 visiteurs qui se sont rendus à Palexpo.

 

Dans le détail, plus de la moitié des visiteurs sont suisses. Le reste est à diviser principalement entre France et les autres pays avoisinants (30 % de France ; 6% d’Italie ; 3% d’Allemagne, 1 % d’Autriche et 9 % d’ailleurs). Le salon de Genève conserve donc son défaut principal, à savoir qu'il n'attire peut-être pas assez de visiteurs plus lointains, la faute peut-être à un aéroport moins important qu'à Paris ou Francfort, même si, pour le coup, celui-ci est collé au salon, alors qu'il faut faire plusieurs kilomètres aux salons français et parisiens afin de se rendre de l'aéroport au salon.

 

Quoi qu'il en soit, le salon de Genève se place de plus en plus comme le plus attractif de tous les salons européens. Et vu les potentielles absences du Mondial de Paris, il se pourrait bien que l'évènement parisien perde du terrain en termes de visiteurs.

 

Inscription à la newsletter

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Cela fait cher de devoir payer une vignette suisse juste pour aller par l'autoroute à Genève.

Pour les français, on passe par le pays de Gex et Ferney Voltaire ou on prend le bus sur le parking du Macumba (jamais fait).

Par

Encore le salon le plus attractif au niveau mondial. Aucun autre endroit ne peut proposer des présentation de voitures telles que la 918 spider, la Laferrari, la Mclaren P1, la Veneno, GT3 Rs, 911 R, Bugatti Chiron, la Centenario, Regera, Huayra... bref on peut continuer un moment. Sans même parler de voitures plus populaires.

Par

En réponse à narmer

Cela fait cher de devoir payer une vignette suisse juste pour aller par l'autoroute à Genève.

Pour les français, on passe par le pays de Gex et Ferney Voltaire ou on prend le bus sur le parking du Macumba (jamais fait).

Faut connaître des gens dans le coin...

Par

En réponse à Maître_Yoda

Faut connaître des gens dans le coin...

Pour quoi faire si on connait la route ?

Par

Dommage que les stands aient été aussi mal positionné. Lamborghini Pagani Koenigsegg Bugatti et Porsche dans le même coin presque inaccessible. Pareil avec McLaren Maserati Ferrari Jaguar et Aston Martin dans un autre hall.

Trop de marques et plus beaucoup d'espace.

Les navettes ok mais à 25 € le parking, c'est du Racket. C'est la dernière fois que j'y vais.

Par

Un salon très sympa c'est vrai, j'y vais chaque année et je me régale. Après, c'est vrai que certains stand sont mal positionnés et de plus en plus de préparateurs auto qui prennent un peu trop de place à mon gout...

Par

Le pire salon à faire. Accès compliqués, parking lointains, temps d'attentes, tarifs abusifs, Suisses peu accueillants, salon trop compact et mal organisé. Les marques de prestige tassées les unes contre les autres avec des allées trop étroites et inaccessibles. Un cauchemar même en habitant à une heure de voiture. Je préfère largement aller jusqu'à Paris ou même Francfort qui sont des salons bien plus plaisants pour le visiteur lambdas. C'est sur que les journalistes avec tous leurs avantages peuvent voir les choses différemment.

Par

En réponse à Laguna6973

Le pire salon à faire. Accès compliqués, parking lointains, temps d'attentes, tarifs abusifs, Suisses peu accueillants, salon trop compact et mal organisé. Les marques de prestige tassées les unes contre les autres avec des allées trop étroites et inaccessibles. Un cauchemar même en habitant à une heure de voiture. Je préfère largement aller jusqu'à Paris ou même Francfort qui sont des salons bien plus plaisants pour le visiteur lambdas. C'est sur que les journalistes avec tous leurs avantages peuvent voir les choses différemment.

Tout a fait d'accord avec ton analyse.

Par

Pour y être allé cette année, je trouve qu'il a plutôt des avantages: sa compacité fait qu'on se fatigue moins qu'à Paris par exemple. En plus toutes les marques sont représentées.

J'ai pris la solution du parking au Macumba côté France, ce qui simplifie pas mal les démarches (achat direct du billet, dépose au pied du salon). A 12€ par personnes (nous étions 2), pas sur qu'on aurait payé moins cher à se garer côté Suisse.

Par

~23€ le parking officiel (bus compris), donc tu es largement gagnant de te parquer au Macumba.

J'y ai mis une fois les pieds, ça m'a suffit. Je trouve ces salons passablement inutile, même s'il est possible de faire de bonnes affaires sur une voiture neuve.

Pour avoir un aperçu du salon, je préfère les comptes rendus des différents sites, les journalistes ont accès quelques jours avant, donc de la place et possibilité de prendre photos de près, c'est mieux que de s'entasser comme des sardines pour voir un bout de carrosserie.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire