Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Salon de Genève 2016 - Les tops et les flops de la rédaction (vidéo)

Publié dans Salons > Salon de Genève

par

Salon de Genève 2016 - Les tops et les flops de la rédaction (vidéo)

Comme à l'occasion de chaque salon, les journalistes de Caradisiac vous présentent leurs coups de coeur et leurs déceptions. Des petites autos de plage aux supercars, il y en a pour tous les goûts.

Alexandre Bataille a craqué pour l'Alfa Romeo Giuila qu'il trouve très séduisante. Autre argument : il aime bien l'idée qu'Alfa Romeo puisse venir, avec ce modèle, taquiner l'ordre établi. Alexandre ne serait pas étonné, en effet, que cette Guilia donne du fil à retordre sur ce segment des Premium à Audi, BMW et Mercedes. Pour sa déception, Alexandre s'attarde moins sur un modèle que sur une tendance. Les 4X4 se vendent bien depuis plusieurs années maintenant et il ne peut constater que cette sorte de mode étouffe un peu la créativité de certains constructeurs qui se contentent trop souvent de s'engouffrer dans ce créneau lucratif.

 

Le plus jeune de la troupe, Audric Doche, a flashé, lui, sur la Volvo V90. Audric apprécie les breaks et il ne peut être que séduit par  ce modèle, à la fois esthétique et pratique. Quant à son flop, c'est l'Abarth 124 qui  l'a déçue, contrairement par exemple à Pierre-Olivier Marie. Ce qui est notamment rédhibitoire, pour Audric, c'est son prix : 40 000 euros !

François Chapus, notre respecté doyen, aurait pu de son côté s'enthousiasmer sur l'un des nombreux supercars présents à Genève, mais non, c'est sur un modèle a priori anodin qu'il a jeté son dévolu : une voiture de plage électrique, une petite française née dans les Vosges. Son nom : la Bee-Bee. A l'opposé, avec une approche très consumériste, François n'apprécie pas la stratégie "toujours plus" de Buggati qui avec sa Chiron commercialise une auto à un tarif stratosphérique (2,4 millions d'euros).

Manuel Cailliot se projette dans l'avenir en plébiscitant un concept-car, celui de la Honda Civic, modèle dont il a aimé les versions précédentes. Et c'est la Kia Niro qui  revanche ne récolte pas ses suffrages. Manuel n'a pas été convaincu, ni par l'extérieur, ni par l'intérieur de la voiture.

Olivier Pagès, pour sa part, ne tarit pas d'éloges sur le nouveau Renault Scénic. Bien que n'aimant pas les "bétaillères", Olivier nous dit être prêt à l'acheter tant il le trouve élégant et dynamique. Une preuve que tout n'est pas une question d'argent dans la vie ? Olivier chérit le Scénic et rejette la Lamborghini Centenario au motif que la course à l'aérodynamisme en a fait une auto peu esthétique.

Pierre Desjardins, lui, est carrément tombé amoureux d'un concept Morgan, la EV3, dont il apprécie..... tout ! Sa déception concerne Aston Martin et sa dernière DB11 dont il estime qu'elle n'est qu'une pâle évolution du dernier modèle de la marque.

Enfin, Pierre-Olivier Marie, se serait bien encanaillé sur des petits lacets de montagne au volant de la 124 Spider de chez Abarth. Quant à son flop, Pierre-Olivier Marie s'attaque avec sévérité au préparateur Mansory auquel il reproche de saccager parmi les plus belles voitures au monde.

 

 

 

Inscription à la newsletter

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"une petite française née dans les Vosges. Son nom : la Bee-Bee"

Moi aussi, je l' aime déjà, ça sonne Komme un bibi ..!!

Par

Et l'opel GT concept?

Par

Moi j'ai craqué sur la Bugatti Chiron ... mais j'etai bouré au moment des faits :bah:

Par

En ce qui concerne mansory c'est de la récidive...

Par

J'ai du mal a craquer pour une voiture mais quand l'esthétique est là sur une mécanique d'un bon niveau, je suis preneur.

De le même façon, la peau de hérisson pousse sur mon chéquier vers les 30000 euros, tout ça pour dire qu'il y a deux raisons pour laisser la Gulia chez le concessionnaire.

Les petits jouets électrique sont attirants mais la mini jeep Suzuki pour les cours trajets sera toujours moins chère et plus versatile.

Par

En réponse à duvalben

En ce qui concerne mansory c'est de la récidive...

Il fut un temps ou Mansory ne s'attaquait qu'aux Aston Martin avec des pièces pas forcement des plus moches ... Puis après c'est complètement parti en live et c'est devenu du grand n'importe quoi ... :pfff:

Par

Je suis d'accord avec Olivier:bien:

Par

Ce qui serait sympa , c'est des constructeurs qui feraient de la belle berline classique.Les SUV , les 4.4 , les monospaces .... ça fout la gerbe , ça ressemble à rien .

Par

En réponse à antikekedemes2

Ce qui serait sympa , c'est des constructeurs qui feraient de la belle berline classique.Les SUV , les 4.4 , les monospaces .... ça fout la gerbe , ça ressemble à rien .

+ un paquet ! ! !

Cependant, le problème ne vient pas de l'offre (les constructeurs), mais de la demande ! ! ! Et c'est là qu'est le drame...

Par

En réponse à Volvo power

+ un paquet ! ! !

Cependant, le problème ne vient pas de l'offre (les constructeurs), mais de la demande ! ! ! Et c'est là qu'est le drame...

les gens achètent ce qu'ils veulent même de trucs look goldo comme la Sivique Hair :love:

hey hein :wink:

Oui :roi:

bonne soirée :coucou:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire