Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Salon de Genève 2017 - Peugeot Partner électrique : enfin civilisé

Dans Salons / Salon de Genève

Une motorisation 100 % électrique sur le Partner, ce n'est pas inédit. Mais depuis 2013, Peugeot la réservait à la variante utilitaire de son ludospace. La déclinaison pour les particuliers Tepee est enfin concernée. L'autonomie est limitée à 170 km.

Salon de Genève 2017 - Peugeot Partner électrique : enfin civilisé

Comme le Kangoo ZE, le Partner Electric n'est pour l'instant disponible qu'en carrosserie fourgonnette. Peugeot glisse enfin la mécanique zéro émission dans les entrailles de la version VP, nommée Tepee. Dévoilée au Salon de Genève, cette variante sera commercialisée en septembre.

Le moteur de type synchrone à aimants permanents développe une puissance de 49 kW, soit l'équivalent de 67 ch. Le couple disponible instantanément est de 200 Nm. L'énergie est fournie par deux packs de batteries lithium-ion d'une capacité de 22,5 kWh. Ils sont placés de part et d'autre du train arrière, ce qui préserve le volume de chargement, qui grimpe jusqu'à 1 350 litres avec 5 personnes à bord.

Une centaine de kilomètres en usage réel

Côté autonomie, la valeur est faible, avec selon la norme européenne 170 km. Autrement dit, en conditions réelles, ce Partner devrait parcourir avec un plein une centaine de kilomètres. Peugeot rappelle au passage que la majorité des automobilistes européens parcoure en moyenne 60 km par jour. Une valeur qui est sûrement revue à la hausse chez la clientèle, familiale et adepte de loisirs, des ludospaces.

Salon de Genève 2017 - Peugeot Partner électrique : enfin civilisé

Pour faire la recharge, deux façons : soit sur une prise de courant domestique (la trappe est dans l'aile avant droite), ce qui prend au minimum 8h30, soit avec une charge rapide (80 % en 30 minutes) sur une borne adaptée (cela se passe à la place de la trappe à carburant). Il sera possible de connaître son niveau de charge à distance depuis une application sur téléphone. Cette dernière permettra aussi de contrôler le chauffage. Pratique, pour tempérer l'habitacle avant de monter à bord.

Les tarifs n'ont pas encore été donnés. Ils s'annoncent élevés, mais l'auto profitera d'un bonus de 6 300 €. De plus, Peugeot met en avant un coût à l'usage attractif (pas d'huile, de courroie, de boîte de vitesses…).

Portfolio (5 photos)

En savoir plus sur : Peugeot Partner 2 Tepee

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

67 chevaux pour un partner? Intéressant.. :areuh:

Par

Allez Jacky, fonce ! Sinon, y a Rino Triffic !

Par

Je ne comprends pas comment on peut présenter une ve de 69 CV pour 100Km réel aujourd'hui....

La leaf de première génération (qui doit avoir dans les 10 ans?) Proposait plus d'autonomie...Et plus de puissance...

Pour Peugeot, c vraiment histoire de dire qu'ils ont un véhicule électrique au catalogue en plus des ions et czero.

Par

En réponse à charlooze

Je ne comprends pas comment on peut présenter une ve de 69 CV pour 100Km réel aujourd'hui....

La leaf de première génération (qui doit avoir dans les 10 ans?) Proposait plus d'autonomie...Et plus de puissance...

Pour Peugeot, c vraiment histoire de dire qu'ils ont un véhicule électrique au catalogue en plus des ions et czero.

Ces véhicules ne sont pas destinés à faire des ventes en nombre mais simplement à baisser le niveau moyen de CO2 imposé par L'UE.

UE complètement schizophrène qui à la fois impose sous peine de forte amende les rejets de CO2 mais qui dans le même temps met en place des niveaux de NOX totalement irréalisables (pourtant pour limite le CO2 le GO est en pôle).

Le pire étant que quelque soit le carburant, comparativement à il y 30 ans les voitures d'aujourd'hui sont infinimnt plus "propres".

mais il y a 30 ans nous devions être plus "costaud" puisque personne ne s'en souciait.

Par

mdr déjà qu'ils sont à la masse , positive ou négative , comme vous voulez....

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Ces véhicules ne sont pas destinés à faire des ventes en nombre mais simplement à baisser le niveau moyen de CO2 imposé par L'UE.

UE complètement schizophrène qui à la fois impose sous peine de forte amende les rejets de CO2 mais qui dans le même temps met en place des niveaux de NOX totalement irréalisables (pourtant pour limite le CO2 le GO est en pôle).

Le pire étant que quelque soit le carburant, comparativement à il y 30 ans les voitures d'aujourd'hui sont infinimnt plus "propres".

mais il y a 30 ans nous devions être plus "costaud" puisque personne ne s'en souciait.

Le niveau de CO2 moyen est calculé sur les modèles vendus non ?

Par

En réponse à pechtoc

Le niveau de CO2 moyen est calculé sur les modèles vendus non ?

Sur tous les modèles de la marque il me semble.

Par

En réponse à charlooze

Je ne comprends pas comment on peut présenter une ve de 69 CV pour 100Km réel aujourd'hui....

La leaf de première génération (qui doit avoir dans les 10 ans?) Proposait plus d'autonomie...Et plus de puissance...

Pour Peugeot, c vraiment histoire de dire qu'ils ont un véhicule électrique au catalogue en plus des ions et czero.

tout à fait celà...

le but c'est pas de vendre de l"électrique... juste participer...

sinon allez donc voir sur le bon coin...

le prix d'une zoe d'occaze.... c'est 75OO euros un modéle de 3 ans et 4O OOO kms...

évidemment avec le fil à la patte de la loc...

beaucoup de reprise et de ventes par les concessions!!!

çà vaut rien une électrique en occaze...

personne ne veut...

les zoé sont proposées entre 7 et 1O OOO!!!

décote impressionnante!!!

Par

...une centaine de km en usage réel....

alors imaginez juste l'engin dans 5/6 ans, batteries rincées, chargé ras-la-gueule et pneus sous-gonflés par moins 10 en hiver..... :ouin:

Par

En réponse à charlooze

Je ne comprends pas comment on peut présenter une ve de 69 CV pour 100Km réel aujourd'hui....

La leaf de première génération (qui doit avoir dans les 10 ans?) Proposait plus d'autonomie...Et plus de puissance...

Pour Peugeot, c vraiment histoire de dire qu'ils ont un véhicule électrique au catalogue en plus des ions et czero.

Il ne faut pas s'arreter à des chiffres. C'est l'usage qui fait l'intérêt. Certes le groupe moto-propulseur de la C-zero/Ion/i-miev n'est pas le plus puissant. Mais la valeur de couple est equivalente au 1.2 puretech disponible au catalogue.

Et l'autonomie permet un usage quotidien du véhicule. Une grosse batterie c'est bien mais le temps de recharge s'en trouve plus long à moins d'investir dans une borne de recharge accélérée ou rapide qui impose des frais non négligeables.

Pour les vacances, il suffit de prendre au choix, le train, l'avion, le bus ou louer une voiture.

Les couts de développement ont été tirés au plus bas et ce sont résumés visiblement à l'intégration du moteur dans la ion et le développement d'un pack de batterie spécifique.

Et cela permet à Peugeot de concurrencer Nissan

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire