Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Salon de Genève 2017 - Toyota Yaris restylée : peaufinée

Dans Nouveautés / Restyling

Toyota donne enfin tous les détails du restylage de la Yaris. C'est la deuxième fois que cette génération, née en 2011, passe sur le billard. En plus de changements esthétiques, la petite japonaise made in France profite d'un nouveau moteur essence.

Salon de Genève 2017 - Toyota Yaris restylée : peaufinée

Ce qui change à l'extérieur

C'est plutôt rare pour être souligné : ici, les changements les plus visibles sont à l'arrière. Sur le cru 2017, les feux débordent sur le hayon, ce qui « assoit » mieux l'auto visuellement. La plaque d'immatriculation est contournée par une nervure, qui se prolonge dans le bouclier.

À l'avant, la Yaris reste fidèle à la grande bouche… qui semble encore plus imposante. En contrepartie, la zone autour du logo a été simplfiée. Seules subsistent deux moustaches chromées, reliées aux optiques (qui curieusement ne changent pas). Des moulures sont ajoutées en bas des portières. La palette de coloris intègre une teinte inédite, le Bleu Nebula.

Dommage, la forme des optiques n'évolue pas. 
Dommage, la forme des optiques n'évolue pas. 
Pour la Yaris 3e du nom, le premier restylage date de 2014.
Pour la Yaris 3e du nom, le premier restylage date de 2014.

 

Ce qui change à l'intérieur

Les transformations sont en revanche moins visibles dans l'habitacle. Les habitués remarqueront la nouvelle instrumentation, avec deux cadrans entre lesquels prend place un écran 4,2 pouces. Le dessin des aérateurs latéraux évolue, tout comme l'organisation de l'interface multimédia. Toyota apporte également des modifications aux couleurs et selleries.

Principale évolution à l'intérieur : une nouvelle instrumentation, avec un écran au centre. Petite touche de modernité.
Principale évolution à l'intérieur : une nouvelle instrumentation, avec un écran au centre. Petite touche de modernité.

Ce qui change pour l'équipement

La Yaris ne reçoit pas de nouveaux dispositifs. Mais elle fait évoluer sa dotation. Ainsi, le pack Sécurité Toyota Safety Sense est désormais de série sur toute la gamme (il était facturé auparavant 400 €). Il comprend le système de sécurité précollision avec freinage automatique d’urgence, la gestion automatique des feux de route, l’alerte de franchissement de ligne et la lecture des panneaux de signalisation. La sécurité progresse aussi avec des appuie-tête redessinés pour mieux prévenir le coup du lapin et une forme des airbags rideaux  repensée.

La gamme comporte toujours les finitions Active, France, Dynamic et Collection. Cette dernière se distingue par une carrosserie bicolore, avec un toit, des montants et des rebords de capot noirs. Une finition haut de gamme Chic est désormais de la partie.

Toyota conserve la version Collection, avec carrosserie bicolore.
Toyota conserve la version Collection, avec carrosserie bicolore.
L'actuelle Yaris, encore en concessions pour quelques semaines.
L'actuelle Yaris, encore en concessions pour quelques semaines.

 

Ce qui change sous le capot

Sous le capot est glissé un inédit moteur 1.5 essence, qui remplace l'ancien 1.3 de 100 ch. Le nouveau venu délivre 111 ch et son couple culmine à 136 Nm. Les performances progressent (11 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, soit un gain de 0,8 seconde) tout comme les consommations, en baisse de 12 %.

Toyota a aussi profité des avis des clients collectés en concessions pour améliorer la déclinaison hybride (une vente sur deux en France). Les ingénieurs ont travaillé sur la réduction des bruits et des vibrations dans l'habitacle, avec notamment de nouveaux supports moteur ou un nouveau silencieux sur la ligne d'échappement. Les réglages des amortisseurs ont été revus pour faire progresser le confort et la direction assistée électrique a été recalibrée. Selon Toyota, "comme la réaction du véhicule reflète mieux l’effort directionnel, l’inscription en virage est plus précise".

Toyota n'a en revanche toujours pas donné des détails techniques sur la variante sportive officialisée le mois dernier. Présentée au Salon de Genève 2017, la Yaris restylée sera en vente au printemps.

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

la toyota yaris est une voiture française , qui offre tout de même une autre qualité d'assemblage que la plupart des française du même gabarit . après , ici en europe la yaris est assez triste ( style européen ) mais en asie elle est sublime ! ( design de la yaris made in japan ) .

pourquoi ne pas nous vendre des toyota qui en sont vraiment ? :oui:

Par

J'ai cru que c'était une twingo 2 phase 1 au début

Par

Assez fiable. Peut être pas autant qu'une VW/Audi/Seat/Skoda certes, mais c'est une bonne proposition.

Par

En réponse à savoyard73000

Assez fiable. Peut être pas autant qu'une VW/Audi/Seat/Skoda certes, mais c'est une bonne proposition.

Elle est beaucoup plus fiable que les marques que tu as cités crois moi. Et je ne parle même pas de la déclinaison hybride

Par

Moins fiable qu'une allemande mais c'est du solide. Bémol ? La décôte, j'imagine.

Par

En réponse à savoyard73000

Moins fiable qu'une allemande mais c'est du solide. Bémol ? La décôte, j'imagine.

Faut avoir des couilles pour sortir de telles conneries...

....quoique , des fois la bêtises se suffit à elle même.

Par

En réponse à savoyard73000

Moins fiable qu'une allemande mais c'est du solide. Bémol ? La décôte, j'imagine.

"J'imagine" Tu dis des trucs t'en es même pas convaincu tu ne sais même pas de quoi tu parles. Sors de ta forêt un peu. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus fiable une allemande. Et une Yaris en fiabilité est même au dessus d'une Audi A1 par exemple.

Par

J'espère que le nouveau 1.5 essence apportera un meilleur agrément que le 1.3.

J'avais essayé ce moteur il y a quelques années et j'ai eu du mal à croire qu'il y avait 100 ch sous le capot, malgré une boite 6 plutôt bien étagée. De la souplesse mais aucune vigueur.

Par

En réponse à savoyard73000

Moins fiable qu'une allemande mais c'est du solide. Bémol ? La décôte, j'imagine.

Savoyard il faut arrêter de fumer la moquette... la yaris et en général toyota, est 10 fois plus fiable que tes caisses allemandes... ça suffit de regarder les statistiques... on ne discutes pas du design (foireux) ou des assemblages mais niveau fiabilité, tu es à côté de la plaque !

Par

Remarquables les allemandes, et japonaises

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire