Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Salon de Genève 2017 : voici l'Opel Insignia Sports Tourer

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Longtemps critiqué pour son poids, l'Insignia a fait une grosse cure d'amaigrissement pour la nouvelle génération et c'est aussi le cas pour le break qui est aujourd'hui officialisé par Opel. L'Insignia Sports Tourer sera bien évidemment présente à Genève.

Salon de Genève 2017 : voici l'Opel Insignia Sports Tourer

Dans certains pays, comme en Suède, les breaks sont plus populaires que les versions berlines, et cette configuration de break continue d'exister chez bon nombre de marques, qu'elles soient premium ou généralistes. Le segment des grands breaks accueille justement aujourd'hui un nouveau venu avec l'Insignia Sports Tourer, renouvelée tout juste après la berline et qui sera l'une des stars du stand Opel au salon de Genève.

 

Salon de Genève 2017 : voici l'Opel Insignia Sports Tourer

 

Comme d'habitude avec les breaks, le style est entièrement repris de la berline et l'on note donc une grosse évolution par rapport à la précédente génération d'Insignia break. Les lignes sont plus tendues et l'auto fait globalement un peu moins massive. Cela n'est d'ailleurs qu'une impression puisque l'Insignia Sports Tourer a gagné quelques centimètres (4,98 mètres de long, tout de même, soit un des breaks les plus grands de la catégorie). L'empattement rallongé de 92 millimètres devrait permettre aux passagers d'avoir encore un peu plus de place et si Opel n'a pas encore communiqué les chiffres sur le volume de coffre en configuration normale, on sait déjà qu'il grimpe à 1640 litres, banquette arrière (deux tiers, un tiers) rabattue.

 

Salon de Genève 2017 : voici l'Opel Insignia Sports Tourer

 

Opel est également resté assez discret, pour l'instant en tout cas, sur les mécaniques mais il y a fort à parier qu'elles seront toutes reprises de la berline. Comptez donc sur des moteurs essence allant de 140 à 250 ch et des diesels de 110 à 170 ch. Sachez enfin que le gros défaut des Opel de précédente génération, à savoir le poids, a été pris en considération par la marque qui explique que cette Insignia Sports Tourer a perdu, selon les versions, jusqu'à 200 kg par rapport à sa devancière. Le comportement devrait s'en trouver changé d'autant plus que l'Insignia a droit à la suspension pilotée FlexRide avec trois niveaux (standard, tour et sport).

 

Salon de Genève 2017 : voici l'Opel Insignia Sports Tourer

 

Terminons par le chapitre équipement et confort. La nouvelle Insignia Tourer adopte toutes les aides à la conduite actuelles et qui deviennent de plus en plus importantes, notamment au niveau des notes de crash-tests, avec l'aide au maintien dans la voie ou encore la détection de "trafic transversal arrière" qui permet de sortir d'une place à l'aveugle aisément. Le conducteur pourra également compter sur des sièges massants et ventilés, sur un pare-brise chauffant ou encore sur la connectivité avec la présence d'Apple Carplay et Android Auto. 

Portfolio (10 photos)

En savoir plus sur : Opel Insignia 2 Sports Tourer

Commentaires (50)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le Suisse apprécie cette voiture à la surprenante et imprévue réussite commerciale.

Par

Quel laideron, j'ai cru à une Grolf Break en vulgaire...

Par

En réponse à rono kalamar

Quel laideron, j'ai cru à une Grolf Break en vulgaire...

Tout le monde ne peut avoir du bon goût comme toi. Pour ma part je vois un break d'une belle fluidité qui marie élégance et exclusivité, l'intérieur est soigné, dans l'esprit maison, une pléiade de moteurs. En tout cas, moins grossier que les dernières séries de suvs 2017, je parle surtout de chez Peugeot.

Par

L'ancienne Insigna était une très belle voiture pour laquelle on pouvait avoir un coup de coeur; j'aime moins le nouvelle génération. L'intérieur est très réussi en revanche à un bémol près : pourquoi proposer une instrumentation à moitié numérique comme chez Renault alors que tous les autres (Volvo, Audi, Bmw, Volkswagen, Jaguar...) proposent du 100% numérique.

Par

A quand les clignotants latéraux intégrés dans les rétros chez Opel?

Les clignos dans les ailes c'est franchement démodé.

Par

La face avant, notamment la calandre, fait vraiment Mazda. En tout cas, petit à petit, Opel améliore bien ses intérieurs !

Par

En réponse à Stéphane972

L'ancienne Insigna était une très belle voiture pour laquelle on pouvait avoir un coup de coeur; j'aime moins le nouvelle génération. L'intérieur est très réussi en revanche à un bémol près : pourquoi proposer une instrumentation à moitié numérique comme chez Renault alors que tous les autres (Volvo, Audi, Bmw, Volkswagen, Jaguar...) proposent du 100% numérique.

Tu trouves ça joli ?

Par

Le crochet d’attelage tend les bras à ceux qui voudront dire : je roule dans une caisse de 5 mètres.

Est ce qu'un paquebot comme ça a sa place sur les routes et ville de l'hexagone...permettez moi d'en douter.

Et toujours ces photos presse avec un intérieur siège couleur caca canin posé dans atmosphère noire.

Mais qui peut trouver ça séduisant ?

Il te viendrait à l'idée de te pointer au bureau ou dans une réunion avec une veste noire sur un futal marron ( ou vice-versa ) ?

eh bien chez de nombreux constructeur....ils osent... simplement affreux.

Par Profil supprimé

Autrement plus séduisant que la platitude de VW. Et tellement moins prétentieux que Audi ou vulgaire que BMW.

Par Profil supprimé

En réponse à roc et gravillon

Le crochet d’attelage tend les bras à ceux qui voudront dire : je roule dans une caisse de 5 mètres.

Est ce qu'un paquebot comme ça a sa place sur les routes et ville de l'hexagone...permettez moi d'en douter.

Et toujours ces photos presse avec un intérieur siège couleur caca canin posé dans atmosphère noire.

Mais qui peut trouver ça séduisant ?

Il te viendrait à l'idée de te pointer au bureau ou dans une réunion avec une veste noire sur un futal marron ( ou vice-versa ) ?

eh bien chez de nombreux constructeur....ils osent... simplement affreux.

Les goûts et les couleurs tu sais ...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire