Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Salon de Milan 2009 : Les coups de gueule et les coups de cœur de la rédaction

Salon de Milan 2009 : Les coups de gueule et les coups de cœur de la rédaction

Comme l'an passé, la folle équipe de Caradisiac Moto a foulé les longues allées du Salon de Milan, 67ième édition du nom.


Depuis quelques jours maintenant, l'EICMA a fermé ses portes. Les quatre mousquetaires présents à cet événement incontournable se proposent donc de vous donner leurs coups de gueule mais aussi leurs coups de cœur…


Pauline Rachwal

  • Le coup de cœur : J'attribuerai mon coup de cœur cette année au Concept 6 de BMW. Depuis quelques années, la marque fait beaucoup d'efforts pour sortir de son image vieillotte et propose à ses clients des machines de plus en plus performantes, abouties et surtout de plus en plus réussies esthétiquement. Si le Concept 6 est l'avenir de la marque, je signe de suite.Une mention spéciale tout de même à Moto Guzzi qui a jeté un gros pavé dans la mare avec ses préséries V12. Sortir des sentiers battus, surtout pour une clientèle plutôt classique, n'est pas chose aisée. Une belle réussite qui leur vaudra peut-être une nouvelle direction plus moderne pour l'avenir.
  • Le coup de gueule : Le gros point de déception pour moi sur l'EICMA, c'est l'absence de grosses marques comme Honda ou Yamaha… Certes, les temps de crise ont plus ou moins été difficiles pour tout le monde, mais de là à bouder le « seul » salon européen où ils pouvaient présenter leurs machines en 2009, c'est une véritable déception, surtout qu'ils avaient des nouvelles motos à présenter comme le VFR 1200 et la super Ténéré… C'est un peu se moquer de ses propres clients ? Surtout quand on voit des marques, comme KTM, qui connaissent les mêmes difficultés qui font l'effort d'être présentes. Et le deuxième point, le manque de nouveaux modèles. Milan étant comme un magasin de jouets pour les enfants… Le père Noël motard est un peu rude cette année. « Crise oblige » ?

Alexandre Hubner-Loriol

  • Le coup de cœur : Je suis plutôt satisfait de cette 67ème édition. Même si crise il y a, les divers fabricants ont répondu présents avec, dans leur besace, des équipements et des accessoires innovants et plutôt bien finis de manière générale. L'axe urbain que prennent, encore plus d'années en années, la majorité des équipementiers m'a également séduit car il permet aux moins motards d'entre nous de rouler en sécurité sans en avoir l'air.

J'ai aimé tout particulièrement les petits fabricants qui n'hésitent pas à rivaliser d'ingéniosité pour affronter les géants ancrés sur le marché deux-roues depuis des années. Sans oublier le retour du carbone qui s'impose en force sur les casques, ainsi que sur les divers modèles de motos.


  • Le coup de gueule :Mon coup de gueule s'adresse cette année à mes différents professeurs de langue. A cause d'eux, mais surtout de moi, j'arrive, minute après minute, à me sentir seul dans ces salons étrangers lorsque mon interlocuteur ne me parle pas dans ma langue maternelle.

J'aimerais donc que pour les années prochaines, des interprètes me suivent afin de me traduire les diverses conversations… anglais, italien, allemand et parfois même français (mais là, c'est uniquement pour le fun) sont les bienvenus…. Humour, it's a joke…


Damien Lachaize

  • Le coup de gueule : Mon coup de gueule ira bien sûr à l'absence de certaines grandes marques, mais aussi contre le manque de grosses nouveautés scooters, et plus particulièrement en 125 cm3. J'aurais également voulu un peu plus d'audace de la part de certain constructeur dans leur projet électrique ou Hybrid comme chez Sym.
  • Le coup de cœur : Malgré la crise, les organisateurs Milanais ont maintenu le seul grand rendez-vous pour les professionnels et les amoureux du deux-roues. De plus, j'ai bien aimé la diversité des produits Peugeot présentés. Un petit coup de coeur pour le New Vivacity 125 cm3, ainsi que pour la série spéciale ''Sixties'' . Mention bien aussi chez Kymco let son Agility 50 cm3 en version naked.

Olivier Breselec

  • Le coup de cœur : Au rayon coup de cœur, il y aura aucune machine que nous verrons en série dans les mois prochains. Néanmoins, je reste attentif au devenir des concepts comme le triptyque Moto Guzzi ou le duo KTM. Des machines qui, selon ces deux constructeurs Européens, sont au stade de présérie. Reste maintenant à savoir si l'intérêt porté par les nombreux visiteurs permettra d'envisager une mise en production à court ou moyen terme. Pour cela, on reste sur le qui-vive !!
  • Le coup de gueule : Les déceptions ont été nombreuses pour ce 67ième rendez-vous Milanais. D'un part, comme Pauline, l'absence des géants comme Honda et Yamaha. Alors si pour Yamaha, les nouveautés 2010 ne cassent pas la baraque, ce n'est pas le cas de Honda qui présentait cette année la nouvelle VFR. Du coté de chez Aprilia, j'aurai bien voulu retrouver la nouvelle Tuono équipée du V4 de la RSV4. Mais il y a aussi l'absence des orfèvres Italiens comme NCR ou Bimota…

Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

En parlant des orfèvres... y avait-il Vyrus ???

Par Anonyme

non... une déception de plus !!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire