Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Salon Moto Légende 2014: les coups de coeur et les coups de gueule...

Dans Moto / Salon

Salon Moto Légende 2014: les coups de coeur et les coups de gueule...

Le Salon Moto Légende vient de battre un nouveau record d'affluence avec plus de 27 000 entrées payantes. Caradisiac Moto vous a proposé de faire un tour dans les allées de ce salon, il est temps maintenant de faire le bilan de ce qui nous a plu, et ce qui, au contraire, nous a un peu chiffonné.


Les coups de cœur.


Cette fréquentation en constante hausse ne peut que nous réjouir. Malgré la morosité ambiante rencontrée au quotidien, la nostalgie et le rêve sont toujours d'actualité et c'est tant mieux.


Les constructeurs sont de plus en plus présents et le renouveau de la moto française, en dépit de la crise économique, fait plaisir à voir. Midual, tout d'abord, avec sa Type 1; une machine très haut de gamme avec des choix qui ne sont pas sans rappeler des marques comme MGC ou Douglas. Mash, ensuite, complètement à l'opposé, qui cartonne avec ses machines très accessibles.


Souhaitons que cette engouement pour la moto classique attire un peu plus de jeunes vers des machines un peu plus anciennes, histoire de prendre un peu la relève des "effectifs" qui s'essoufflent un peu.


Salon Moto Légende 2014: les coups de coeur et les coups de gueule...


Les coups de gueule.


Le premier visé est le stand Honda. Le premier constructeur mondiale n'a pas été à la hauteur. Invité vedette de cette dix-septième édition, l'espace que les organisateurs leurs avaient réservé était plutôt triste à mourir. Heureusement qu'il y avait l'exposition National Motos, même si on aurait souhaité voir des machines un peu plus anciennes que la RC 30.


Le deuxième carton rouge est adressé aux "gestionnaires" de ce parc floral. Demander 270 euros pour avoir un branchement électrique sur un stand, on dépasse les bornes (électriques...). Mais quand en plus on réclame 200 euros pour avoir les identifiants de connexion internet, là, c'est carrément du foutage de gueule.


Enfin, rançon du succès, les lieux commencent à être "légèrement" exigus. Le stationnement pour les visiteurs est un véritable casse-tête; quant à la circulation dans les allées, c'est carrément l'embouteillage. Le succès obligera l'organisation, à un moment ou un autre, à trouver un endroit plus adapté. Et un supplément de place verra peut-être le retour des machines d'avant-guerre, voir plus anciennes encore?


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire