Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité Routière: 1er juillet oreillette interdite !

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière: 1er juillet oreillette interdite !

Le 1er juillet c'est déjà demain et pour la Sécurité routière, ce jour ne sera pas anodin. Il marquera l'exil du téléphone portable de l'environnement du conducteur qui pourra cependant garder contact avec l'extérieur sous certaines conditions. La France rejoint ainsi la vague européenne puisque la majorité des États membres de l'Union, soit 27 pays, a proscrit l'utilisation du téléphone tenu en main. Et pour les motos et autres deux roues motorisés, quelle est la nouvelle donne ?


« Il s'agit là d'une évolution importante des règles, qui nécessitera des changements de comportements non négligeables chez les conducteurs, tant des habitudes dangereuses ont été prises par tous ». C'est avec ces mots que le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé en janvier dernier cette nouvelle disposition aux membres du Conseil national de la sécurité routière (CNSR). Qui va entrer en application demain 1er juillet et qui est destinée à lutter contre l'isolement des conducteurs et les distractions au volant et, plus précisément, l'usage du téléphone, responsable d'un accident corporel sur 10.


Selon une étude se septembre 2014 Ci2N pour la Fondation Vinci, un nom qui est aussi un concessionnaire d'autoroute, mais qui ne roule pas en Leonart, la conversation téléphonique isole le conducteur de l'environnement routier : elle diminue de 30% des informations enregistrées par le cerveau, de 50% l'exploration visuelle de la scène routière, allonge les temps de réaction (+100 mètres à130 km/h) et rend plus aléatoire la maîtrise des dépassements et des trajectoires. Téléphoner en conduisant multiplie par 3 le risque d'accident, et près d'1 accident corporel sur 10 est lié à l'utilisation du téléphone au volant. 


Et au guidon ? On dira que c'est pareil puisque les usagers des deux roues motorisés sont aussi concernés par cette interdiction qui ne touche pas seulement la conversation téléphonique mais également la musique et la radio, dès lors qu'elles transitent par un dispositif en contact avec les oreilles.


Jouer les fortes têtes, ce sera s'exposer à une contravention de 4ème classe (135 € et un retrait de 3 points). Pas de doute, ça calme. Mais des aménagements sont possibles. Restent tolérés en conduisant les systèmes montés dans les véhicules ou dans les casques de moto, c'est-à-dire sans que l'on porte dans l'oreille, ni que l'on tienne en main l'appareil.


Les appareils pour les malentendants, ceux utilisés par les véhicules d'urgence ou pour la formation à la conduite sur un deux-roues motorisés restent également autorisés.


A défaut, il faudra se résoudre à télécharger l'application  « Mode conduite » qui permet de mettre son téléphone portable en veille quand on conduit. Un message d'indisponibilité bienveillant répond à tous ceux qui appellent ou « textotent », avec un message d'appel à la prudence. Disponible seulement sur Androïd.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire