Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité Routière - 2013: Avant tout ce sera 200 radars en plus

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière - 2013:  Avant tout ce sera 200 radars en plus

Progressivement, les pistes de travail empruntées par un Conseil National de la Sécurité Routière commencent à se faire jour. Ces véritables états généraux d'un thème qui ne veut déplorer plus que 2 000 morts en 2020, a déjà dégonflé l'éthylotest obligatoire dans les véhicules alors qu'il va bientôt affirmer son intention de gonfler la vente des vestes airbag, sans aucun doute plus à même de s'occuper de la santé du motard que son pendant rétro réfléchissant. Autant d'indicateurs annonçant un nouveau souffle sur l'abord d'un thème si sensible ? Voire …


Car dans le même temps, la vieille recette de la multiplication des radars automatiques ne sera pas abandonnée. Frédéric Péchenard, le délégué à la sécurité routière, a d'ores et déjà promis l'installation de 200 radars supplémentaires, ce qui portera le total à 4 200 l'effectif d'une famille de plus en plus hétéroclite puisque composée de fixes, pour les feux rouges, et de mobiles.


Le fonctionnaire, cependant, assure que cette inflation n'a pas pour seul et unique objectif de sanctionner plus pour encaisser plus. « Mon objectif n'est pas qu'il y ait toujours plus de contraventions, c'est au contraire qu'il y en ait moins, que les Français conduisent mieux, mais aussi les étrangers » assure-t-il en poursuivant ainsi : « En novembre 2013, nous devrions être capable d'envoyer des contraventions à tous les Européens, à l'exception des Britanniques, des Irlandais et des Danois.» Saxons et Vikings auront donc droit à l'impunité. Mais pour les autres, gare !


Pour autant, le Gaulois n'est pas oublié dans cette équation : « Il faut que les automobilistes français roulent moins vite, ce qu'ils ont fait au cours des dix dernières années: la vitesse moyenne a baissé de 10 km/h depuis 2002. Mais ces résultats sont fragiles." Une fragilité que l'assouplissement du permis à points aurait accru si bien qu'il est considéré comme « une mauvaise décision ».


Enfin d'opportuns sondages affirmeraient que « les Français déclarent aujourd'hui conduire un peu plus vite qu'avant ». Une étude aléatoire aux conclusions nébuleuses qui, pourtant, a suscité « une des inquiétudes pour 2013 » de la part de nos dirigeants. Gageons que ceux-ci qui ne manqueront pas de se rassurer très vite. D'ici là, Joyeuses Fêtes...


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 L'avantage avec les chiffres c'est qu'on peut leur faire dire ce que l'on veut.....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire