Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Sécurité Routière - Avertisseurs de radar: Les Français disent même pas mal !

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière - Avertisseurs de radar: Les Français disent même pas mal !

Promis à la fosse commune depuis le 5 janvier dernier, les avertisseurs de radar ont la dent dure. Après une action intentée auprès de la Convention Européenne des Droits de l'Homme, voilà que ce sont à présent les usagers de la route qui semblent vouloir faire fi d'une nouvelle règle qui leur promet pourtant 1 500€ d'amende et six points au permis s'ils font de lé résistance.


Sans doute, mais comment pourraient-ils être confondus, là est toute la question puisque l'on ne s'invite pas comme ça dans un véhicule. Et, lorsque les forces de l'ordre en ont l'autorisation ponctuellement, en un lieu donné, c'est pour la recherche d'une infraction spécifique, un délit, genre transport de stupéfiants par exemple. Se saisir préventivement d'autorité, dans le cadre d'une contravention, d'un appareil soupçonné de détecter des radars pour une expertise quelconque est donc tout à fait illégal.


C'est peut être ce qu'ont compris pas moins de 84% des usagers qui estiment qu'avec le dernier train de mesures durcissant la réglementation routière, l'Etat cherche avant tout à remplir ses caisses. Point de sécurité mais bien une fiscalité routière selon quelques 300.000 sondés dans une enquête lancée sur le net via un site de consommateurs apreslachat.com. Au passage, 87% de ceux-là connaissent la nouvelle réglementation et donc ce qu'ils risquent mais pour autant seulement 37% d'entre eux se disent disposés à mettre prochainement en conformité leur appareil de signalisation.


Ceci dit, 80% ignorent comment transformer leur détecteur en aide à la conduite. L'étude insiste sur un déficit d'information évident. Une mesure pétrie de contradictions, absolument incontrôlable par les forces de l'ordre, prise sous le signe de l'urgence pour un effet d'annonce, ainsi va la sécurité routière. Encore un beau gâchis.


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

je l'avais dit Mr Lecondé il faut une commission rogatoire d'un juge d instruction en votre nom pour fouiller dans votre GPS ou Smartphone sinon cette démarche est illégale

Par Anonyme

Et surtout qu'il y a quelques anti-radars sous forme d'application pour smartphones basés dans des pays hors europe, aux U.S.A par exemple, qui ne sont pas obligés de s'aligner sur les modifications " transformation en aide à la conduite qui sert à rien ", du coup, bye bye wikango, le coyote, et bienvenue aux anti-radars non installés en C.E.E héhéhé et en plus si les flics n'ont pas le droit de vous prendre votre téléphone comme ça, c'est tout bénéf  !!! Vive internet, vive la 3G !!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire