Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Sécurité Routière - Billet d'humeur: Le port du casque est obligatoire sauf pour Monsieur le Préfet

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière - Billet d'humeur: Le port du casque est obligatoire sauf pour Monsieur le Préfet

Pour garder calme et discernement on se persuadera que ce qui va suivre n'est qu'une exception qui confirme la règle. Celle, incontournable, qui veut que lorsque l'on veut donner des leçons et appliquer les lois, on est au-dessus de tout soupçon et adepte de la vie d'ascète. En tout cas, ce n'est pas le cas d'un certain Paul Mourier dont le sort n'aurait pas attiré l'attention de grand monde si son nom n'était attaché à la fonction de Préfet du Var.


Une fonction sensible dans un département qui ne l'est pas moins. Car lorsque l'on est le plus haut représentant de l'Etat dans le deuxième département le plus touristique de France, on fait en sorte que les routes soient sûres. Et pour ce faire, on demande particulièrement à ses forces de l'ordre de veiller aux grains, sans la moindre indulgence. Sauf que c'est au moment où c'est le Préfet lui-même qui joue les touristes que les choses se compliquent.


L'info nous vient du média bien nommé France Info : lorsque l'autorité est en vacances sur l'Île de Porquerolles, il roule sur son scooter sans casque. Ce qui, d'après le média, « provoque un certain malaise chez les habitants et les policiers ». Une réaction citoyenne spontanée qui ne semble pourtant pas gêner celui qui commande ces derniers pour verbaliser les premiers !


Ceci dit, il y a eu quelques réactions. Celle d'un certain Bernard Soriano, ci-devant secrétaire départemental d'Unité police, qui explique : "Il est difficile pour un défenseur de l'ordre de verbaliser tout le monde et de fermer les yeux sur un haut-fonctionnaire qui lui-même se soustrait à des règles de simple bon sens. Il vaut mieux ne pas verbaliser que de créer une rupture d'égalité entre citoyens".


C'est le minimum même si ladite égalité devrait amener à verbaliser le ponte pour qu'il se mette dans le droit de chemin. Une initiative aux airs de suicide professionnel pour le fonctionnaire kamikaze qui aurait eu la faiblesse de penser qu'il travaillait dans une République.


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Et certains sont surpris ??? Pas une première, une dernière pas plus, "Faites ce que je dis, pas ce que je fais"......... On n'est pas inquiet pour sa carrière, seul motivation de ses ordres de faire respecter la loi. Et quand il roule en caisse, il roule à 90 ?

Par Anonyme

Mail pour le prefet du var parti  ce jour : " Bonjour, Avez-vous un commentaire constructif  sur cette article ou il y a t' il deux poids deux mesures ? Merci " si son sens de l'humour n' est pas  au top, je vais bien regarder dans mes retros !!!

Par Anonyme

 A noter que Porquerolles est une ile non accessible en voiture, qu'il n'y a pas de route goudronnée en dehors du tout petit village (quelques centaines de mètres). Les seuls véhicules qui y circulent tiennent sont très peu nombreux, et roulent à vitesse très réduite (30km/h maxi) et appartiennent aux quelques habitants de l'ile (professionnels et les 2 propriétés agricoles.) 

Par Anonyme

salut , cela me mets hors de moi de lire ce genre d article ... en effet plus ca va et plus on nous ponds des regles de securité draconniennes ..... le ct , le port du brassard fluo , les vetements reflechissants , etc ..... l anegdotte me fais sourire car j ai l occassion de vous en soumettre une que j ai vecut : en regagnant mon domicile un jour d été 2006 je me suis retrouvé sur l autoroute derriere un cortege de haut représentant de l etat qui se dirigé vers "cadarache" s est un site nuclaire des bdr departement 13 , et donc curieux j ai voulus me rapproché de ce dernier , j ai poussé ma becane a 230kms heures pendant bien 3 a 4 minutes , peine perdue voyant que je ne les rattrappé pas je me suis laissé distancé ........ alors quelles sont les regles applicables a tous ????????????????????????  

Par Anonyme

si le préfet désire se balader sans casque , ça le regarde mais il faut qu il racle comme les copains

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire