Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière – CNSR : une limitation supplémentaire de la vitesse est annoncée comme une priorité

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière – CNSR : une limitation supplémentaire de la vitesse est annoncée comme une priorité

Si nous avions un doute sur le fait que, pour nos caciques, le changement c'est la continuité, voilà de quoi lever les dernières incertitudes. Le Conseil national de la sécurité routière a réuni ses quatre commissions de travail à l'aune de l'objectif fixé par un gouvernement qui veut passer sous la barre des 2 000 tués sur nos routes d'ici à 2020.


Un point à atteindre sur lequel la branche « alcool-stupéfiants-vitesse » de l'entité s'est penchée pour conclure dans son intense réflexion à cette solution : 1km/h de moins sur nos routes, c'est 4 % de morts en moins. La vitesse est un facteur déclenchant et aggravant dans les tous les accidents de la route. Donc, la limitation supplémentaire des vitesses, est une piste «prioritaire». Validée par le délégué interministériel à la sécurité routière, Frédéric Péchenard.


Maintenant, attention, ce n'est pas parce que l'on est expert dans l'effraction des portes ouvertes que, pour autant, on est dépourvu d'instinct de conservation : « le message autour de la vitesse est contesté», fait observer Philippe Lawick, de l'Automobile club médical de France. En cas d'avis favorable à de nouvelles limitations, on peut imaginer en effet la levée de boucliers dans les rangs des usagers dont l'allure sur les routes continue de suivre la même déflation que leurs revenus, eux-mêmes mis à mal par le mouvement exactement inverse du prix des carburants.


Par ailleurs, on rappellera que les dernières statistiques sur l'accidentologie mentionne une nouvelle baisse record de la mortalité routière. Mais ainsi est le politique : il veut s'approprier facilement un fait qui s'impose durement à la majorité pour se persuader qu'il a fait quelque chose durant son passage aux affaires.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire