Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Sécurité Routière - Election présidentielle 2012: Coup de grâce pour l'amnistie

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière - Election présidentielle 2012: Coup de grâce pour l'amnistie

Oyez, oyez, braves gens. Sachez qu'en ce jour morne et gris, on apprend que le fait d'un Prince, heureux d'être porté aux commandes suprêmes d'un pays, n'a plus droit de cité. En effet, l'amnistie présidentielle, déjà réduite à portion congrue depuis 2002, avant d'être jetée aux oubliettes en 2007, ne renaitra pas de ses cendres cette année.


Qu'importe que ce soit le sortant qui ne veut pas sortir ou le prétendant qui aspire à lui damer le pion, il n'y aura définitivement pas de quartier pour celles et ceux qui auront été pris dans les filets de la fiscalité routière.


Pourtant, au cours d'un bref moment de cette campagne débridée, le cas des stationnements avait été effleuré par les vainqueurs du premier tour. Mais finalement, non, si bien que le nom de notre toujours actuel Président ne tombera jamais en désuétude, et ce même s'il connaissait un revers de fortune. Car le voilà qualifiant ce qui est donc maintenant une jurisprudence: exit l'indulgence.


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

et c'est tant mieux. Marre des cons qui ne pensent qu'à eux. La loi 'est la loi

Par Anonyme

T'as raison, palp!  Le premier qui double, on l'envoie en taule!

Par Anonyme

normal,tolérance totale,sans limites pour eux;donc pour nous,depuis2002,tolérance zéro,bien sûr!

Par Anonyme

pour vivre en société,il faut respecter les autres évidement;pour que cela se fasse,il serait normal,me semble-t-il,de penser prévention,éducation plutôt que répression,qui de tous temps a impliqué rébellion,fraude puisque incompréhension...voir l'intérêt de la société avant la vengeance et la punition...qui incitent a la réciproque,pas a l'obéissance...la répression ne peut pas mener a l'apaisement.alors choisir de faire le caïd en disant ":pas d'amnistie!" ne va pas mettre de l'huile dans les relations...tant pis,on a l'habitude!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire