Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité Routière: en 2014 l'été n'a pas été meurtrier

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière: en 2014 l'été n'a pas été meurtrier

Vous avez aimé les statistiques sur la mortalité routière de juillet dernier qui nous ont ramené avec bonheur en 1954 ? Alors vous allez adorer ceux du mois d'août qui confirme que l'été n'a pas été meurtrier sur nos routes. Nous voilà maintenant au niveau de 1948 ! Tant mieux pour la collectivité des usagers de la route et tant pis pour les tenants de la répression à tout va qui auraient aimé nous faire passer à 80 km/h. Ceci dit, ceux-là rappellent que la tendance en la matière est à la hausse sur les huit mois cumulés...


C'est du jamais vu depuis que l'on tien t les comptes macabres des accidents fatals : le nombre de morts sur les routes de France a baissé de 7,1% en août, avec 299 personnes tuées contre 322 un an plus tôt, faisant de l'été 2014 le moins meurtrier depuis la création de ces statistiques en 1948. En juillet et août, à l'occasion des grandes vacances, 603 personnes ont été tuées sur les routes, soit une baisse de 9,5% par rapport à l'été 2013. La Sécurité routière avait déjà enregistré en juillet une baisse de 11,6% par rapport à l'année précédente, avec 304 tués contre 344 en 2013.


Mieux, tous les indicateurs du mois d'août sont en baisse par rapport à août 2013: les accidents corporels sont en baisse de 5,2% (4.115 accidents), le nombre de blessés a diminué de 7% (5.333 personnes) et celui de personnes hospitalisées plus de 24 heures après l'accident a chuté de 7,2% (2.283 personnes).


Sécurité Routière: en 2014 l'été n'a pas été meurtrier


Toutefois, sur les huit premiers mois de 2014, la tendance reste à la hausse, avec 49 morts sur les routes de plus que sur la même période en 2013. Ce qui permet au ministre de l'Intérieur d'adopter le discours de celui qui surveille le lait sur le feu : « Ces résultats positifs illustrent la détermination du gouvernement à lutter contre la violence routière, qui reste un fléau inacceptable. Le bilan des huit premiers mois de l'année (+ 49 tués) nous oblige à redoubler de vigilance. »


Et toc. Et nous alors, on a pas droit à un satisfecit ? « A l'engagement sans faille des préfets et à la mobilisation quotidienne des forces de police et de gendarmerie doit donc s'ajouter la responsabilité permanente de chaque usager de la route ». Merci monsieur le Ministre.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire