Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière: grosse colère d'un parlementaire contre les petits excès de vitesse

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière: grosse colère d'un parlementaire contre les petits excès de vitesse

C'est la belle initiative de ce début d'année. Un vœu qui, malgré la période propice à leur propagation, risque d'être pieux. Mais le fait est là. Un sénateur pique une grosse colère contre une répression routière qu'il compare lui-même à de la fiscalité indirecte. Celui-là est un certain Alain Fouché, élu de la Vienne, qui prend la défense des fauchés de la route. Et il crie haro sur les amendes pour les excès de vitesse inférieurs à 10 km/h.


Le sénateur ne se contente pas de se fâcher. Il mêle la parole aux actes en présentant une proposition de loi pour supprimer ses amendes pour les excès de vitesse inférieurs à 10 km/h. Et il commente sur Sud Radio : « il s'agit effectivement, pour le Gouvernement, d'une pompe à fric. Pour une toute petite infraction, ce sont des sommes considérables. Cet argent qui ne sera pas prélevé sur le contribuable apportera plus de pouvoir d'achat et qu'il n'y a pas de risque de déraillement parce qu'il s'agit vraiment de toutes petites infractions."


Un point de vue qui a reçu le soutien de l'association 40 millions d'automobilistes qui avait proposé l'an dernier le maintien de l'amende pour ces infractions mais sans retrait de point sur le permis de conduire. Le sénateur prêche l'inverse. Et il y a même une pétition en ligne.


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

C'est bien mais insuffisant. Ni retrait ni amende pour excès de vitesse de moins de 10 km/h. Ceci dit, j'ai quand même signé la pétition, parce que ça va dans le bon sens.

Par Anonyme

Je trouve ça assez démagogique de la part de ce sénateur et c'es reculer pour mieux sauter. S'il n'y a plus de PV jusqu'à + 10Km/h, tout le monde va rouler 10Km/h plus vite, et tout le monde gueulera de se faire chopper à 101Km/h pour une limite à 90Km/h avec 100Km/h toléré, c'est le serpent qui se mord la queue. Ensuite, croyez vous franchement que la sécurité routière va accepter cette mesure qui correspondrait à relever de 10Km/h les limitations de vitesse, alors même que poussée par l'état, elle prône une réduction des limites de vitesse ? Et pour finir, l'argent qui ne sera pas récolté par le biais des radars, sera prélevé ailleurs, ne soyons pas naïfs,  par exemple le stationnement (prix et/ou amende), péages (par le biais des taxes), contrôle technique (taxes également) voir même prix de l'essence... Bref une idée juste pour se faire mousser. Monsieur le sénateur et ses pères, vont dépenser notre argent en enquêtes/rapports/études etc... pour rien.

Par Anonyme

Ridiculement populiste... ou comment récupérer les électeurs ayant perdu un point pour excès de vitesse. Je fais environ 100000 km par an, j'ai moi même été verbalisé régulièrement pour des "petits" excès de vitesse, et j'ai été le premier à hurler au scandale. Mais je me trompais. Les statistiques sont là et les données techniques aussi. Savez vous que l'impact sur un piéton à 50 km/h lui laisse une bonne chance de survie? A 60 km/h, la chance de survie est divisée par deux. Pour la distance d'arrêt (addition distance de réaction + distance de freinage)il y a à 50 km/h une différence de 8 mètres par temps sec - c'est à peu près un groupe de colonie de vacances. Laisser une marge de "tolérance", c'est encourager une autre tolérance dans le créneau des 10 km/h supérieurs. Encore beaucoup trop de blessés et de morts pour que l'on puisse assouplir les limitations de vitesse! Mais la vitesse est désormais très contrôlable, la plupart des automobilistes sont verbalisés uniquement pour ça. Alors que c'est avant tout le comportement au volant qu'il faudrait verbaliser, et pour cela il faut plus de forces de l'ordre sur le terrain, il n'y a malheureusement que la répression qui fonctionne...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire