Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité Routière - L'infraction du jour: Le grand excès de vitesse

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière - L'infraction du jour: Le grand excès de vitesse

Que risque-t-on pour une infraction ? Chaque jour de la semaine l'une d'elle sera choisie et froidement décortiquée. Et ce, en dehors de toute circonstance ayant conduit à son relevé puisque pour en débattre, on vous fait confiance ! Pour cette première de l'année 2012, nous aurons une pensée pour celles et ceux qui ont le poignet généreux. Pour eux, la loi a la main lourde avec le grand excès de vitesse.


Pour avoir circulé à une vitesse dépassant d'au moins 50 km/h la vitesse maximale autorisée, vous tombez sous le joug de l'article R.413-14-1 du Code de la Route. Que vous promet-il ? Après la rétention de votre permis de conduite et l'immobilisation du véhicule, ceci: une contravention de cinquième classe pouvant s'élever à 1 500€, une suspension possible du permis de conduire inférieure ou égale à trois ans, sans sursis ni aménagement. Est aussi envisageable, une interdiction, inférieure ou égale aux mêmes trois années, de conduire certains véhicules terrestres à moteur. Mais ce qui est assuré, c'est la perte de six points au permis.


Last but not least, la confiscation du véhicule dont vous vous êtes servi pour en arriver là et à condition que vous en soyez le propriétaire sera la cerise sur la gâteau. Et vous aurez de quoi avoir la nostalgie de votre belle perdue en effectuant, à vos frais, un stage de sensibilisation à la sécurité routière.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire