Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité Routière - L'infraction du jour: Le non-respect d'un feu de signalisation rouge ou jaune fixe ou clignotant

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière - L'infraction du jour: Le non-respect d'un feu de signalisation rouge ou jaune fixe ou clignotant

Que risque-t-on pour une infraction ? Chaque jour de la semaine l'une d'elle sera choisie et froidement décortiquée. Et ce, en dehors de toute circonstance ayant conduit à son relevé puisque pour en débattre, on vous fait confiance !  Aujourd'hui, c'est griller un feu qui nous intéresse. Dans l'Illinois, chez l'Oncle Sam, on s'apprête à autoriser les motos à passer le carrefour deux minutes après que le feu rouge ait été de mise. C'est loin d'être le cas chez nous.


Le non-respect d'un feu de signalisation fixe ou clignotant se sanctionne ainsi non seulement lorsqu'il est rouge, mais aussi lorsqu'il est au jaune. Dans le premier cas, vous tombez sous le coup d'une contravention de quatrième classe, avec, quatre points de retirer au permis et, au pire, 750€ d'amende. C'est l'article R.412-30 du Code de la Route qui le dit.


Dans le second, l'article R.412-31 du même code vous catégorise dans la seconde classe avec une dîme de 150€ au grand max, mais sans perte de point au permis. Dans ce cas, on notera que la disposition légale précise la circonstance que vous pouviez vous arrêter dans des conditions de sécurité suffisantes lors de l'allumage dudit feu. De quoi ouvrir le débat.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire