Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité Routière - L'infraction du jour: Le non-respect de la priorité piéton

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière - L'infraction du jour: Le non-respect de la priorité piéton

Que risque-t-on pour une infraction ? Chaque jour de la semaine l'une d'elle sera choisie et froidement décortiquée. Et ce, en dehors de toute circonstance ayant conduit à son relevé puisque pour en débattre, on vous fait confiance ! On en parle en ce moment, on annonce que l'on s'y attache et on a décidé très récemment d'orienter le service des policiers pour la cause. Il n'y a pas de fumée sans feu et cette infraction semble destinée à un bel avenir en cette aube de l'année 2012. De quoi s'agit-il ? Du non respect de la priorité piéton !


L'article R.412-37 du Code de la Route précise que les piétons doivent traverser la chaussée en tenant compte de la visibilité ainsi que de la distance et de la vitesse des véhicules. Ils sont tenus d'utiliser, lorsqu'il en existe un à moins de 50 mètres, les passages prévus à leur intention. Bref, piéton, c'est un métier. Il y a donc de des devoirs. Et voici à présent les droits.


Cher conducteur, si vous avez omis de céder le passage à un piéton régulièrement engagé dans la traversée d'une chaussée, ou effectué un dépassement à l'approche d'un passage prévu à l'intention des piétons sans s'assurer qu'aucun piéton n'y était engagé, les articles R.414-5 et R.415-11 du Code de la Route vont s'imposer à vous. Et vous rappeler les tarifs d'une contravention de quatrième classe.


750€ d'amende et une perte de quatre points. Pire, une peine complémentaire guette en promettant une suspension du permis de conduite inférieur ou égale à trois ans avec exécution provisoire possible. Attention aux clous, on peut s'y faire crucifier.


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Les piétons ont des droits? Un jour en traversant une rue au passage piéton, à une priorité à droite, une femme dans une bagnole cabossée me frole et traverse l'intersection sans regarder. De peur (ayant déjà été renversé par une voiture), j'ai tapé dans la voiture. Il y avait une voiture de police juste derrière. Le gentil policier m'interpelle et me lance avec un regard froid : "Si tu fais ça à ma bagnole je te tue". Merci la police.

Par Anonyme

 merci monsieur gendarme

Par Anonyme

"de peur" : ben voyons ! personne ne tape dans une voiture "de peur", ce n'est en aucun cas un réflexe causé par la peur, mais bien froidement pour donner une leçon au conducteur, se faire justice soi-même. La dégradation volontaire de biens matériels appartenant à autrui est une infraction pénale, quand bien même la voiture serait cabossée et conduite par une femme qui aurait commis une infraction. Et en effet il y a des mabouls capables de tuer si on touche leur voiture, donc prudence...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire