Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Sécurité Routière - L'infraction du jour: Le non-respect de la priorité pour les routes à grande circulation ou autoroute

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière - L'infraction du jour: Le non-respect de la priorité pour les routes à grande circulation ou autoroute

Que risque-t-on pour une infraction ? Chaque jour de la semaine l'une d'elle sera choisie et froidement décortiquée. Et ce, en dehors de toute circonstance ayant conduit à son relevé puisque pour en débattre, on vous fait confiance !  Aujourd'hui parlons priorité. Avez-vous remarqué comment celles et ceux qui veulent s'insérer dans la circulation en venant d'un axe non prioritaire s'imposent avec force en oubliant qu'au bout de la bretelle, il y a un panneau si explicite qu'il est écrit dessus qu'il faut céder le passage ? Une manoeuvre illicite qui semble être étonnamment rentrée dans les moeurs.


S'insérer ainsi au chausse-pied c'est commettre une contravention de quatrième classe passible au maximum de 750€ d'amende et d'une perte de quatre points au permis de conduire. Deux cas sont répertoriés. Celui de l'article R.415-8 qui précise qu'il ne faut pas omettre le passage aux véhicules circulant sur une route à grande circulation lorsqu'on l'aborde à partir d'une route qui n'est pas de cette catégorie. Et celui de l'article R.421-3 qui raconte la même histoire, mais pour les autoroutes.


Enfin, si l'obligation de céder le passage s'impose hors agglomération, en agglomération, elle peut aussi être imposée par arrêté du préfet pris après consultation du maire. De même, le cas du périphérique parisien est à part, puisque là, la priorité est au rentrant.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire