Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Sécurité routière : la bonne pratique de la circulation inter-files [+vidéo]

Dans Moto / Loisirs

Sécurité routière : la bonne pratique de la circulation inter-files [+vidéo]

C'est le 1er février prochain que l'expérimentation de la circulation interfiles commencera dans 11 départements de l'Hexagone. Il s'agit essentiellement de ceux de l'Ile-de-France, des Bouches-du-Rhône, la Gironde et le Rhône. En somme, les départements qui ont une ville très embouteillée (Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille). La sécurité routière annonce d'ailleurs que la pratique reste proscrite partout ailleurs.


Cela ne risque pas de changer grand-chose en soi, puisque la circulation interfiles, bien qu'interdite, est pratiquée dans toutes les villes de France. Il s'agit plus en fait de permettre aux autorités d'effectuer au Centre d'études et d'expertises sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA) de faire un rapport sur cette pratique de manière encadré. Elle permettra de prendre en compte les analyses de l'accidentalité, mesures de la vitesse de tous les véhicules, positionnement sur la chaussée, calcul de l'inter-distance. Si les relevés sont satisfaisant, l'interfiles pourrait être généralisée sur toute la France.


Une vidéo qui explique les règles mises en place pendant l'expérience :



Dans les zones d'expérimentation, en circulation inter-files, toute infraction aux règles prévues par le Code de la route sera passible d'une contravention:


  • Excès de vitesse au-delà de la vitesse maximale autorisée (50

km/h en inter-files):une amende forfaitaire de 135 euros à 1500 euros et retrait de 1 à 6 points en fonction de l'excès de vitesse


  • Vitesse excessive eu égard aux circonstances: une amende forfaitaire de 135 euros
  • Non-respect de la distance de sécurité : une amende forfaitaire de 135 euros, 3

points


  • Changement de voie sans avertissement préalable : une amende forfaitaire de 35 euros, 3 points
  • Dépassement par la droite : une amende forfaitaire de 135

euros, 3 points


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

C'est une bonne chose que cette étude soit mise en place, par contre les assureurs devrons aussi modifier leurs règles, concernant les reponsabilités, si le projet de remonté de file est adopté. Car dans le cas d'une colision avec un autre vehicule lors d'une remonté de file les motos sont la plupart du temps au niveau assurance responsable de l'accident à 100 %. Donc les conventions de responsabilitées entre assureurs doivent aussi être revu, afin de donner une éligibilité aux remonté de files. Vous trouverez plus d'infos sur les conventions de responsabilité sur : http://www.assurance-cyclo-scooter.com/la-garantie-responsabilite-civile-assurance-cyclo-scooter.html    et convention irsa   :  http://www.index-assurance.fr/pratique/sinistre/convention-irsa 

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire