Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Sécurité routière : le clip de l'été

Dans Pratique / Sécurité

Sécurité routière : le clip de l'été

Qui dit période estivale dit départ en vacances. Excitation, bouchons, fatigue, chaleur et fort trafic routier donnent un cocktail parfois au goût amer quand ce n’est pas une issue fatale. L’accident guette et pour sensibiliser sur cette transhumance la sécurité routière sort un nouveau clip. Appelé "L’autoroute du soleil" il a du mal à éclipser les clichés.

"L’autoroute du soleil" met en scène l’accident d’un père de famille qui va entraîner tous ses proches avec lui parce qu’il roulait trop vite sur la route des vacances. L’objectif est de rappeler "qu'on ne regrette de rouler trop vite que lorsqu’il est trop tard”. Comme dans les deux premiers films "Onde de choc” et “Perte de Contrôle", la Sécurité routière met en évidence les bouleversements irréversibles engendrés par un accident de la route dans l’entourage des victimes.

Ce film de Bruno Aveillan (Quad) pour la Sécurité routière met en scène cette onde de choc sur une composition musicale de Mirwais 

L’annonce de l’opus insiste sur le fait qu’en France, 1 accident mortel sur 4 est dû à la vitesse. Hélas, la sensibilisation oublie que la première cause de mortalité sur le grand ruban est la somnolence. On occulte aussi les conduites addictives pour se concentrer sur une notion de vitesse qui alimente le discours répressif sur la multiplication des radars. Pressé ou non, le même père de famille est aussi un contribuable.

 

 

Mots clés :

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pas de clip, pas de lien vers le clip. C'est trop dur ou c'est pour lutter contre la propagande ?

Par

Suffit d'aller sur le site de la SR. Perso, je ne le regarderai même pas, la lecture de l'article m'a suffit. Moi je me fais un petit road trip par les RN cet été, en mode pulse and glide, loin de toute cette agitation et de la concentration de cet effort répressivofiscal.

Par

Non non et non, nous ne sommes pas tous responsables. Premièrement, les personnes les plus accidentogènes par leur mauvais comportement sont des irresponsables. Secondement les personnes responsables qui roulent en faisant bien attention, avec repos et tout, ne sont jamais responsable de l'accident.

Responsabilisons les irresponsables, et n'incluons pas dans les responsabilités les conducteurs responsables !

Par

La vitesse comme seul argument, encore et toujours.

Les 75% de causes de mortalité restantes ne sont pas verbalisables automatiquement, je gage. :roll:

@gsclub: mais dans ce cas on risque de déresponsabiliser les conducteurs responsables... Et ils deviendront irresponsables et devront endosser toute la responsabilité...:cyp:

Par

bah les excès de vitesse sont fruits d'un état conscient, tandis que le reste...bah on n'y peut pas grand chose. on peut pas empecher les gens de se bourrer la gueule en amont, de s'endormir...mais on peut leur apprendre que rouler trop vite parfois ca aide pas. voila voila.

Par

En réponse à Nicaurists15

Suffit d'aller sur le site de la SR. Perso, je ne le regarderai même pas, la lecture de l'article m'a suffit. Moi je me fais un petit road trip par les RN cet été, en mode pulse and glide, loin de toute cette agitation et de la concentration de cet effort répressivofiscal.

fait ben gaffe aux poulagates y seront de sortie comme chaque été derrière des fermettes, des arbres...les rn? mmmmhhhh, trop de gens d'armes.

Par

En réponse à rono kalamar

bah les excès de vitesse sont fruits d'un état conscient, tandis que le reste...bah on n'y peut pas grand chose. on peut pas empecher les gens de se bourrer la gueule en amont, de s'endormir...mais on peut leur apprendre que rouler trop vite parfois ca aide pas. voila voila.

Bien sûr que l'on peut lutter contre les drogues et alcool au volant. Mais ça n'aura pas de rentabilité immédiate aussi importante que les radars (ça n'en aura probablement pas), à moins de relever sérieusement le montant des amendes ...

Par

En réponse à Nicaurists15

Suffit d'aller sur le site de la SR. Perso, je ne le regarderai même pas, la lecture de l'article m'a suffit. Moi je me fais un petit road trip par les RN cet été, en mode pulse and glide, loin de toute cette agitation et de la concentration de cet effort répressivofiscal.

+1 vive les ptites routes et le plaisir de conduire ma titine avec les intégrales de mes compositeurs préférés, Youpi! :roi:

Par

Tous responsables, l'etat aussi ! Et ça ne se traduit pas par pondre encore plus de radars mais protéger le bord des routes par exemple, mais ça rapporte pas donc.

Par

En réponse à gsclub

Non non et non, nous ne sommes pas tous responsables. Premièrement, les personnes les plus accidentogènes par leur mauvais comportement sont des irresponsables. Secondement les personnes responsables qui roulent en faisant bien attention, avec repos et tout, ne sont jamais responsable de l'accident.

Responsabilisons les irresponsables, et n'incluons pas dans les responsabilités les conducteurs responsables !

Oh bientôt, sego interdira les véhicules anciens sur la route parce qu ils sont plus "dangereux"

bref la sécurité routière, plus rien à faire...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire