Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière : les chiffres du mois de janvier

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière : les chiffres du mois de janvier

Après des mois de hausse, le nombre de morts sur les routes Françaises repart à la baisse pour le premier mois de l'année. En revanche les accidents corporels continuent à monter avec un bond de 5,2% par rapport à Janvier 2015.


L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) a fait part des derniers chiffres de la sécurité routière ce matin. Selon les relevés du mois dernier, 233 personnes ont perdu la vie contre 261 pour janvier 2015, soit une baisse de 10,7% de la mortalité. C'est donc 28 personnes de moins qui sont restées en vie.


Sur l'ensemble des autres indicateurs, ce n'est pas aussi réjouissant puisqu'ils restent tous à la hausse avec une augmentation des accidents corporels de 5,2% soit 4483 contre 4261 en janvier 2015. Le nombre d'usagers blessés montre également une hausse de 8,7% soit 5693 contre 5238 l'année dernière sur la même période (+455 personnes). Le troisième indicateur est également à la hausse avec 11,1% de personnes hospitalisées en plus. 2017 usagers ont fait l'objet d'une hospitalisation de plus de 24 heures contre 1816 en janvier 2015.


Pour la sécurité routière : « Ces chiffres viennent conforter la détermination des pouvoirs publics à mettre en œuvre le plan en faveur de la sécurité routière annoncée il y a un an par le ministre de l'Intérieur Bernard CAZENEUVE et les mesures décidées par le comité interministériel de la sécurité routière (CISR) présidé par le Premier ministre le 2 octobre 2015."


Dans la tripotée de mesures annoncées, on peut parler des contrôles renforcés sur l'alcool et la drogue ou encore la mise en place des radars leurres dans le Nord-Pas-de-Calais. D'ailleurs, on peut notifier la promulgation de la loi Santé qui permet de généraliser les tests salivaires pour les stupéfiants et être pratiqué directement par les forces de l'ordre au bord de la route. Il faut savoir que 25% des accidents mortels ont comme facteur aggravant les drogues.


La sécurité routière appel à la prudence, surtout après les deux drames de Montflovin et Rochefort ou 8 enfants ont perdu la vie dans des accidents de bus.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire