Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière : les hommes et les femmes au volant

Dans Pratique / Sécurité

Sécurité routière : les hommes et les femmes au volant

Qui de l’homme ou de la femme est le plus un danger sur la route ? En voilà une question ancestrale qui a su alimenter les conversations et les sous-entendus. Il en est même ressorti des expressions populaires pas vraiment à l’avantage du sexe dit faible. Quelle est la situation en 2016 ? C'est ce qu'a voulu savoir Minute-Auto.fr en sondant les habitudes des hommes et des femmes derrière un volant au cours des douze derniers mois.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que les deux camps ont leurs tares. Les uns tombent dans le travers des conduites addictives alors que les autres se laissent dangereusement distraire en se partageant entre le volant et le clavier du téléphone. Entre ces deux tendances, il y a aussi la variable de l’âge.

Commençons par les conduites addictives. Concernant l’alcool, s’ils sont une minorité à conduire après avoir consommé plus de deux verres et pour le coup, les femmes sont plus raisonnables, avec seulement 21 % de coupables contre 46 % pour les hommes. Ce qui n’est pas mal. Mais on relève aussi un travers plus important chez les femmes de plus de 26 ans que pour les jeunes conductrices (26 % contre 18 %) tandis que le pourcentage s’inverse dans le cas des conducteurs (48 % des jeunes conducteurs contre 39 % des plus de 26 ans).

Les substances illicites font partie du lot. Dans ces cas, seulement 7 % des femmes ont pris le volant après avoir fumé du cannabis. Par contre, ils sont 18 % dans le cas des hommes et 21 % pour la tranche de 18 à 25 ans. Il subsiste même une portion des sondés qui avouent avoir conduit après avoir consommé de la cocaïne, dont 5 % d’hommes.

Vient ensuite la vigilance au volant avec, notamment, le fameux et répréhensible usage du portable. Pour le coup, ce sont les femmes qui sont davantage négligentes que les hommes, avec près des deux tiers des conductrices qui prennent un selfie tout en conduisant. Les hommes ne sont cependant pas innocents au phénomène puisque tout de même 49 % d’entre eux s’adonnent à l’exercice. Un pourcentage qui atteint presque les trois quarts dans le cas des jeunes conductrices (58 % pour les jeunes conducteurs).

La balance est plus équilibrée pour les SMS au volant puisque les deux groupes sont aussi concernés l’un que l’autre : 81 % pour les femmes et 76 % pour les hommes. Idem mais dans une moindre mesure pour le fait de répondre au téléphone : 62 % pour les demoiselles et 57 % pour les messieurs. Enfin, s’ils restent minoritaires sur ce point précis, on compte un tiers des hommes et un peu plus de femmes qui surfent sur les réseaux sociaux au volant.

La fatigue reste un fléau avec 83 % des femmes conduisant en dépit de la fatigue et 90 % des hommes dans le même cas de figure. Ils sont à peu près aussi nombreux à associer la conduite et la cigarette puisque 81 % des femmes et 92 % des hommes sont concernés selon le sondage. Enfin dernier point sur l’accumulation d’activités au volant : on compte 46 % de femmes qui se maquillent, avec une part majoritaire dans le cas des 18-25 ans (53 %).

Sinon, seules 21 % des sondées et 27 % des interrogés utilisent le clignotant et le feu orange reste un avertisseur généralement ignoré puisqu’ils sont une grande majorité à ne pas s’arrêter lorsque la lumière passe à l’orangé : 90 % des hommes et 83 % des femmes disent ne pas le respecter. Pour autant, 15 % tant des hommes que des femmes avouent avoir perdu des points sur leur fameux papier rose durant l’année écoulée. Notons d’ailleurs que la proportion de jeunes conducteurs verbalisés est identique à celle des conducteurs expérimentés, avec 20 %.

Cette étude a été réalisée en juin 2016 par minute-auto.fr, sur un panel de 2 545 Français (1 240 hommes et 1 305 femmes interrogés).

Commentaires (29)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Classique daubic du vendredi.

Oh mais non, on est dimanche aujourd'hui!

Par

Si vous avez un accident au volant d'une RENAULT, c'est pas de votre faute, c'est juste la caisse qui n'est pas fiable.

Par

Egalité hommes femmes: des conduites à risque différentes mais qui peuvent mener à des résultats similaires. A mesure que leurs attitudes et façons d'être se rapprochent de celles des hommes sous le sacro-saint prétexte d'une égalité qui sert davantage la société de consommation que la cause féminine, à mesure que les différences s'estompent le charme s'évapore....pourquoi en serait il autrement au volant ?

Par

homme ou femme, une personne mal éduquée aux bons gestes et au respect d'autrui et des regles restera une personne debile et potentiellement dangereuse pour les autres.

reste plus qu'a éduquer les nouveaux pour limiter la casse

Par

En réponse à LittlePaulie

Si vous avez un accident au volant d'une RENAULT, c'est pas de votre faute, c'est juste la caisse qui n'est pas fiable.

Si un expert comme toi le dis ...

:ptdr:

Par

Il semblerait que j'ai une groupie qui me colle aux basques... Ça va Pirelli ?

Par

En réponse à LittlePaulie

Il semblerait que j'ai une groupie qui me colle aux basques... Ça va Pirelli ?

Pour avoir une groupie, il faut être une star.

Et t’as rien d’une star ...

:bah:

Par

Il y a certains articles où avant de les ouvrir, on sait qu'ils vont être signés Lecondé.

Par

" Enfin, s’ils restent minoritaires sur ce point précis, on compte un tiers des hommes et un peu plus de femmes qui surfent sur les réseaux sociaux au volant."

....ajouté à l'usage du portable et l'envoi de SMS, cette simple phrase suffit à comprendre le pourquoi de la stagnation de la baisse du nombre de tués sur les routes ces dernières années...

E l'on cause de déclaratif là....dans la réalité, c'est sans doute pire...

Par

2500 sondés (surement des parisiens) c'est vachement PAS représentatif de la réalité...

Revenez me voir avec 25 000 et on recausera des chiffres!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire